6 façons d’éviter l’auto-destruction

Ça arrive à tout le monde de vivre de mauvaises expériences, d’avoir des échecs, de se disputer et de perdre. On dit que la meilleure façon d’apprendre, c’est de subir un échec. En fait, l’échec n’est pas si important, c’est plutôt notre réaction à l’expérience qui est cruciale.

On dit aussi qu’il faut regarder le bon côté des choses, mais tout le monde sait que ce n’est pas toujours facile.

Après avoir commis une erreur, on se tape sur la tête en se disant :

  • Je suis stupide;
  • Je fais toujours ça;
  • Je suis malchanceux;
  • Je suis une mauvaise personne;

Le danger, c’est que l’on finisse par y croire.

L’auto-destruction

L’auto-destruction est probablement une des pires énergies avec laquelle vous pouvez vivre. L’auto-destruction, c’est de laisser les forces extérieures vous convaincre que vous êtes une mauvaise personne. En plus d’être convaincu que vous êtes horribles, vous concluez que puisque vous avez eu un échec, vous ne réussirez pas à votre prochain essai.

Toutes les secondes, c’est possible de commettre une erreur et de regretter une action. Est-ce que ça veut dire que vous êtes stupide lorsque ça arrive? Non. Ça veut tout simplement dire que vous étiez inattentifs ou que vous n’avez pas réfléchi avant d’agir. Peut-être étiez-vous dans un état de stupidité pour quelques secondes.

Toutes nos pensées émettent des ondes de différentes fréquences. Inconsciemment, nous essayons constamment d’aligner les fréquences de nos idées avec celles nos émotions. Une image négative de nous-mêmes est donc un danger pour notre santé psychologique, car chaque idée négative est alignée avec une émotion négative.

Si chacun des échecs de notre vie est suivi d’idées négatives de nous-mêmes, devinez sur quelle fréquence nous nous retrouvons? Notre subconscient est comme une éponge qui absorbe toutes nos expériences et enregistre nos réactions, surtout lorsqu’elles sont accompagnées d’émotions (positives ou négatives).

Expériences et références

Léa apprend à son chien Max à venir lorsqu’elle l’appelle. Lorsque Max est appelé, Léa lui donne un biscuit. Léa continue de pratiquer cet exercice pendant des mois. Max a pris l’habitude d’aller vite voir Léa dès qu’il est appelé. Après un certain temps, Léa cesse de donner des biscuits à Max. Max continue quand même de courir vers sa maîtresse lorsqu’il est appelé, car depuis le début, Léa a renforcé une nouvelle référence psychologique dans le subconscient de son chien Max.

Le lien (la référence) : aller voir mon maître équivaut à un bon biscuit.

Même si Léa ne donne plus de biscuit à Max lorsqu’il est appelé, Max salive dès qu’il entend son nom.

La mémoire de l’humain fonctionne de la même façon. Le subconscient enregistre l’événement, l’émotion exprimée et la solution au problème. Plus tard, lors d’une nouvelle situation, le cerveau analyse la situation et cherche dans sa mémoire pour trouver une référence, une expérience semblable. Si pour cette ancienne expérience vous aviez résolu le problème avec une solution négative, vous vous verriez répéter le même scénario sans trop y penser.

Donc, lorsque vous vous apitoyez sur vous-mêmes lors d’un échec, et que votre solution est de consommer de la drogue, de manger excessivement ou de boire de l’alcool, vous venez tout juste de vous créer une nouvelle référence. Dès que vous vous retrouverez dans une situation similaire, votre premier instinct sera de régler le problème avec la même solution.

Quelques solutions auto-destructrices physiques à éviter :

  • Drogues;
  • Alcool;
  • Manger excessivement;
  • Makeup sex (sexe après une querelle), pas mauvais dans tous les cas, mais..;
  • Mutilation de soi;
  • Agresser les autres;

Quelques solutions auto-destructrices psychologiques à éviter :

  • Attitude négative et colère;
  • Musique déprimante et pessimiste;
  • Télévision;
  • Jeux vidéos;
  • D’autres idées négatives de nous-mêmes et des autres;

Bien sûr, la télévision et les jeux vidéo sont des machines à divertissement. Il n’y a rien de mal à se divertir de temps à autre, mais lorsque ça devient un remède à tous vos problèmes et que vous vous isolez tous les jours, vous croyez que c’est sain?

Changer la trajectoire de nos réactions

Alors comment pouvez-vous éviter de réagir négativement face aux différentes situations qui se présentent dans vos vies?

Vous avez l’habitude de vous mettre en colère lorsqu’on vous confronte ou de déprimer lorsqu’on vous critique? Vous réagissez probablement de cette même façon depuis longtemps. Peux-être avez-vous besoin de changer vos mauvaises habitudes.

L’idée est de créer une nouvelle référence dans votre subconscient, et remplacer vos vieilles mémoires négatives.

Voici, selon moi, les 6 meilleurs moyens de bien digérer un problème (sans toutefois utiliser des solutions auto-destructrices) :

  • Entrainement et exercices. La marche, la course à pied et le gym sont d’excellentes activités qui libèreront les énergies négatives de votre corps et les toxines de vos muscles.
  • Musique motivante ou relaxante. La musique entrainante, motivante et relaxante est un excellent moyen d’éliminer ses idées négatives et de retrouver la motivation.
  • Boire de l’eau et manger un fruit. Cette action peut paraître ordinaire, mais manger léger nous aide à rester équilibré. Il y a quelque chose de satisfaisant à savoir que l’on donne à notre corps de bons aliments. Une personne équilibrée aura certainement plus de facilité à voir la vie du bon côté.
  • Communiquer. Parler avec un(e) ami(e) ou poser des questions sur des forums en ligne peut nous aider à mieux comprendre une situation.
  • Lire. Lire un bon livre ou une revue sur un sujet qui nous passionne est une excellente façon de se changer les idées et de retrouver la bonne humeur.
  • Rire : Aller au cinéma voir une comédie, aller voir un spectacle d’humour. Rire est la meilleure thérapie au monde.

L’important est de faire attention à ce que vous donnez à votre corps et votre esprit. Choisissez ce que vous consommez comme information et évitez les gens pessimistes. Et surtout, faites attention à ce que vous vous dites.

Bonne journée

Christian

2 Replies to “6 façons d’éviter l’auto-destruction”

  1. Merci beaucoup Christian pour cet article qui apporte des solutions à des problèmes que nous rencontrons tous et toutes. Je n’avais pas remarqué mais c’est vrai que manger un fruit peut aider à nous changer les idées.

    Aussi, lorsque j’ai un peu le blues, je vais nager et ça fonctionne très bien pour moi. 😉

    1. Rien de mieux que de l’exercice pour réanimer son corps et son esprit. Merci de ta visite et de ton commentaire Jean-Philippe. 🙂

      Christian

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *