Changer sans déstabiliser sa vie

Photo : Kerala

Ça vous arrive de vous demander comment vous pourriez apporter des changements à votre vie sans la changer?

À un certain moment dans votre vie, vous serez inévitablement inspiré à essayer autre chose. Vous aurez envie de mettre en marche un nouveau projet. Vous aurez envie de vous fixer de nouveaux objectifs. Le problème est que vous avez déjà une vie bien remplie:  une carrière, une famille, des amis, des projets. Donc, ceci vous laisse très peu de temps à investir ailleurs.

Vous n’avez pas envie d’abandonner votre carrière et de perturber votre vie pour quelque chose qui pourrait vous intéresser. Qu’est-ce qui vous garantit que vous réussirez? Qu’est-ce qui vous garantit que vous serez passionné de ce nouveau projet?

C’est pour ces mêmes raisons que la plupart des gens n’essayent rien de nouveau dans leur vie.

Les besoins de l’être humain

En tant qu’être humain, vous avez plusieurs besoins fondamentaux à combler: le besoin de sécurité, d’être aimé et de se sentir apprécié.

Un autre besoin tout aussi important est celui de la certitude (la stabilité). Nous avons tendance à nous plaindre lorsque la routine s’installe dans notre vie, mais il faut réaliser que c’est nous-mêmes qui avons organisé cette dernière de cette façon. Nous cherchons constamment à aligner notre vie avec nos besoins et nos valeurs. Nous cherchons tous un minimum de stabilité dans notre vie, donc sans nous en rendre compte, nous la transformons en routine pour que sa gestion soit plus simple.

Ensuite, lorsque notre vie est à l’ordre, et que nous avons la sécurité, et que nous pouvons subvenir à nos besoins fondamentaux, et que nous avons le respect des autres, et que nous nous sentons bénéfiques pour notre famille et notre communauté, c’est que nous avons atteint un certain niveau de confort dans notre vie. Nous avons comblé notre besoin de certitude.

C’est à ce moment précis où nous aurons envie de faire quelque chose de nouveau.

Lorsque tout va relativement bien dans sa vie, l’être humain cherche à grandir et se développer.

C’est dans la nature de l’humain de vouloir relever des défis. Sans les épreuves, l’humain est malheureux.

Lorsque l’être humain aura réalisé ses besoins fondamentaux, il aura besoin de grandir. Il désirera devenir plus et trouver autre chose pour combler ce nouveau besoin humain.

Votre maison sur un bateau

Lorsque nous ressentons le besoin de grandir (se développer), c’est que le reste de notre vie va bien. Nous sommes à un point dans notre vie où nous voulons avancer sans perdre notre stabilité.

Alors, pourquoi risquer de changer la carrière que vous avez choisie initialement pour trouver autre chose que vous risquez de ne pas aimer?

Imaginez-vous que votre vie est un bateau. Votre maison est construite sur ce bateau. Vous avez passé les vingt premières années de votre vie à construire cette maison. Vous en êtes fier, mais après un certain temps, vous avez envie d’une maison plus grande. Vous rêvez de construire un deuxième étage sur votre maison. Vous êtes inspiré par l’architecture de certains bateaux que vous croisez. Par contre, vous êtes conscient de l’ampleur du projet et des risques qui s’y attachent. Lorsqu’il y aura un deuxième étage sur votre maison, votre bateau sera plus lourd et plus haut. Il y aura plus de risque que le vent chavire votre bateau. Et si votre bateau chavire, vous risquerez de perdre votre maison et vos biens.

Alors, que faire?

Vous avez deux options.

Option 1 : Ne rien faire. Si vous ne faites rien, votre vie continuera. Par contre, vous ne réaliserez jamais votre rêve d’avoir votre grande maison.

Option 2 : Démarrer votre projet. En démarrant votre projet, vous aurez toutes les réponses à vos questions. Vous comblerez votre besoin de grandir. Vous travaillerez fort, vous persisterez et vous aurez envie d’abandonner. Mais au bout du compte, vous aurez grandi spirituellement et émotionnellement, car vous réussirez à atteindre votre objectif.

La vérité est que nous avons tous un peu peur de perdre notre stabilité et notre équilibre en risquant quelque chose de nouveau.

Alors, quelle est la solution pour intégrer une nouvelle passion à sa vie?

L’intégration à temps partiel

Vous aimeriez écrire un livre, apprendre à voler un avion, vous développer dans un nouveau domaine, alors pourquoi ne pas commencer par le faire à temps partiel? Le temps partiel est selon moi une excellente approche pour réorienter sa vie, sa carrière et ses projets personnels.

Dans votre vie, vous avez besoins de dormir, manger, socialiser, travailler, voyager. Il ne vous reste donc que très peu de temps pour vous.

Cependant, avec un peu de patience, de détermination et de discipline, vous pouvez accomplir beaucoup de choses, même à temps partiel.

Je pense entre autres à Joe Vitale qui a écrit son premier livre sur ses heures du dîner au travail. Je pense aussi à Albert Einstein qui s’empressait de terminer ses tâches au travail (à l’office des brevets) pour continuer ses recherches sur ses théories de la relativité.

Lorsque nous avons beaucoup d’objectifs dans notre vie, notre plus grand obstacle est toujours le même: le temps. Plus vous êtes un passionné de la vie, plus vous aurez à faire des choix difficiles.

Le temps est l’unité monétaire qui a le plus de valeur. Sachez comment la gérer pour en tirer un maximum de profit.

Bonne journée

Christian

Visez le succès

Vous savez sans doute que deux personnes vivant la même expérience peuvent avoir des réactions complètement différentes.

Personne ne vit la même expérience lors d’un échec. Un individu peut se dire les choses suivantes:

  • C’est trop compliqué pour moi;
  • Je suis stupide;
  • Je suis malchanceux;
  • Pourquoi ce n’est jamais moi qui réussit?

Tandis que l’autre, éprouvant le même échec, se dira:

  • Bon, c’était un échec cette fois, mais la prochaine fois, je vais réussir;
  • J’ai vécu un échec mais j’ai appris à…;
  • Je sais que j’aurais pu mieux me préparer;
  • Je vais parler à ceux qui on réussit pour voir comment ils ont fait;

Rémi et Robin chez Wahoo

Rémi et Robin sont voisins depuis maintenant cinq ans. Les deux amis habitent un beau cartier paisible avec leurs enfants et leur épouse. Ils ont une maison identique, conduisent le même type de voiture et font le même travail chez Wahoo depuis déjà sept ans.

Depuis un an, l’avenir de Wahoo est très incertain à cause de l’arrivé de Zoogle, une grande entreprise américaine prospère avec un avenir très prometteur. Zoogle a monopolisé l’industrie partout où il s’est installé en amérique du nord. L’inquiétude commence à s’installer chez les employés de Wahoo.

Dans les six derniers mois, 1000 des 4000 employés de Wahoo ont été mis à pied, ce qui angoisse les employés. Rémi et Robin sont très au courant de cette nouvelle. Cependant, les deux amis ont une réaction complètement différente devant ce fait.

Rémi le pessimiste

Rémi est toujours un peu pessimiste. L’arrivé de Zoogle dans la région le tourmente beaucoup. Il aime son emploi et aurait aimé pouvoir y rester jusqu’à la retraite. Rémi se pose la question suivante: “Qu’est-ce que je peux faire pour éviter la catastrophe?”

Voici le raisonnement de Rémi:

  • Si je perds mon emploi, je ne pourrai plus subvenir aux besoins de ma famille;
  • Je dois trouver un moyen de réduire nos dépenses;
  • Je vais vendre ma maison et déménager ma famille dans un appartement jusqu’à ce que les choses se replacent;
  • Je vais vendre ma nouvelle voiture et en acheter une usagée;
  • Avec l’argent de la vente de la maison et de la voiture, j’aurai un fond d’urgence;
  • Je n’ai pas vraiment envi de quitter mon employeur, Wahoo. En plus, tous mes amis y travaillent;
  • Je ne veux pas perdre mon ancienneté;
  • J’ai travaillé trop fort pour obtenir mon poste dans cette entreprise, je ne veux pas le perdre;
  • J’ai confiance que Wahoo réussira à tenir le coup. Enfin, je l’espère;
  • De toute façon, je ne saurais pas quoi faire d’autre;
  • Wahoo a besoin de moi;

Rémi met tout son énergie à la planification d’un échec. Il laisse son avenir entre les mains de Wahoo.

Robin l’optimiste

Robin a une différente mentalité. Il a tendance à être plus optimiste que son ami Rémi. Même si cette histoire l’angoisse un peu, il voit ce changement comme une opportunité d’évoluer et de changer. Robin se pose la question suivante: “Qu’est-ce que je peux faire pour réussir à conserver mon style de vie malgré le risque de perdre mon emploi?”

Voici le raisonnement de Robin:

  • Si je perds mon emploi, je devrai en trouver un autre, c’est tout;
  • Wahoo est une bonne entreprise mais son avenir n’est pas très prometteur. J’ai peut-être une chance de garder mon emploi chez Wahoo mais avec Zoogle comme compétiteur direct, Wahoo risque d’avoir de la difficulté à survivre;
  • Qu’est-ce que je peux faire pour trouver un nouveau travail payant et passionnant?;
  • Je travaille chez Wahoo depuis déjà sept ans. Je pourrais postuler pour un emploi chez Zoogle. Avec mon expérience, je pourrais probablement me trouver un emploi similaire;
  • Je passe la majorité de mes temps libres à écrire des articles et m’instruire sur le journalisme. C’est peut-être ma chance d’essayer de transformer ma passion en carrière;
  • Et si je pouvais trouver un poste qui lierait l’écriture et mes compétences professionnelles chez Zoogle?;
  • Pour commencer, je vais remplir et postuler une demande d’emploi chez Zoogle;
  • Je peux aussi regarder pour un deuxième emploi temporaire afin d’économiser et de me créer un fond d’urgence;

Keep your eyes on the prize

Il y a toujours au moins deux façons de voir les choses. La vie est pleine de défis mais nous avons tous deux options devant un défi: nous pouvons laisser le défi prendre le contrôle de notre carrière, de notre santé, de notre famille, ou nous pouvons prendre en charge nos responsabilités et réfléchir à un moyen de réussir.

Keep you eyes on the prize” c’est quoi? C’est de garder les yeux sur la réussite. C’est de viser le succès.

Ne vous faites pas trop d’illusions, dans une situation comme celle de Rémi et Robin, c’est difficile pour tout le monde de garder son sang froid et de prendre la bonne décision. Personne ne veut perdre son poste, son ancienneté, ses amis et sa sécurité. Par contre, de résister le changement, c’est de prendre un risque. La recette de l’échec, c’est de seulement voir ce qui ne va pas et de résister.

Dans la vie on ne regrette que ce qu’on n’a pas fait.” Jean Cocteau.

Quoi faire ou ne pas faire devant une situation imprévisible comme celle de Rémi et Robin:

  • Think first before you move. Ne pas sautez aux conclusions trop rapidement. À moins d’avoir beaucoup d’expérience dans ce genre de situation, l’humain a habituellement besoin de bien digérer une mauvaise nouvelle avant de prendre une bonne décision;
  • Pensez sur papier. Le meilleur moyen d’augmenter votre efficacité dans la prise de décision est de penser sur papier. Lancer sur papier tout ce qui vous passe par la tête est une bonne habitude. Si vous êtes comme moi et avez tendance à vous mettre à réfléchir lorsque vous allez au lit, gardez un papier et un crayon tout prêt. Écrivez vos idées avant le dodo, c’est une bonne façon de se vider la tête et de mieux dormir.
  • Ne vous noyez pas dans le pessimisme. Il ne faut pas ignorer ce qui ne va pas car cela nous aide à formuler une solution. Par contre, d’obséder sur le négatif, c’est d’attirer à nous plus de négatif. C’est très difficile de trouver une solution et de prendre les bonnes décisions lorsqu’on se concentre sur ce qui ne va pas.
  • Soyez égoïste. La pire chose à faire lorsque nous avons à prendre une décision, c’est d’attendre après les autres. Personne ne voit les choses de la même façon, donc évitez de perdre votre temps. Vos amis resteront vos amis et peut-être vous suivront-ils car vous êtes responsable et leader. Prennez vos propres décisions, pensez à vous et ajustez-vous si vous faites des erreurs.

Il est évident que pour prendre les bonne décisions dans la vie, il faut tenir compte des pours et des contres. Cependant, la plus grande erreur est de tout planifier comme si l’échec était inévitable.

Visez le succès!

“Il n’est pas plus d’échecs définitifs que de réussites faciles ”  Marcel Proust

Christian

Tout le monde peut changer. Pourquoi les gens ne changent pas?

Les êtres humains sont d’étranges créatures. Tant de possibilités, tant d’opportunités, mais peu de changements.

  • Tout le monde peut devenir une meilleure personne;
  • Tout le monde peut changer pour le mieux;
  • Tout le monde peut réaliser ses rêves;
  • Tout le monde peut se mettre en forme;
  • Tout le monde peut devenir financièrement indépendant;

Tout le monde peut changer, mais peu de gens le font.

Nous sommes tous très chanceux de vivre dans un monde remplit d’opportunités. L’être humain est brillant et ses possibilités de progresser sont infini, pourtant, trop peu de gens prennent l’initiative de changer pour profiter de ces opportunités.

Pourquoi les gens ne changent pas?

Voici les 3 raisons:

  1. Les gens ne connaissent rien de mieux. Avant de m’intéresser au développement personnel et tout ce que ça englobe, je n’avais aucune idée quoi faire pour changer et devenir une personne meilleure. Chez moi, le changement n’avait jamais été quelque chose de commun. J’ai été élevé avec la mentalité: “If it ain’t broke, don’t fix it.” Donc, si j’étais capable de survivre, c’est que tout allait bien. Pour moi, le changement était un risque, donc j’évitais de changer.
  2. Les gens trouvent le changement difficile. Changer, ce n’est pas toujours facile. Demandez aux gens autour de vous à combien ils évaluent (1 à 10) leur qualité de vie. Quelqu’un qui se situe dans la zone grise, entre 4/10 et 7/10, ne veut habituellement pas changer. Pourquoi? Car il peut facilement supporter ce qui ne va pas dans sa vie. Le changement est trop compliqué pour lui. Ne pas changer, c’est moins d’effort, c’est plus facile. Maintenant demandez à quelqu’un qui a fait d’énormes changements dans sa vie (personnel, professionel, social), où se situait-il avant de changer? La plus part vous dirons qu’ils étaient, à un certain point dans leur vie, un 1/10 ou 2/10. Pour certains d’entres-eux, ne pas changer équivalait à la fin, à la mort. Atteindre le fond du baril peut être la pire et la meilleure chose qui peut vous arriver.
  3. Les gens ont peur de perdre le respect de leurs pairs. Il est très fréquent que les gens autour de nous aie peur de vous voir changer. C’est tout à fait normal. Vos pairs veulent que vous soyez heureux dans votre vie, par contre, ils ont très peur de vous perdre. Si vous dites à votre meilleur ami que vous aimeriez faire quelque chose de plus constructif que de passer vos soirées dans les bars, vous risquez de l’ébranler. En retour, il pourrait très bien essayer de vous convaincre que vous avez tord. Votre ami a seulement peur de vous perdre et vous avez peur de perdre le respect de votre ami.

Le changement d’une vie ne se fait pas en une nuit, mais la désision de changer se fait en une fraction de seconde. Une décision, c’est tout ce que ça prend.

Aujourd’hui, je vous promet une chose : Dans les 5 prochaines années, vous allez arriver à destination.

La seule chose que je ne connais pas, c’est la destination où vous allez arriver. Il existe seulement 2 options de destinations.

  • Option 1: Dans 5 ans, vous allez arriver dans une destination que VOUS AVEZ conçu.
  • Option 2: Dans 5 ans, vous allez arriver dans une destination que VOUS N’AVEZ PAS conçu.

Si vous choisissez de concevoir votre futur à partir d’aujourd’hui, vous arriverez à destination dans la voiture que vous avez choisit, dans les vêtements que vous avez choisit, dans la vie que vous avez choisit.

Si vous choisissez de laisser les forces extérieurs s’occuper de votre futur, vous risquez d’arriver à destination dans une voiture que vous n’avez pas choisit, dans les vêtements que vous n’aimez pas, dans une vie qui ne vous intéresse pas.

Vous êtes en amour avec votre personnalité.

Les gens ont l’habitude de s’attacher à tout. Les gens s’attachent à leur personnalité, les gens s’attachent à leurs valeurs. Pourquoi un criminel laisserait-il de côté son mindset de criminel pour devenir une personne meilleure? Car il est attaché à plusieurs liens aux crimes. Il a une mentalité de criminel, des valeurs de criminel, une personnalité de criminel, un look de criminel, des amis criminels et peut-être même une famille de criminels. Dans la tête de cette personne, changer, c’est de tout perdre et d’aller vers l’inconnu. Il faut être très courageux.

Le changement peut être pénible pour tout le monde, mais parfois, l’influence de nos pairs est trop forte. Ça peut empêcher notre transformation, et quoi de pire que la peur de changer et de se retrouver seul. Je dirais que c’est à l’adolescence que les influences de nos amis sont les plus fortes. À l’adolescence, nos amis représentent tout pour nous. Il est aussi très facile de se faire influencer négativement. Donc, le meilleur moyen de changer soi-même, c’est de changer d’amis. Facile à dire, pas facile à faire. Changer son cercle social est problement une des choses les plus difficiles à faire dans la vie, surtout à l’adolescence.

Qui seriez-vous si…?

Qu’est-ce que vous auriez pu accomplir dans les 10 dernières années si vous naviez pas restez devant votre télévision? Si vous n’aviez pas passé des centaines d’heures devant votre console de jeux? Qu’auraient été les 10 dernières années de votre vie si vous n’aviez pas touché à l’alcool, si vous aviez fait attention à votre santé?

Dans cet univers, tout est énergie. Personne ne peut vivre une émotion sans affecter les autres. Une belle relation, une bonne santé, une vie prospère et le bonheur commence avec vous. Ce que vous vivez constamment comme émotions et énergies sera réfléchit sur votre vie, à tous les niveaux.

Lorsque vous aurez décidé de votre destination, passez à l’action.

Il faut agir pour réussir.

L’ambition, proprement canalisée, peut faire des miracles.