Dans le ring, comme un guerrier. Éliminer la peur.

J’étais debout, derrière les cordes. Chaussé de mes gros gants de cuir noir, j’attendais que la cloche sonne. J’avais chaud, très chaud. Je sentais l’adrénaline monter en regardant deux jeunes boxeurs se lancer des gauches et des droites.

Je me disais: “Mon but est de survivre… je dois survivre..”

Ça faisait déjà plusieurs mois que je m’entrainais dans un gym de boxe. Un vieux garage poussiéreux plus chaud qu’un sauna. J’aimais beaucoup cet endroit. J’y allais après le travail pour me garder en forme et libérer la tension de la journée.

Ce jour là, j’ai décidé que j’allais dans le ring pour pratiquer avec un vrai adversaire. J’ai pris plusieurs semaines à me décider. Dans le ring, pratique ou pas pratique, ça jouait dur. Les nez ensanglantés et les oeils au beurre noir étaient fréquent au gym, mais je sentais que je devais mettre en pratique ce que j’avais appris.

Il fallait être courageux pour s’aventurer dans le ring et je ne crois pas que je tenais à faire une pratique autant que je désirais éliminer ma peur du ring.

C’était maintenant à mon tour de franchir les cordes et d’affronter mon adversaire.

PIF! PAF! PIF! PAF!

Ohh là là! Ça avait l’air plus facile derrière les cordes! Après 3 minutes, la ronde était terminée. En sortant du ring, je faisais mon tough guy, mais dans ma tête je me disais: “j’ai survécu, yéééé!”. J’étais à bout de souffle et j’avais les jambes molles, mais j’étais prêt à retourner, comme si ma peur était complètement disparue.

J’avais prit l’habitude d’aller dans le ring les semaines qui ont suivit ce jour. Avec le temps, je m’étais aussi rendu compte qu’à mes premiers essaies, on me laissait beaucoup de chances. Une chance pour moi, sinon j’aurais peut-être été humilié à ma première ronde. Quand j’y repense aujourd’hui, ces jeunes boxeurs étaient extrêmement talentueux.

Un peu plus tard, j’ai décidé de ne plus retourner dans le ring. Je n’avais pu envie de revenir à maison avec des maux de tête et de mâchoires, les lèvres enflés et un oeil au beure noir. Le ring, ce n’était plus vraiment ce que je voulais faire. Peut-être avais-je atteint mon objectif qui était d’éliminer ma peur du ring?

Aujourd’hui, j’ai mon sac de boxe (“punching bag“) dans mon garage et c’est tout ce que j’ai besoin. Je pratique tous les semaines pour me garder en forme. De temps en temps, je repense à mes expériences du ring et je suis heureux de les avoir vécu.

Leçon de cette histoire: Affrontez vos peurs! C’est la recette des champions!

En fait, à quoi ressemblait ma peur du ring?

  • Peur de me blesser.
  • Peur de perdre connaissance.
  • Peur de ne pas être à la hauteur.
  • Peur d’être humilié.

Qu’est-ce que je me suis dit pour éliminer mes peurs?

  • Je me suis convaincu que rien ne m’arriverait.
  • Il y avait un contrôle dans le ring, notre coach était arbitre.
  • J’étais débutant, alors il ne fallait pas s’attendre à ce que je sois le meilleur.
  • Lorsque je regardais les autres, jamais je ne riais d’eux. Je les admirais pour leur courage. Alors pourquoi se seraient t’il moqué de moi?
  • Nous étions tous là pour avoir du plaisir et apprendre.
  • J’ai visualisé le succès. Je me suis imaginé ce que ça serait de réussir à monter dans le ring et faire une première ronde.
  • Arrête d’y penser. “JUST DO IT!” (NIKE).

Les avantages d’affronter nos peurs sont énormes. Je n’ai pas gagné à entrer dans le ring car je n’avais aucune aspiration à devenir boxeur professionnel ou faire de la compétition. Mais j’ai éliminé ma peur. Imaginez tout ce que ça m’a apporté de positif par la suite:

  • J’ai gagné confiance en moi.
  • J’étais fier de réussir quelque chose que la plus part des gens n’oseraient pas essayer.
  • J’avais un sentiment d’accomplissement.
  • Aujourd’hui, j’ai certainement plus de facilité à affronter mes peurs.

Bonne journée. Ding ding ding!

Photo par... moi.
Photo par... moi.

Pourquoi le développement personnel?

Depuis plusieurs années maintenant, je m’intéresse à tout ce qui a trait à la santé, au bonheur et à la prospérité. Aujourd’hui, mon challenge est de devenir une personne meilleure, de réussir les choses que j’entreprends et d’avoir de l’abondance dans tous les aspects de ma vie.

Je me suis toujours considéré comme une bonne personne, mais plus jeune, j’étais pessimiste, j’avais peu de confiance en moi, j’étais malade fréquemment et je n’avais une aucune idée comment gérer ma vie. J’avais tout simplement accepté la personne que j’étais sans chercher à comprendre pourquoi j’étais qui j’étais.

Ado, j’étais très influençable. J’essayais d’être une personne que je n’étais pas. En tant que jeune adulte, ma vie allait relativement bien mais je trainais toujours avec moi mes vieilles croyances. Ma vision était limitée. Je réalisais que c’était possible pour moi de devenir et d’avoir plus, mais je n’avais aucune idée quoi faire.

Un peu plus tard, au travail, on nous offrait de suivre le programme “Maximum Achievement” de Brian Tracy. Un cours d’une semaine pour apprendre à réussir mieux dans nos relations, notre carrière et nos finances. Je gardais tout ça secret car ça m’aurais gêné que mes amis sachent que j’allais à un cours pour apprendre à réussir dans ma vie. Je trouvais ça un peu perdant, toutefois, je sentais que je devais y participer.

C’est à ce moment que je suis tombé en amour avec le dévelopement personnel. Comme moi, les participants du cours étaient des gens qui voulaient apporter des changements à leur vie. Ces gens avaient la soif d’apprendre et de se développer. J’étais au bon endroit.

Personne ne m’avait dit qu’il existait des cours, des programmes et des livres qui pouvaient m’aider à devenir une personne meilleure. Ce jour là, j’ai réalisé que c’était très important d’avoir un coach de vie, quelqu’un qui est passé par là et qui saura nous conseiller et nous éduquer. C’est ce jour là que j’ai réalisé que notre système d’éducation avaient des failles importantes.

Les jeunes ont besoin des mathématiques, mais ils ont aussi besoin de coachs qui pourront les aider à améliorer leur style de vie, leur qualité de vie. On doit apprendre aux jeunes que c’est possible de réaliser ses rêves. Il faut apprendre à ses jeunes que le chemin le plus court est rarement le bon chemin. Les jeunes doivent avoir confiance en eux. Il doivent savoir comment prendre des risques et se fixer des objectifs.

Aujourd’hui, je lutte encore avec l’ancienne image de Christian. Mon ancien moi. Par contre, j’ai beaucoup appris. J’ai changé ma façon de penser et de voir la vie. J’ai envie d’être un excellent père et un excellent conjoint. Aujourd’hui, je ne peux imaginer ma vie sans mon développement personnel. J’ai besoin Nous avons tous besoin de grandir. Grandir est un des besoins esssentiels de l’être humain.

Le développement personnel, c’est quoi au juste?

  • Améliorer sa conscience de soi-même
  • Améliorer sa connaissance de soi
  • Développer ses forces et ses habiletés
  • Identifier et améliorer son potentiel
  • Développer sa capacité à travailler et à produire de la valeur économique
  • Améliorer sa qualité de vie
  • Réaliser ses rêves

Bonne journée à tous. Vivez vos passions, réalisez vos rêves!

Êtes-vous prêt à atteindre de nouveaux sommets?

Mindset

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi certaines personnes réussissent mieux que d’autres? Pourquoi certains sont riches et d’autres sont pauvres? Pourquoi certains sont en amour avec la même personne toute leur vie et d’autres vivent divorce après divorce.  Pourquoi certains on plusieurs amis et d’autres n’ont pas d’amis? Pourquoi certains atteignent leurs objectifs et d’autres on constamment des échecs?

Laissez-moi vous dire que je me suis souvent posé ces questions. Je croyais que ceux qui réussissaient le mieux dans la vie étaient les gens intelligents et chanceux, ainsi que ceux qui avaient reçu la meilleure éducation et avaient des parents exemplaires.

Est-ce que j’avais raison de penser ça? Oui et non.

C’est vrai que d’être intelligent et chanceux, ça aide, mais je dirais que les gens qui réussissent bien dans la vie on tous une façon de pensée et d’agir qui est différente des autres. En anglais, nous appelons cette façon de penser: un “mindset”. Un “mindset” des finances, un “mindset” en amour, un “mindset” de sportif, un “mindset” d’entrepreneur, un “mindset” de champion.

Un “mindset” c’est une façon de penser, une façon de voir les choses, une mentalité qui fonctionne bien dans notre univers actuel.

Un “mindset”, c’est une façon de penser qui entraîne la création d’opportunités et qui nous pousse ensuite à agir de façon productive sur ces opportunités.

Êtes-vous prêt?

Avoir une mentalité de gagnant, ça aide! Mais, êtes-vous prêt à recevoir ce que vous demandez de la vie?

L’univers donne à ceux qui sont prêt. Vous êtes prêt consciemment, mais êtes-vous prêt inconsciemment? Même si votre objectif est de devenir un prêtre ou la personne la plus gentille du monde, il existe peut-être des croyances limitatives en vous qui continueront de vous mettre des bâtons dans les roues. Peut-être qu’inconsciemment, devenir la personne la plus gentille du monde, c’est trop de responsabilité pour vous. Peut-être auriez-vous trop d’attention car tout le monde voudrait être votre ami. Peut-être votre grande générosité entraînerait les gens à profiter de vous et ça vous fait peur?

Tout ça peut sembler un peu bizarre pour quelqu’un qui n’a jamais porté attention à ces signes. Vous vous dites, pourquoi aurais-je des croyances intérieures qui limites mes passions et mes objectifs? Après tout, une passion est quelque chose à quoi je tiens vraiment non?

À mon avis, ces croyances intérieures sont des signes qui nous aideront à prendre les bonnes décisions dans la vie.

Il suffit de se poser des questions comme:

  • C’est vraiment ce que je veux faire dans la vie?
  • C’est vraiment la personne que je veux devenir?

En posant les bonnes questions, notre conscient et subconscient se mettent en marche pour nous trouver les bonnes réponses. Si nous décidons que nous voulont aller de l’avant même si nos croyances limitatives bloquent notre chemin, il faut se poser une dernière question:

  • Qu’est-ce que je dois faire pour éliminer mes peurs, mes craintes et les croyances limitatives qui m’empêchent d’atteindre mes objectifs?

Pour vous aidez à mieux comprendre, réfléchissez à certaines choses que vous auriez toujours aimé avoir dans votre vie, mais que vous n’avez jamais eu. Réfléchissez à la personne que vous auriez aimé devenir mais que vous n’êtes jamais devenu. Un docteur, un rockstar, un entrepreneur, un artiste, un professeur, un voyageur, un danceur, un pilote d’avion, un architecte… Réfléchissez à ce que vous auriez aimé essayer au moins une fois dans votre vie. Un saut en parachute, piloter sur un circuit de course, chanter pour une foule, voyager. Essayer de récupérer dans votre mémoire les croyances qui vous ont empêché de devenir cette personne.

Quelles étaient vos raisons, vos excuses?

  • Je n’ai pas le talent nécessaire
  • Je n’ai pas l’argent nécessaire
  • Je n’ai pas le temps nécessaire
  • Je n’ai pas l’éducation
  • J’ai peur d’être ridiculisé
  • J’ai peur d’avoir trop de succès
  • J’ai peur de tout perdre
  • J’ai peur de changer
  • J’ai peur de l’échec
  • J’ai peur d’être jugé

Vous n’êtes pas seul. Dernièrement, j’ai dû éliminer plusieurs mémoires de mon subconscient pour la création de ce blogue. Voici quelques-unes d’entre elles:

  • Je n’ai aucun talent en écriture
  • Je n’ai pas le temps
  • Qui suis-je pour écrire sur le développement personnel?
  • J’ai peur d’être ridiculisé
  • J’ai peur de faire des erreurs
  • J’ai peur d’être jugé

Nous avons tous des centaines de croyances limitatives enregistrées dans notre subconscient qui nous empêchent d’accomplir des choses. La plus part de ces croyances ont été enregistrées après nos mauvaises expériences de vie. Nos familles, nos amis, la musique et les films ont aussi eu une grande influence sur nos croyances.

Les gens ont tous une personnalité et une identité propre à eux. La vérité est que nous tombons tous en amour avec notre identité et nous ne voulons pas l’échanger. Les idées que nous avons de nous même peuvent facilement nous paralyser lors de prise de décisions. Vous vous êtes déjà dit les choses suivantes?

  • Je suis toujours en retard, donc je ne suis pas une personne ponctuel
  • Mes parents avaient des problèmes de santé, donc j’ai un problème de santé
  • Ma famille est pauvre, c’est pour ça que je suis pauvre

“We live in a belief driven universe”. Je n’oublierai jamais cette affirmation de Joe Vitale. Nous vivons dans un univers contrôlé par nos croyances.

Un jour, vous n’aviez pas de partenaire dans votre vie probablement car vous n’étiez pas prêt pour en prendre la responsabilité. Peut-être aviez-vous peur de perdre votre liberté?

Un jour, vous n’avez pas gagné le poste dont vous rêviez d’avoir. Vous aviez peut-être une croyance qui allait à l’encontre de votre objectif. Consciemment, vous pouviez vous imaginez dans ce poste, mais inconsciemment, vous aviez peur d’avoir à ajuster votre identité, vous ne vous sentiez pas prêt ou vous aviez peur d’accepter de nouvelles responsabilités.

Aujourd’hui, êtes-vous prêt à réussir? Êtes-vous prêt pour l’amour? Êtes-vous prêt à devenir riche? Êtes-vous prêt à vous transformer?

Laissez aller vos anciens programmes. Faites le nettoyage. Questionnez votre subconscient, peut-être vous répondra t’il qu’il y a plusieurs raisons pour lesquels vos n’avez pas encore atteint vos objectifs.

Le meilleur investissement à vie, c’est quoi?

Mon père et moi discutons souvent d’investissements. C’est un sujet qui nous intéresse et dont nous avons encore beaucoup à apprendre.

Un jour, je lui ai demandé quel était, selon lui, le meilleur investissement. Celui qui pourrait rapporter le plus de profits.

Il m’a répondu: “le meilleur investissement à faire, c’est d’investir en soi”.

Sa réponse m’a surpris et m’a fait sourire. Mon père avait tellement raison.

Comment peut-on devenir expert en immobilier, mécanicien ou webmestre si on ne lit aucun livre, on ne suit aucune formation et personne pour nous aider?

S’il y a bien un endroit où je n’hésite pas à dépenser investir, c’est bien à la librairie. J’adore lire et apprendre sur les sujets qui m’intéressent. La lecture est devenu une activité importante dans ma vie. De plus, l’apprentissage à l’aide de livres n’a que des avantages.

J’ai participé à des ateliers, des conférences et j’ai lu des livres pour apprendre sur l’électronique, l’informatique, les sports, les finances, la mécanique, la photographie, les rénovations, les investissements, les voyages, la santé, les relations, le développement personnel et la plus part des choses que je maîtrise bien dans ma vie.

Si je n’avais pas lu les livres, j’aurais problablement beaucoup plus de dettes.

Si je n’avais pas lu les livres, je n’aurais peut-être pas réussit à obtenir la carrière que j’ai aujourd’hui.

Si je n’avais pas lu les livres, je n’aurais peut-être pas réussit à donner les bons conseils aux gens qui m’entourent.

Si je n’avais pas lu les livres, je n’aurais peut-être pas eu la santé que j’ai aujourd’hui.

Les livres nous font découvrir des choses sur nous-mêmes.

Les livres nous font réfléchir.

Les livres stimulent notre imagination et celle-ci créer nos idées. En retour, nos idées nous pousses à agir et nos actions transforment notre vie.

J’ai lu des livres qui m’ont aider à comprendre le fonctionnement de ma caméra. J’ai lu des livres qui m’ont aidé à comprendre le fonctionnement de mon ordinateur. Mais les livres qui m’ont fait le plus grandir sont ceux qui m’ont aidé à me comprendre moi-même. Ce sont les livres qui m’ont placé sur la bonne voie, qui m’ont expliqué d’où je viens, qui je suis et comment aller où je veux aller.

Jamais je n’aurais appris autant sur moi si j’avais resté devant la télé toutes ces années. Certains diront que c’est possible d’apprendre devant la télé. C’est vrai, mais il faut souligné qu’il y a une différence entre un divertissement et un apprentissage. Il faut aussi faire attention à ce que l’on choisit de regarder à la télé. On finit tous par devenir ce que l’on consomme.

Tu consommes les journaux, la radio et les nouvelles à la télé? Les accidents, les morts, les blessés, les scandales, les maladies, les crimes, les récessions, les désastres naturels…

Je conseil de limiter votre consommation des médias car votre subconscient enregistre tout. Avec les informations négatives des médias, vous risquez d’attirer un ouragan dans votre jardin ou d’attraper la grippe H1n1.

Consommer de la bonne information, c’est comme manger des bons aliments. C’est excellent pour le corps et l’esprit.

Apprendre et se développer

Apprendre c’est génial! Pourtant, certaines personnes vont passer au travers de la vie sans se poser de questions, sans essayer de comprendre. Il faut réaliser qu’on ne sait pas ce qu’on ne sait pas. Nos résultats dans la vie sont le produit de ce que nous avons apprit depuis la naissance. Lorsque nous avons réalisé que certaines de nos croyances sont limitatives et irrationnelles, nous avons la chance et le pouvoir de les changer.

Pour ceux qui sont comme moi, ceux qui s’interrogent, ceux qui cherchent à comprendre et ceux qui veulent continuellement améliorer leur sort, il existe des quantités énormes de livres et audiobook (livres audio) très intéressants pour vous aider à le faire.

Vous passez souvent devant la bibliothèque municipale, cette fois, prenez quelques minutes et arrêtez. Passer à la section du développement personnel ( “self-help” en anglais) et vous y trouverez de nombreux livres qui sont rempli d’histoires inspirantes et d’information sur les manières d’amener votre vie à un niveau supérieur.

Pour ceux qui voyagent en voiture, en autobus, en train, en avion et même à pied, utilisez ce précieux temps intelligemment. Procurez-vous les audiobooks de vos auteurs préférés. Un audiobook est un livre en format audio. Donc, c’est un livre qui est lu et enregistré en format mp3 ou cd. Le livre audio est parfait pour le ipod et la voiture. Transformez votre voiture en une salle de classe. Investissez en vous. Les retours sur votre investissement initial seront très payant.

Voici quelques liens où on peut se procurer des livres audio:

http://www.learnoutloud.com

http://www.nightingale.com

http://www.amazon.ca ou http://www.amazon.fr

Voici quelques-un de mes auteurs et coachs favoris:

  • Anthony Robbins
  • Brian Tracy
  • Joe Vitale
  • Jim Rohn
  • Robert T. Kiyosaki
  • Napoleon Hill
  • Patrick Leroux

Ces gourous du développement personnel m’ont tous profondémment inspirés à foncer dans la vie. Ils m’ont prouvé que c’est toujours possible d’être et d’avoir plus, peu importe notre milieu social et notre origine. Toutes des choses qui ne sont pas enseigné à l’école.

Merci merci merci!

Je passe beaucoup de temps à développer mes compétences, me fixer des objectifs et accomplir mes projets. Par contre, de temps en temps, j’oublie de faire quelque chose de très important. J’oublie de remercier l’univers et d’être reconnaissant pour ce que j’ai et ce que je suis.

Voici mes 7 mercis :

Élodie : Ma fille, ma championne. Je crois qu’avoir un enfant, c’est le plus beau cadeau du monde. Élodie, c’est ma petite perle. Elle est si belle, si adorable. Je l’adore. Toute la journée, je peux sentir sur ma joue le petit bec qu’Élodie m’a donné le matin. Je suis tellement chanceux d’avoir un bébé en santé et plein d’énergie. Merci mille fois!

Christine : Mon épouse est super. C’est une femme que j’aime beaucoup et qui est toujours là pour moi. Christine se tient bien droite. C’est une fonceuse et j’apprends continuellement d’elle. Christine m’encourage dans tout ce que j’entreprends. C’est aussi ma meilleure amie. Je suis très reconnaissant de l’avoir dans ma vie. Aujourd’hui, Christine porte dans son ventre notre deuxième bébé. Merci, merci, merci!

Ma famille : Mes parents et mon frère ne me comprennent pas toujours mais je sais que je peux toujours compter sur eux. Je considère ma famille comme mes amis. Je sais qu’ils sont toujours là pour moi. Je suis vraiment chanceux d’avoir une famille aussi généreuse de son temps et de son amour. Je sais qu’ils veulent toujours ce qu’il y a de mieux pour moi. Je m’assure de faire la même chose avec mes enfants.

Mes amis : Les amis sont ceux qui savent à peu près tout de toi et veulent quand même être ami avec toi. Peu importe ce que j’ai dit, fait ou ce que je suis devenu, mes amis m’ont toujours respecté.

La santé : La santé est hyper importante pour moi. Je répètes souvent à Christine que je veux vivre en santé jusqu’à 120 ans, alors je fais de mon mieux pour prendre soin de mon corps et mon esprit. J’ai beaucoup de gratitude pour la santé que j’ai aujourd’hui.

Ma maison : Il y a deux ans, Christine et moi avons aménagé dans une belle maison et un bon quartier. Nous ne pouvions le croire lorsque nous avons apprit que l’offre fait sur la maison avait été acceptée. Avant cette offre, cette maison était seulement un rêve pour nous.

Mon travail : Sans mon travail, je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui. Je remercie les gens qui mon donné des opportunités dans ma carrière, et ceux qui m’ont encouragé à continuer, à foncer.

Une vie remplit de gratitude peut faire toute la différence au monde. Il faut apprendre à être reconnaissant pour tous les choses qui nous arrive. On a tous tendance à être reconnaissant pour les biens matériels que nous avons, mais on devrait l’être même pour les petites choses qu’on oublie.

Pourquoi ne pas être reconnaissant d’être en vie lorsqu’on se lève le matin? La vie, ça représente tout. Pourquoi ne pas être reconnaissant d’avoir la vue pour voir les formes et les couleurs, l’ouïe pour entendre la musique et communiquer avec les gens?

Je me souviens d’avoir dit à mon épouse récemment que j’étais heureux le matin d’aller dans la cuisine pour déjeuner. Elle m’a sourit. J’ai dit: “Non mais c’est vrai. J’adore le déjeuner, c’est un moment dans la journée où je peux relaxer. Et ça fait 25 ans que je mange la même chose et j’aime toujours ça.” Sans le dire, j’étais reconnaissant, et je le suis encore, pour ce petit moment spécial de ma journée.

Exprimer de la gratitude, ça rend une personne plus énergique et optimiste.

Joe Vitale disait que d’avoir de la gratitude, c’est le moyen le plus puissant d’utiliser la loi de l’attraction.

La loi de l’attraction est définit comme suit:

Si tu veux quelque chose et que tu crois vraiment que c’est possible de l’avoir, tu vas l’avoir. Par contre, si tu consacres beaucoup de ton attention sur quelque chose que tu ne veux pas, tu vas problablement l’avoir aussi.

Donc en étant reconnaissant pour toutes les bonnes choses de la vie, tu attireras à toi d’autres bonnes choses.

S’attendre à des miracles sans avoir de la gratitude pour ce que nous avons peut engendrer de la colère et d’autres émotions négatives.

Avoir de la gratitude, c’est d’être en harmonie avec les vibrations de l’univers. Ça donne envie d’être bon pour les gens qui nous entoure.

Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci !