Sex.com est à vendre. Devenez détenteur de l’adresse internet la plus convoitée

Vous êtes investisseur? Vous avez de l’argent une fortune à investir? Le 18 mars prochain, vous aurez la chance de miser sur l’adresse internet la plus convoitée au monde. À cette date, ce sera le début des enchères pour le nom de domaine “sex.com” . Mais attention! En 2006, Escom LLC avait acheté ce nom pour 14 millions de $us. Préparez-vous à payer le prix! Pour être considéré pour cet enchère, vous devrez présenter un chèque certifié de la banque pour la somme d’au moins 1,000,000$us. 

Voici le site internet où auront lieux les enchères de “sex.com” : http://maltzauctions.com/auction_detail.php?id=128401 

Le monde virtuel

Tous ces folies de vente aux enchères m’ont amené à réfléchir à ce qu’est devenu internet depuis quelques années. La conclusion de ma réflexion se résume en trois mots: information, opportunités et business. 

Internet est devenu un véritable marché pour les investisseurs et un paradis pour les entrepreneurs. Une nouvelle économie a été créé dans un monde où rien n’est ni tangible, ni palpable. Chaque adresse internet est devenue l’équivalent d’un lopin de terre où l’on pourrait y bâtir sa maison ou un édifice à condos luxueux. La seule différence entre notre réalité et le monde virtuel de l’internet, c’est que sur internet, l’espace est virtuellement illimité. 

Sur internet, je me considère comme un concepteur, un constructeur et un investisseur. Depuis les années 90, j’ai développé quelques petits sites internet pour partager mes idées et mes passe-temps. Avec ces sites, je n’avais aucune intention de faire un profit. De toute façon, je n’avais aucune idée comment je pouvais le faire. Un peu plus tard, j’ai créé un site internet pour donner de la visibilité à mon business et pour exposer mon travail. C’est à ce moment que j’ai compris le pouvoir de l’internet comme outil de communication, de marketing et de promotion. J’ai appris qu’en ayant un site internet bien organisé et bien optimisé, le travail de communication et de promotion se faisait tout seul. 

Grâce à internet, c’est possible de faire connaitre son business et ses idées sans payer des milliers de dollar en publicité. 

Ce qui est encore plus génial, c’est que c’est de plus en plus facile. Il y a sur internet des milliers de programmeurs et concepteurs qui travaillent jour et nuit à créer des outils pour faciliter la tâche des utilisateurs d’internet comme vous. Je pense notamment à WordPress. WordPress est une application très puissante de gestion de contenu (Content Management System ou CMS) qui permet d’être installée rapidement. Lorsque WordPress est installé, il génère automatiquement un site internet (format blogue), prêt à être utilisé. Aujourd’hui, des milliers de personnes utilisent WordPress. Pourquoi? Car en quelques minutes, l’application WordPress nous crée un site internet fonctionnel. Plus besoin de passer 6-12 mois à la création d’un site internet, tout (ou presque) est fait pour vous. Joomla! et Drupal sont aussi d’excellents gestionnaires de contenu. Et vous savez quoi? Ces systèmes sont tous gratuits. 

Porte-bébé et dormeuse

L’autre jour, j’ai eu une discussion avec Julia, la gardienne de ma fille. Julia m’expliquait que dans ses temps libres, elle fabrique des porte-bébés et des dormeuses pour bébé. Elle achète tout le matériel nécessaire et construit les porte-bébés dans différents formats et styles. Elle m’expliquait qu’elle le fait d’abord pour le plaisir mais qu’elle aimerait pouvoir générer quelques ventes. La discussion était très intéressante et au même moment, mon subconscient me bombardait d’idées de business. Je suis fasciné par tout ce qui tourne autour des mots: produit, business et marketing. Je ne suis pas un passionné des porte-bébés mais je pouvais très bien voir que Julia avait un produit qui avait beaucoup de potentiel. 

Bien sûr, il existe déjà 1000 produits sur le marché qui ont le même objectif, mais chaque produit est unique. Je crois aussi que chaque produit peut avoir sa place sur le marché. 

Lorsque nous avons eu notre premier bébé Christine et moi, nous avons acheté un porte-bébé qui était d’excellente qualité mais à mon avis, beaucoup trop dispendieux (vive le BRAND NAME). Je sais que la plus part des nouveaux parents auront besoin d’un porte-bébé et Julia a un excellent produit pour eux. Par contre, qui achètera ces produits si on ne sait pas que ça existe? Julia a des produits fait à la main et moins dispendieux que les autres produits sur le marché. Ses produits sont aussi d’excellente qualité et le service à la clientèle est super. 

En discutant avec Julia, je ne faisais que revoir dans ma tête tous les trucs et idées qui pourrait l’aider à générer plusieurs ventes: Facebook, Twitter, Youtube, un blogue, un site internet, le Search Engine Optimization (SEO), les annonces classées locales, des dépliants, des photos, les médias etc. Tous ces outils peuvent transformer un bon produit et service en une mine d’or. 

Je suis absolument certain qu’avec un peu d’aide et d’effort, Julia pourrait se faire de très jolis profits grâce à sa petite entreprise maison. 

Des projets comme celui de Julia m’inspirent énormément. Je réalise que beaucoup de gens ont une passion mais n’ont pas l’expertise. Ce qui est super, c’est que c’est possible d’apprendre et de développer son expertise. Lorsque vous avez la passion, tout est possible. 

De passion à action

Avez-vous vous aussi un passe-temps ou une passion que vous pourriez développer et amener sur le marché? L’idée n’est pas seulement de faire de l’argent, mais aussi de partager vos connaissances. 

Zig Ziglar disait: “You will get all you want in life if you help enough other people get what they want”. 

Avant de créer mon blogue, je n’avais encore aucune idée de la signification de cette citation. Maintenant, j’ai compris. Plus je partage l’information et mes idées à propos du sujet du développement personnel avec mes lecteurs, plus j’apprends sur moi. J’ai appris que le meilleur moyen d’apprendre, c’est de transmettre aux autres ce que je connais. 

J’ai aussi appris ce que l’être humain a besoin pour être heureux. L’être humain a besoin de reconnaissance. Pour son estime de lui-même et pour grandir confiant, l’humain a besoin de sentir qu’il fait une différence dans le monde. Il a besoin de se sentir utile. 

Vous voulez une meilleure estime de vous-même? Partagez votre meilleur talent avec les gens qui veulent apprendre. Améliorez votre image de vous-même en bâtissant quelque chose qui vous rendra fier. Enseignez aux gens ce que vous savez faire et vous serez heureux. Partagez votre passion! 

Vous avez un talent à la guitare, en photographie, en écriture, en traduction, en coaching, en développement d’applications, en construction, en art, en mathématique, en comptabilité? Vous connaissez les jeux vidéos, les films, le théâtre, la musique, le voyage, la cuisine, les vêtements, les plantes, les sports? 

Pourquoi ne pas démarrer votre propre blogue? 

Pourquoi ne pas rédiger un petit ebook de 20 pages sur votre sujet favori? 

Pourquoi ne pas construire votre petite entreprise pour vendre vos peintures, sculptures ou photographies? 

Pourquoi ne pas offrir vos services de coaching à des personnes qui ne cherchent qu’à apprendre de gens compétents comme vous? 

Pourquoi ne pas vous lancer dans l’affiliation en marketing (et gagner une commission en vendant le produit des autres) si vous avez un talent en communication et marketing? 

Pourquoi ne pas transformer votre passion en une opération génératrice de profits? Que ce soit sur le marché local ou international, il y aura toujours une place pour vous. Vous avez tous les outils à votre disposition. Tout ce dont vous avez besoin est de passion, de volonté et peut-être d’un peu d’aide. 

Le monde vous appartient, que voulez-vous en faire? 

Bonne journée à tous! 

Christian 


 

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à voter sur:

http://www.scoopeo.com/vie-pratique/sex-com-est-a-vendre-devenez-detenteur-de-l’adresse-internet-la-plus-convoitee 

http://www.fuzz.fr/story/sex-com-est-a-vendre-devenez-detenteur-de-l%E2%80%99adresse-internet-la-plus-convoitee 

Merci beaucoup pour vos votes! 

Christian 

Je suis désolé, je vous présente toutes mes excuses

Bonjour chers lecteurs. Si vous avez lu mon dernier article (j’ai besoin de me détendre. j’ai besoin d’un massage) et que vous avez été attentif, vous avez peut-être remarqué que, vers la fin de l’article, j’ai écrit et souligné le mot: LESQUELLES. C’était un clin d’œil à un lecteur (scoopeo) qui a commenté (avec un brin de méchanceté) le titre de mon article (les 7 raisons pourquoi les gens de s’investissent dans rien). Ce lecteur avait raison, les mots du titre de mon article ont été mal utilisés. Je prends habituellement ce type de commentaires (la partie négative surtout) à la légère, mais au moins, cette personne a eu la gentillesse de corriger mon titre. Ce n’est pas le premier commentaire négatif que je reçois à propos de mon écriture. Je pourrais facilement me démoraliser et abandonner mon blogue car c’est tout simplement trop difficile d’écrire et de plaire à tout le monde. Cependant, je transforme cette énergie négative en énergie positive. Ces expériences me poussent à améliorer mon écriture. J’ai envie d’être meilleur!

Bill Cosby disait: “I don’t know the key to success, but the key to failure is trying to please everybody

Où est-ce que je veux en venir avec tout ça? J’aimerais m’excuser à vous chers lecteurs.

J’aimerais m’excuser de la qualité de mon français (écrit, et parlé d’ailleurs) qui est assez ordinaire. J’ai très confiance en mes idées mais c’est un véritable défi pour moi d’organiser mes idées et de rédiger de bons textes. Pour 2010, mon objectif sur JSS est d’améliorer la qualité de mes textes. Je n’énumérerai pas la liste de mes raisons excuses pour lesquelles je ne suis pas très bon en écriture, mais je vais plutôt vous dire que je vais faire de mon mieux pour vous livrer des textes de qualité. Voilà.

http://www.jesuissucces.com (JSS) est un blogue à propos du développement de soi. L’idée derrière JSS, c’est d’apprendre de ses erreurs, de se relever et de continuer!

Le conseil de la journée: Ne laissez JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS personne vous dire que vous n’êtes pas capable… que vous n’êtes pas assez bon!

Vous avez le pouvoir d’accomplir tout ce que vous voulez!

Zig Ziglar disait: “Failure is an event, not a person.

Bonne journée à tous!

Christian


How to stay motivated

Zig Ziglar

Zig Ziglar est certainement un des meilleurs conférenciers que j’ai entendu. Il est plein d’énergie, motivant, optimiste et je crois sincèrement qu’il peut convaincre n’importe qui sur ses concepts et idées de la vie. Ses idées sont simples et peuvent s’appliquer à tous le monde.

J’adore sa façon de conter ses histoires et j’apprécie beaucoup son humour.

Zig saura certainement vous convaincre vous aussi que vous êtes né pour gagner.

Voici un vidéo de Zig Ziglar:


En France:

Au Canada:

J’ai besoin de me détendre. J’ai besoin d’un massage.

Hier, j’ai passé une bonne partie de ma soirée devant mon ordinateur pour composer un article. Après deux heures de travail intense, j’avais les poignets, le cou et les muscles du dos en feu. Je pouvais très bien sentir la douleur et la tension dans mon cou et mes épaules. Vous savez de quoi je parle? Ça vous arrive à vous aussi? Ces fois où vous prendriez un moment de détente après avoir passé une longue période devant votre ordinateur sans vous lever et vous étirer? Ces fois où vos muscles sont tendus et crispés?

Dans ces moments, je m’imagine étendu sur une table à massage…..   chaleur….   lumière tamisée…..  musique douce…..   massothérapeute pour masser mes épaules… mon cou…. ma tête…  éliminer les nœuds et la tension dans mes muscles.

Vous savez de quoi je parle? Vous le visualisez dans votre tête? Vous vous voyez sur cette table de massage vous aussi?

Si votre réponse est “oui”, alors j’ai réussi.

L’écriture

Je suis fasciné par l’écriture. Juste avec les mots, nous avons le pouvoir de faire rêver les gens, de changer leur état et de les faire réfléchir. Si j’étais massothérapeute, et que mon blogue portait sur le sujet de la massothérapie, je vous aurais peut-être convaincu que vous aviez besoin d’un bon massage. Avec ces mots, j’ai peut-être réussit à vous conscientiser de votre état et de déclencher en vous une certaine envie de vous faire masser les épaules. C’est précisément de ce sujet que traite Joe Vitale dans son livre, Hypnotic Writing (Canada). Avec les bons mots et les techniques enseignées dans ce livre, c’est possible d’hypnotiser vos lecteurs et de les pousser à agir dans la direction que vous le vouliez. Vous n’avez peut-être pas été inspiré par l’idée d’un bon massage, mais je suis à peu près certain que votre subconscient n’a pas ignoré mon message.

Le but de mon article était de vous démontrer comment vos mots et paroles peuvent avoir un effet hypnotique sur vos lecteurs et votre auditoire.

Les mots sont magiques et puissants. Utilisez-les efficacement!

J’en suis à ma deuxième lecture du livre Hypnotic Writing (Canada) de Joe Vitale, le maître du marketing. Le livre lui-même est hypnotique et chacun des chapitres sont intéressants et captivants.

Voilà les raisons pour LESQUELLES je suis de plus en plus fasciné par l’écriture. Tout récemment, j’ai réalisé le pouvoir des mots. Avec mes mots et mes idées, je peux non seulement vous informer et vous enseigner, mais je peux vous motiver et vous pousser à agir.

Finalement, mon blogue est un peu le résultat de ma réaction face à cette découverte. J’ai envie de partager mes idées avec mes lecteurs. J’ai envie de conscientiser mes lecteurs.

Bonne journée

PS: Dans mon prochain article, je vous présente mes excuses.

Christian


Vous avez apprécié cet article? Votez sur:

http://www.scoopeo.com/vie-pratique/j’ai-besoin-de-me-detendre-j’ai-besoin-d’un-massage/

http://www.fuzz.fr/story/j%E2%80%99ai-besoin-de-me-detendre-j%E2%80%99ai-besoin-d%E2%80%99un-massage-


Hypnotic Writing de Joe Vitale

Hypnotic Writing: Comment séduire et convaincre ses clients avec des mots

En France (version anglaise):

Au Canada (version anglaise):

7 raisons pourquoi les gens ne s’investissent dans rien

Vous vous demandez pourquoi votre conjoint, votre ami ou vos collègues de travail ne s’investissent dans aucun projet personnel en dehors du travail? 

Ou peut-être que VOUS êtes celui ou celle qui n’ose pas se fixer de nouveaux objectifs et tenter d’accomplir de nouvelles choses? 

Pourquoi au juste? C’est à cause du manque de temps? de l’argent? de la peur? de la paresse? 

Aujourd’hui, discutons des raisons pour lesquelles les gens n’osent pas entreprendre de nouveaux projets dans leur vie. 

J’ai un secret pour vous à ce sujet, mais avant, j’aimerais énumérer les raisons pourquoi les gens n’osent pas s’investir dans un projet à eux, ou entreprendre quelque chose de nouveau et différent. 

  • Peur de perdre votre argent. Vous avez peur d’investir votre capital dans le but de démarrer un nouveau projet ou faire fructifier votre argent. Voici quelques exemples d’investissements et projets qui nécessitent habituellement une certaine somme d’argent: Investissements à la bourse, investissements dans le domaine de l’immobilier, démarrage d’une entreprise ou développement d’un produit. La raison est simple, vous avez tout simplement peur de risquer ce que vous avez déjà réussit à accumuler comme capital. Pour vous, un investissement est un trop grand risque. Vous vous dites: « Je n’ai que 1400$ (1000€) à investir, ça ne vaut pas la peine de risquer cet argent pour espérer gagner une petite sommes d’argent! ». De plus, peut-être avez-vous de la difficulté à justifier une dépense pour un cours ou un “coach” qui pourrait vous aider à développer vos connaissances et à atteindre vos objectifs plus rapidement. Dommage.
  • Peur de perdre votre temps. Vous avez peur de perdre votre temps. Vous avez peur de ne plus avoir de temps pour votre famille ou de perdre votre temps personnel normalement utilisé pour relaxer devant la télévision ou jouer à vos jeux vidéo. Cette peur de perdre votre temps peut-être aussi reliée à l’argent. Peut-être que vous vous dites: « Si je prends 12 mois pour créer mon projet (ex: un site internet) et que finalement, je ne réussis pas à générer des profits à l’aide de ce dernier, j’aurai perdu tout ce temps. Mon temps est précieux et j’aurais pu faire de l’argent en travaillant pour un salaire». Dommage.
  • Sous-estimation de soi. Vous n’avez pas confiance en vous lorsque vient le temps de gérer votre argent, vos projets, vos énergies et votre futur financier. Peut-être que vous savez que vous ne seriez pas capable de suivre un programme d’entrainement physique pour plus d’un mois, alors vous n’essayez pas. Beaucoup trop de gens n’ont tout simplement pas confiance en eux lorsque vient le temps de sortir de leur zone de confort. Ils ont des bonnes idées et sauraient quoi faire pour les réaliser, mais ils abandonnent avant même d’avoir essayé. Les pires sont ceux qui ne feront jamais rien eux-mêmes, mais qui critiqueront ceux qui ont osé essayer et qui ont échoué. Dommage.
  • Impatience. Que vous soyez motivé à suivre une nouvelle diète, commencer un nouveau programme d’entrainement, démarrer une entreprise ou un nouveau projet d’envergure, c’est toujours la même chose. Au début, vous avez pleins d’idées, vous êtes excité,vous êtes motivé plus que jamais! Maaaaaaaais, après quelques jours, s’il n’y a aucun progrès, aucun résultat positif, vous avez envie de lâcher. Vous vous connaissez bien, vous l’avez déjà fait dans le passé, donc vous éviterez de vous lancer dans quelque chose de nouveau pour éviter de devoir abandonner un peu plus tard. Dommage.
  • Découragement. Lorsque vous avez vécu une mauvaise expérience dans le passé, vous avez maintenant en vous une nouvelle référence, une nouvelle croyance limitative. Vous faites vos premiers pas vers votre nouvelle aventure maaaaais, quelques semaines après avoir amorcé vos nouveaux projets, vous vous rendez compte que c’est plus difficile que vous l’aviez imaginé au départ, vous êtes découragé et vous abandonnez. Dommage.
  • Le syndrome du « savoir plus ». Il y a plusieurs raisons pourquoi vous vous retrouvez sur internet aujourd’hui. Une de ces raisons est peut-être que vous essayez de trouver plus d’information à propos du nouveau projet que vous voulez entreprendre. Vous aimeriez devenir un expert en marketing sur internet ou démarrer votre propre blogue mais avant de commencer, vous aimeriez vous assurer que vous savez tout sur le sujet. Vous voulez éviter toutes les erreurs communes. Alors vous lisez et vous lisez et vous lisez. Vous avez lu 17 livres et vous suivez 43 différents blogues sur le sujet. Vous passez la majorité de vos temps libre à vous informer sur le sujet mais pendant ce temps, vous n’avez rien accompli pour votre projet. Dommage.
  • Peur du changement. Comme je l’ai mentionné dans des articles précédents, les gens n’aiment pas le changement. Les gens aiment leurs habitudes, bonnes ou mauvaises, et s’y s’attachent comme si leur vie en dépendait. Une nouvelle idée peut vous amener à réfléchir à un nouveau projet, mais vous ne vous engagez pas dans ce projet car vous savez que vous aller devoir changer vos habitudes et peut-être même transformer votre personnalité, donc, vous laissez tomber. Dommage.

Comme vous pouvez voir, il existe plusieurs raisons pourquoi les gens n’osent pas investir leur énergie, leur temps et leur argent. Certains ont des bonnes raisons, d’autres ont des excuses, mais c’est dommage de limiter ses expériences enrichissantes en raison de mauvaises croyances. Sans aucun doute, le futur brillant et prospère appartient à celui qui ose agir. 

Essayez!!!

  • Oui, c’est très possible que le projet que vous avez choisi soit difficile à réaliser et entreprendre. Le commencement d’un nouveau projet peut parfois être tellement pénible que vous finirez par vous demander comment vous avez fait pour vous embarquer là-dedans. Lorsque toute votre énergie va à la résolution des problèmes, vous oublierez ce qu’était votre objectif initial. C’est à ce moment où vous aurez envie de démissionner. Ne démissionnez pas, foncez! Tout ira mieux demain. C’est promis.
  • Peu importe le type de projet, il faut apprendre à marcher avant de courir. Il faut faire preuve de patience et de persévérance. Peu importe le projet, je vous suggère de vous créer un plan et un horaire de choses à accomplir. Dans votre horaire, prévoyez toujours du temps pour les problèmes. Anticipez les problèmes. Si vous croyez qu’une tâche pour votre projet pourrait vous prendre 30 minutes à accomplir, réservez 60 minutes à votre agenda. Prévoyez du temps pour les difficultés, les dérangements et pour les jours où vous serez moins en forme et performant. Lorsque chaque item pour la journée/semaine a été accompli, arrêtez et continuez le lendemain. Ceci vous permet de contrôler vos efforts et votre énergie pour éviter l’épuisement et le découragement.
  • Ça me fait penser à ce qu’un expert en entreprise avait dit à mon épouse. Avant de démarrer son entreprise, Christine a utilisé les services d’un “coach” pour l’aider à écrire son plan d’affaire et lui donner des conseils pour partir du bon pied. Puisque qu’au départ Christine n’avait aucun client, elle devait appeler tous ses clients potentiels (environ 400) et essayer de leur vendre son idée, et ses services. Le premier conseil de son “coach” était le suivant: “Limite-toi à 5-10 appels par jours, car si tu fais 20 ou 30 appels et que toutes les réponses sont négatives, non seulement tu risques d’être découragée, mais tu risques de vouloir abandonner”. C’est exactement ce que mon épouse a fait. Elle s’est limité à 5 ou 6 appels par jours et ça fonctionne à merveille. Ce que vous devez retenir de ceci est que les efforts que vous pouvez mettre afin de réussir un projet sont infinis, mais si vous éprouvez plusieurs ennuis, vous risquez de céder. Prenez votre temps, ça ne sert à rien de s’épuiser.
  • Concentrez-vous sur une chose à la fois. C’est tellement facile de s’embarquer dans plusieurs différents projets en même temps, mais tellement difficile à gérer. Je dois vous avouer que j’ai ce problème. Je crois qu’il ne se passe pas une semaine sans que j’aie une nouvelle idée de projet. La première personne à me le faire remarquer, c’est mon épouse. Lorsque je discute avec elle et que je lui mentionne une nouvelle idée, elle me demande gentiment ce qui s’est passé avec l’idée que j’ai eu la semaine précédente. Je crois que c’est possible de gérer plusieurs projets en même, mais c’est quasi impossible de démarrer plus d’un projet à la fois. Concentrez vos énergies. Le lancement est toujours plus difficile que la maintenance. Réfléchissez à ce qui est vraiment important pour vous, choisissez le projet qui a le plus d’avantage.
  • C’est tout à fait normal de lire et de s’informer sur un sujet particulier avant de lancer son nouveau projet, mais croyez-moi, vous allez apprendre beaucoup plus rapidement si vous travaillez sur votre projet au lieu de passer tout votre temps à chercher de l’information. Peu importe le projet, vous allez absorber beaucoup plus d’information si vous essayez de le faire vous-même, comparativement à si vous ne faites que le lire. Stop thinking, start acting!
  • Vous avez peur de perdre votre argent, votre temps? Je me souviens très bien de mes premières expériences comme investisseur à la bourse. Ouf, ce n’était pas très beau à voir. En quelques mois, j’ai perdu des milliers de dollars ($). J’ai réussit par la suite à regagner une partie de mon argent mais, je n’ai fait aucun profit. Un peu plus tard, j’ai dû accepter le fait que je n’avais aucune idée comment investir de l’argent. J’achetais lorsque le marché était à la hausse et je vendais lorsqu’il était à la baisse. Mais j’ai lu et essayé et lu et essayé et finalement, j’ai comprit. Je ne suis pas maître de l’investissement boursier mais j’ai maintenant une meilleure idée du “comment” et du “pourquoi”. Aujourd’hui, je suis fier de dire que je peux investir intelligemment et générer des profits. Croyez-moi, si vous voulez réussir dans quelque chose de significatif, il faut essayer et parfois prendre quelques risques. À long terme, c’est toujours payant.

Vous voulez connaître le secret des gens d’action? Vous voulez que je vous dise ce qu’il va se passer dès que vous amorcerez votre nouveau projet? 

Même si vous croyez avoir tout lu sur le sujet de votre prochain projet, inévitablement, vous allez faire des erreurs! Vous allez prendre des mauvaises décisions! Vous allez dépenser plus d’argent que prévu! Vous allez dépasser le temps prévu! Maaaaaaaaaiis, même si vous avez dépensé plus de temps et plus d’argent que prévu au départ, vous allez avoir gagné. Vous serez maintenant plus près de vos objectifs. Vous aurez apprit énormément de vos erreurs et échecs. À cette étape, vous aurez accomplit plus de la moitié de votre travail. 

Dans la vie, il existe très peu de “shortcuts” et je ne connais personne qui a tout réussit du premier coup. 

Votre projet, imaginez-le! Travaillez-le! Lancez-le! Démarrez-le! Faites quelque chose! Dès que vous aurez commencé, vous pourrez vous féliciter car vous aurez déjà une bonne partie de faite. Vous avez une imagination et des idées, osez vous investir au lieu de rester inactif. 

Voici une chanson de Pennywise, un groupe de style punk revival de que j’adore. Premièrement, j’adore ce groupe pour son énergie et la motivation que leur musique me procure lorsque je m’entraine. Si vous avez eu la chance de voir Pennywise en spectacle, vous me comprendrez lorsque je dis que Pennywise est synonyme du mot « énergie ». Le titre de cette chanson est « TRY ». Essayez !!!! 

  

Bonne journée ! 

Christian 


Ces idées qui collent

Vous avez envie de mieux communiquer vos messages? Vous croyez qu’une simple présentation Powerpoint sera suffisante? Détrompez-vous! Il existe 6 différentes façons de passer des messages qui collent:

  • Simplicité;
  • Étonnement;
  • Concrétisation;
  • Crédibilité;
  • Émotions;
  • Histoires;

Ces éléments semblent être très simples mais ils sont pourtant très peu utilisés. Pensez à la dernière présentation que vous avez vu. Vous vous souvenez des détails?

Les frères Chip et Dan Heath ont créé un excellent livre qui vous permettra de comprendre pourquoi certaines idées survivent (collent) tandis que les autres meurent. Le livre est simple à lire et rempli d’idées et d’exemples. Je recommande ce livre à tous ceux qui veulent apprendre à communiquer plus efficacement (présentations, blogues, marketing etc.).

J’ai écouté la version audio deux fois et je vais certainement l’écouter de nouveau bientôt. Ce livre est parfait pour tous les gens qui cherchent quelques conseils et trucs pratiques pour mieux communiquer leur message, que ce soit au travail, à la maison ou entre amis.

Ces idées qui collent (« Made to stick« ): Fortement recommandé

En France:
Le livre (version française)

L’audiobook (version anglaise)

Au Canada:
Le livre

Au Canada:
L’audiobook

Je t’influence, tu m’influences, on s’influence.

Vous ne l’avez peut-être jamais réalisé auparavant, mais à tous les jours, vous ajustez votre niveau d’exigence de vous-même proportionnellement aux attentes des gens qui vous entourent.

Je me souviens très bien de mon premier emploi. Contrairement à mes amis qui eux travaillaient chez Burger King et au dépanneur du coin, j’avais déniché un emploi de bureau payant. Cependant, je travaillais avec des gens qui avaient au moins deux fois mon âge. Certains d’entres eux faisaient ce métier depuis des décennies, donc leur niveau de motivation était assez bas comparativement au mien. Après quelques mois à ce travail, je me suis moi aussi transformé en travailleur démotivé. Je suis devenu comme eux. Mon objectif au début de la semaine était d’arriver le plus rapidement possible au vendredi. Sans m’en rendre compte, j’étais constamment influencé par l’énergie négative et le manque de motivation des autres.

Après un certain temps, j’étais transformé. Je prenais moi aussi des longues pauses, je parlais dans le dos des autes et j’avais perdu toute motivation à mon travail.

À un moment donné, j’ai fait partie d’une équipe où tout allait relativement bien, jusqu’au jour où notre chef d’équipe a été remplacé par une personne qui avait de l’expérience, mais qui avait aussi une mauvaise attitude. En quelques semaines, l’énergie de l’équipe a été totalement transformée en énergie négative.

Vous avez déjà vécu une situation pareille? Avez-vous remarqué que dans ces situations, la mauvaise énergie est parfois tellement forte, qu’elle est presque tangible?

Un peu plus tard, je me suis trouvé un emploi plus stimulant, où les employés étaient plus motivés. C’est ce jour que j’ai réalisé à quel point chaque individu avait un grand pouvoir d’influence, positif ou négatif.

Nous sommes tous unique et qu’on le veuille ou non, chacun d’entre nous influençons nos amis, nos parents, nos enfants, nos voisins, notre conjoint(e). Par contre, ces derniers nous influencent eux aussi.

Vous voulez être champion? Tenez-vous avec des champions. Posez leurs des questions, suivez leurs conseils, intéressez-vous à eux!

Tous les gens qui vous entourent vous influencent. Ces gens vous influencent dans vos choix de vie, vos objectifs, votre santé, vos relations, vos valeurs, vos croyances.

Pourquoi croyez-vous que certaines personnes paient des milliers de dollars pour être “coaché” par des experts de l’investissement, de l’immobilier, du marketing, du développement personnel? Pour leur enseignement et leurs connaissances? Surement, mais aussi pour leur influence. Ces experts ont de l’expérience et peuvent vous aider à atteindre vos objectifs beaucoup plus rapidement que vous ne pourriez le faire seul.

L’influence, c’est un transfert de connaissances, mais c’est aussi un transfère d’énergie.

Si par exemple la photographie vous intéresse, passez du temps tous les semaines avec un photographe professionnel (optimiste) de votre région et vous verrez que vous apprendrez plus sur la photographie et le métier de photographe que si vous étiez en classe pour étudier le fonctionnement de votre appareil. Allez sur les forums et entrez en contact avec les gens qui ont fait ce que vous aimeriez faire. Ici je mentionne l’exemple de la photographie, mais ça peut être n’importe quel autre domaine qui vous passionne.

Libérez-vous!

Vous avez des “amis” négatifs qui ne croient pas en vous? Pourquoi continuez-vous de les fréquenter?

Libérez-vous! Transformez-vous! Devenez la personne que vous avez toujours rêvé d’être.

Jim Rohn disait: “If you want to fly with the eagles, don’t hang out with the turkeys“.

Traduction: “Si vous voulez voler avec les aigles, ne courez pas avec les dindons“.

Si vous êtes comme moi et que vous écoutez beaucoup de livres audio inspirants, soyez attentif lorsque vous écouterez le prochain. Vous allez remarquer que lorsque ces “coachs” de vie racontent leur histoire, ils mentionnent toujours ceux qui les ont influencé.

Exemple: Anthony Robbins a été influencé par Jim Rohn qui lui a été influencé par John Earl Shoaff et ainsi de suite.

Me croyez-vous si je vous dis que votre vie serait complètement différente si vous aviez eu Jim Rohn comme père, ou Anthony Robbins comme frère? C’est certain!

Je crois que si je n’avais lu aucun livre sur le développement personnel dans les dernières années, je me demanderais peut-être pourquoi je ne suis pas chanceux dans la vie ou quand arrivera ma prochaine augmentation de salaire ou pourquoi certains ont tout et d’autres n’ont rien.

Mes meilleures influences m’ont éduqué financièrement, elles m’ont montré comment m’apprécier moi-même pour mieux aimer les autres, elles m’ont appris que le succès n’a aucun lien avec la chance, elles m’ont montré à être reconnaissant pour ce que j’ai dans ma vie, elles m’ont enseigné que je n’ai qu’une seule vie et une seule chance de bien la vivre.

Christian


Développement personnel chez Nightingale Conant

Cliquez ici

À 150 km/h vers le succès. 5 techniques de course applicables à votre vie

Ce jour là, j’ai réalisé un rêve. Elle venait tout juste de sortir de la salle d’opération. On lui avait installé un nouveau coeur. Ce coeur était mainteant beaucoup plus puissant et performant. On avait commandé ce dernier directement d’un marchand de pièces du Japon. Elle était maintenant exactement comme je la voulais, comme je l’avais imaginé. Elle respirait mieux, courait beaucoup plus vite et était très énergique. Du système d’échappement au radiateur, tout avait été changé. Ma Honda n’était plus la même.

Ça faisait déjà quelques années que je rêvais d’avoir ma propre voiture performante. Ce n’était ni une Porsche, ni une Ferrari, mais elle était parfaite pour moi. Ce jour là, j’ai réalisé un rêve. Le rêve d’avoir ma petite voiture de course à moi. Jamais je n’avais essayé une voiture aussi plaisante et excitante à conduire.

Mon prochain objectif était d’amener ma Honda sur le circuit routier. Biensûr, les pistes de 400m étaient excitantes, mais je n’avais pas construit cette voiture pour aller en ligne droite, j’avais envie de rouler sur les circuits routiers.

J’étais excité à l’idée de pouvoir me lancer dans les courbes à 100km/h, frôler les murs de bétons, poursuivre les autres voitures à plus de 150 km/h et prendre les virages rapides sur 3 roues. Cependant, je dois vous avouer que ma mère était un peu moins excitée par cette idée.

Ma première expérience sur le circuit

Je me suis inscript à une journée “lapping” pour rouler ma voiture sur un circuit fermé. Éléments requis: une voiture, un pilote et un casque. J’avais tout ça, j’étais prêt et confiant. Mon objectif était d’avoir du plaisir et d’apprendre.

Pour vouloir apprendre, j’ai appris! J’ai vite compris que c’était plus difficile que ça en avait l’air.

Ce jour là, tout c’est bien passé mais au 5ème tour, quelque chose d’inattendu est arrivé. Je suis entré dans un virage trop rapidement et j’ai mal dosé mon freinage. Résultat: ma voiture s’est retrouvé dans le gazon en glissant dans tous les sens. Je ne pouvais absolument rien voir à cause de la poussière qui entourait ma voiture et tout d’un coup…. BANG!!  J’ai heurté quelque chose!

Quand la voiture s’est arrêté, je pouvais très bien voir le gros baril de fer que j’avais frappé, mais je ne pouvais voir les dommages sur ma voiture. J’ai donc dû retourner dans les paddocks en m’imaginant le pire: une carrosserie très endommagée. Dans les paddocks, je suis sorti de la voiture et je n’en croyais pas mes yeux. Il n’y avait pratiquement aucun dommage sur ma voiture à part quelques bonnes égratignures sur mon pare-choc arrière. C’était mon jour de chance.  C’était probablement une leçon pour me faire réaliser qu’il y avait un réel danger sur le circuit et que je devais être très prudent.

Je sentais que je devais retourner sur le circuit pour éliminer la peur qui venait tout juste de s’installer en moi. J’y suis retourné et tout c’est bien déroulé. Disons que sur le circuit, on apprend vite de ses erreurs.

Cette journée a définitivement été une des plus belle de ma vie. J’avais réalisé un deuxième rêve; celui d’amener ma Honda sur un circuit de course.

Autodrome St-Eustache
Au repos, chez moi
Circuit routier Sanair
Circuit routier Sanair

Après cette première expérience sur le circuit, j’ai décidé de m’inscrire à une école de pilotage. Le programme se déroulait sur une période de trois jours et croyez-moi, je crois en avoir appris plus sur la conduite en trois jours que sur mes dix années de conduite urbaine.

Ce cours s’est avéré être une autre de mes plus belles expériences de vie. Les professeurs, des pilotes d’expériences, nous ont enseigné les meilleures techniques de conduite sur circuit routier.

Aujourd’hui, je réalises que ces mêmes techniques peuvent être appliqué à notre vie, au quotidien.

Techniques de course applicables à votre quotidien

Voici 5 techniques, que j’ai appris à l’école de pilotage automobile, qui peuvent être interprétées et utilisées dans la vie de tous les jours. Sous chacunes des techniques, j’ai ajouté ma propre interprétation. Libre à vous d’interpréter ces techniques comme vous le voulez.

Technique #1

Il faut toujours regarder là où on veut aller. Ce conseil peut vous sembler très simple, mais laissez-moi vous dire que lorsque vous perdez le contrôle de votre voiture et que celle-ci se dirige droit sur un mur de béton, votre premier réflexe est de sauter sur les freins et de regarder droit vers le mur en criant: “Maaaamaaaaan!”. Erreur! Lorsque vos yeux fixent ce mur, votre cerveau répond. Il fait bouger vos mains et pieds de façon à ce que vous alliez droit vers ce mur. Je me souviens très bien d’une expérience où ma voiture était en dérapage vers l’extérieur du circuit. Je me suis efforcé de regarder là où je désirais aller (sur la piste) et comme par miracle, mes mains ont doucement tourné le volant et ma voiture est revenue sur la piste sans perdre le contrôle. J’étais très surpris! Comme si mes yeux avaient donné le signal à mon cerveau: “C’est ici que je dois aller” et mes mains se sont automatiquement ajustés.

Interprétation: Concentrez-vous sur ce que vous voulez dans la vie, et non sur ce que vous ne voulez pas.

Technique #2

Donnez des pauses à votre voiture. Un excellent moyen de suivre une voiture longtemps sur le circuit est de suivre cette dernière de près et de bénéficier de l’aspiration. Dans cette position, vous pouvez suivre votre adversaire très longtemps. Vrai et faux. Peut-être vous pourriez la suivre quelques tours, mais votre voiture risque de manquer d’air. Une voiture sans air c’est comme un poisson sans eau. Il survivra quelques minutes mais… La voiture qui suit risque d’avoir une déficience en air ce qui empêchera le radiateur et les freins de se refroidir. Et sur le circuit, une voiture qui à chaud et qui n’a plus de freins, c’est dangeureux.

Interprétation: Permettez-vous des pauses de temps en temps, votre corps et votre esprit en ont besoin. Acceptez que vous avez des limites.

Technique #3

Slow in, fast out. Sur le circuit, un des meilleurs moyens de faire des bons temps est de bien réussir ses virages. Le secret des impressionnantes sorties de courbes est d’aborder les entrés de virages en douceur. Celui qui entre trop rapidement dans les courbes aura de la difficulté à garder l’équilibre et suivre une belle ligne de course.

Interprétation: Celui qui s’empresse de faire ses choses finira par commettre des erreurs et prendre du retard sur ceux qui prennent leur temps. Prenez votre temps.

Technique #4

Garder son équilibre dans les courbes. Le freinage et la rétrogradation doivent se faire avant d’entrer en virage et lorsque les roues sont encore droites. Plus vous serez doux avec vos freins et l’accélérateur, moins la voiture aura tendance à plonger. Un coup engagé dans un virage, il faut se concentrer pour bien doser l’accélérateur tout en évitant de déséquilibrer la voiture. Il est fortement conseillé de ne pas freiner et rétrograder à aucun moment dans une courbe.

Interprétation: Concentrez-vous sur vos objectifs et gardez un oeil sur la récompense. Éviter les commentaires des gens négatifs qui pourraient vous déstabiliser et vous faire perdre de vue vos objectifs.

Technique #5

Garder le contrôle en perte de contrôle. Le meilleur moyen de reprendre le contrôle lors d’une perte de contrôle sur le circuit, c’est de rester calme. Ça ne sert absolument à rien de s’énerver, il est déjà trop tard. Il n’y a que deux options: se laisser aller ou essayer de calmement reprendre le contrôle de sa voiture à l’aide de mouvements légers. La pire chose à faire en perte de contrôle, c’est de paniquer.

Interprétation: Lorsque les choses ne vont pas comme vous l’aviez prévu, restez calme, reprenez le contrôle de vous-même et de la situation, ensuite, continuez votre chemin. Paniquer ne vous apportera rien de bon.


Vidéo

Voici un petit vidéo qui me donne le goût de retourner sur le circuit. Toyota Ae86 vs Honda Type-R. Vous ne comprennez pas le Japonais? Moi non plus.


Nouvelle génération des stratégies marketing

E-Riches 2.0 de Scott Fox

E-Riches 2.0 est un excellent livre pour les gens qui ont une entreprise (sur le web ou non), qui ont un produit à vendre ou qui ont tout simplement envie d’élargir leur présence sur le web. Dans ce livre, Scott Fox explique comment utiliser les médias sociaux qui s’offrent à nous sur internet pour nous permettre de propulser notre entreprise vers le succès et la prospérité. E-Riches 2.0 contient plusieurs stratégies de marketing dont une section entière sur les relations publiques où Fox explique comment fonctionne le système des médias d’aujourd’hui. Le livre contient aussi plusieurs histoires inspirates d’entreprises qui ont eu du succès en utilisant les stratégies que Fox nous propose. J’ai bien apprécié E-Riches 2.0 pour tous ses idées et ses stratégies, mais aussi pour ses histoires inspirantes.

En France:

Au Canada:

Mini-entrevue: Patrick Leroux conférencier, auteur, motivateur.

Patrick Leroux est un auteur et conférencier hors pair très dynamique, mais aussi drôle et motivant. Patrick a donné plusieurs centaines de conférences à travers le monde. Il aide les gens à se sortir de leur zone de confort avec énergie, humour et motivation. Raconteur extraordinaire, il communique son expertise sur les ingrédients essentiels du succès avec émotion et simplicité.

Il y a de ça quelques années, j’ai eu la chance de participer à une conférence et un séminaire de Patrick. Je me souviens très bien d’en avoir ressorti motivé et prêt à changer certaines de mes vieilles habitudes de vie. Depuis mon premier séminaire de Patrick, je porte mon bracelet rouge sur lequel sont inscrits les mots suivants: “Mon engagement – My commitment”. Depuis ce temps, j’ai porté ce bracelet à tous les jours. De temps en temps, ça me rappel qui je suis: une personne engagée qui va jusqu’au bout de ses rêves et de ses ambitions. Patrick avait eu la brillante idée d’offrir ces bracelets à tous les participants.

J’ai aussi lu 4 livres de Patrick. Que ce soit pour se fixer des objectifs, la confiance en soi ou les relations interpersonnelles, ses livres couvrent à peu près tous les sujets en développement personnel.

Voici les réponses de Patrick pour cette mini-entrevue:

1. Quelle est ta définition du mot succès?

Posséder en abondance ce qui a le plus de valeur pour soi. Évidemment, la définition du succès est différente d’une personne à l’autre puisque nous n’avons pas tous les mêmes valeurs.

2. Qu’est-ce qui t’a motivé à devenir entrepreneur et expert en motivation?

L’insatisfaction. C’est ce qui motive d’ailleurs la majorité des gens. Plus jeune, vers l’âge de 17 ans, j’avais très peu de succès dans ma vie. Je détestais mon physique, j’étais très maigre, et je me suis fait humilié et rabaissé devant mes amis par des personnes en position de pouvoir. Cette grande insatisfaction m’a poussé à savoir pourquoi certaines personnes avaient plus de succès que d’autres dans la vie. J’ai alors commencé à lire des livres de motivation et de développement personnel pour comprendre leur façon de penser, leurs habitudes et leur discipline. J’ai appris à me fixer des objectifs et tranquillement ma confiance s’est accrue. J’ai par la suite mis sur pied plusieurs petites entreprises jusqu’au jour, en 1995, ou j’ai assisté à une conférence de Tony Robbins à Ottawa. Je me suis dit : « Wow, si seulement je pouvais faire ça comme métier. » J’ai par la suite dû vaincre ma peur de parler en public. La formation Dale Carnegie et les clubs de parole en public Toastmasters m’ont énormément aidé dans ce sens.

3. Quelle est la plus grande leçon de vie que tu as apprise?

Que tout dans la vie est possible si on le veut vraiment! Nos seules limites sont celles qu’on s’impose soi-même. Nous sommes notre pire ennemi. On attire vraiment à nous nos pensées et nos émotions dominantes. Par exemple, les gens qui sont jaloux et qui méprisent le succès et la réussite financière des autres ne pourront jamais attirer ce même succès et cette même réussite financière à eux.

4. Où te vois-tu dans 20 ans?

Vivant heureux et en santé avec mes enfants, ma conjointe et mes amis. Professionnellement, j’aurai publié quelques autres livres et je donnerai encore des conférences ici et à l’international. J’aimerais pouvoir inspirer plus d’un million de personnes chaque semaine grâce à mon bulletin du succès. Les gens peuvent d’ailleurs s’abonner gratuitement sur www.patrickleroux.com

5. Quelle est ta définition du mot richesse?

Je crois qu’il existe plusieurs formes de richesses. La richesse de jouir d’une excellente santé. La richesse d’avoir une personne extraordinaire avec qui partager sa vie, qui nous aime et qu’on aime en retour. La richesse d’avoir des enfants en santé. La richesse de l’amitié. La richesse matérielle qui consiste à pouvoir vivre selon ses besoins sans avoir obligatoirement à travailler. Bref, la richesse est de jouir d’une belle vie équilibrée.

6. Que conseillerais-tu à quelqu’un qui aimerait à la fois être un parent exemplaire, avoir une relation de couple hors pair, avoir une super carrière et devenir riche?

Le premier conseil est de le décider. Il est très important d’avoir des objectifs mesurables par rapport à tout ce qu’on veut dans la vie. Deuxièmement, il faut croire que c’est possible et qu’on le mérite. Le troisième conseil est de répéter ses objectifs et de les visualiser tous les jours. Le quatrième est de bien s’entourer de personnes qui ont les mêmes aspirations et qui sont énergisantes plutôt qu’énergivores. Le cinquième et dernier conseil est d’agir. Espérer ne suffit pas, pour que nos désirs se matérialisent, il faut prendre des risques et passer à l’action.

Merci beaucoup Patrick!

Christian

Voici un extrait vidéo de Patrick en conférence:

Patrick Leroux CSP (Certified Speaking Professional / Conférencier Professionnel Certifié), Expert en motivation, “ Du confort à l’engagement ”.

Conférences et Séminaires Patrick Leroux Inc.
21, rue de Clervaux, Blainville (Québec) J7B 0A1
Tél. : (450) 939-3240/1-888-993-8882
Courriel: patrick@patrickleroux.com

Visitez notre site Internet et inscrivez-vous gratuitement au Bulletin du succès : http://www.patrickleroux.com


Visitez la boutique AMAZON de jesuissucces

Des livres qui changeront votre vie.

Boutique jesuissucces sur AMAZON.FR

La sous-estimation de soi

Estime de soi

Y a t’il des moments dans votre vie où vous vous êtes sous-estimé?

Un ami vous encourageait à aller voir une fille ou un garçon, et vous lui avez répondu: “Es-tu fou? Elle (Il) est si belle (beau)? Jamais dans cette personne pourrait avoir le moindre intérêt pour moi!”.

Vous vous en souvenez, j’en suis certain.

La vérité est que tout le monde a l’estime de soi un peu fragile. La plus part d’entre-nous avons au moins une faiblesse dans un certain élément de notre vie. Dans cet élément, notre estime de nous-même n’est pas à son meilleur. Pour ma part, c’est de parler devant un groupe. Aujourd’hui, je n’ai pas besoin d’être conférencier et de parler devant de grands groupes mais c’est un aspect de ma vie dont je devrai m’investir énormément si je veux m’améliorer au moins un peu. Je me souviens des exposés oraux lorsque j’étais à l’école. J’étais terrifié d’aller à l’avant et de parler durant 4 minutes. Ouff.

La carrière, les rencontres (social et amour) et les finances sont surement les éléments de la vie où beaucoup de gens on l’estime d’eux-mêmes un peu basse: demander une augmentation à son patron, parler d’un sujet très personnel à son conjoint, croire qu’on ne pourrait jamais devenir riche. Remarquez que certaines personnes peuvent très bien maîtriser leur estime d’eux-mêmes au travail et dans leur finance mais ont certaines croyances limitatives pour leur santé par exemple: “Jamais je ne réussirai à perdre tout ce poids. J’ai honte de me baigner. J’ai peur de ce que les gens pourraient penser de moi. Etc.”. Pour d’autres personnes, c’est autre chose.

L’expert des rénos

Un ami à moi est expert en rénovation de maisons. Luc est une personne très enthousiaste et a une très bonne estime de lui-même. Il a une excellente attitude et est très compétent dans son domaine. Luc m’ a avoué quelque chose de très important récemment. Il m’a avoué que dans le passé, il avait peur de ne pas satisfaire ses clients. Il avait tendance à sous-évaluer ses travaux par peur de ne pas contenter le client. En autres mots, il se sous-évaluait lui-même. Luc finissait par faire un prix d’ami à tous ses clients. Une très bonne recette pour l’échec en entreprise. Non seulement il était sous-payé pour son travail, mais son estime de lui-même était aussi affectée. Biensûr, ça ne lui empêchait pas de se trouver des clients. Au contraire! Cependant, il continuait d’attirer les clients qui profitaient de lui et qui n’étaient pas prêt à payer le prix d’un excellent service.

Résolution 2010 de Luc: Apprendre à dire “non” et augmenter ses tarifs (même pour ses amis). Luc a décidé de continuer de faire des travaux mais d’être payé pour ce qu’il mérite vraiment.

Je prédis beaucoup de succès pour Luc en 2010.

Réduire son niveau d’exigence de soi

Que se soit au travail, en amour ou en négociation, nous finissons tous perdant lorsque nous réduisons notre niveau d’exigence. Au service à la clientèle, la sous-estimation de soi donne automatiquement l’impression à notre client que nous ne sommes pas à la hauteur. C’est le meilleur moyen de convaincre notre client que nous ne sommes pas un élite du métier.

Si j’avais nommé mon blogue “jesuisperdant.com”, vous auriez surement une différente opinion de moi et du contenu de ce blogue, même si ça ne change absolument rien de qui je suis comme personne. Vous n’auriez peut-être même jamais lu mes articles. De plus, j’aurais problablement attiré des perdants plus que des gagnants.

Imaginez que vous êtes concepteur de sites internet et qu’un nouveau client vous demande: Combien ce projet va t’il me coûter? Et vous répondez:

  • Hmm. Je crois que..
  • Ahh là je ne sais pas..
  • Hmm, laissez-moi pensez à ça..
  • Je ne suis pas certain.. Hmmm..

Cette attitude déclare à votre client que vous n’avez pas confiance en votre travail. Ceci peut même lui donner l’impression que vous n’êtes pas compétent. L’énergie d’une personne qui a une mauvaise estime de lui-même est facilement détectable.

Exemple: Un jour, que ce soit pour votre voiture, votre santé, votre maison, vous aviez besoin des services d’un spécialiste en la matière.

Un ami vous réfère au meilleur peintre en ville. Vous réussissez à le rejoindre et prendre un rendez-vous avec lui. Tout est parfait, il pourra peinturer votre maison en un temps record. Cependant, lorsqu’il vous informe de son tarif, vos yeux deviennent grands comme des pommes. “2000$ !?!?!” vous vous exclamez. Votre peintre vous regarde et vous dit: “C’est mon tarif horaire. Excusez-moi mais si vous n’avez pas les moyens de payer, j’ai d’autres clients à aller voir.” Vous pouvez refuser son offre mais même si vous le faite, vous allez avoir l’impression d’avoir perdu le meilleur peintre en ville et que vous devrez engagé quelqu’un de moins compétent. Ce n’est peut-être qu’une illusion, mais voyez-vous comment l’estime de soi peut être payant? Ce peintre pourrait quitter votre maison en vous laissant croire que vous venez de laisser aller le meilleur peintre en ville et que vous avez manqué votre chance.

C’est tout à fait normal de manque de confiance en soi dans certaines situations, mais c’est à votre avantage de l’ignorer (si possible) et d’agir comme si vous aviez confiance en vous.

Gagnez confiance en soi ne s’enseigne pas. Toutefois, c’est possible de développer ses compétences pour gagnez de la confiance en soi. Finalement, nous le savons tous; mettre en pratique ses connaissances est le meilleur moyen de réussir à éliminer ses peurs et ses croyances limitatives.

Qu’est-ce que c’est le manque de confiance en soi? C’est la peur. La peur du ridicule, de l’humiliation, de l’échec.

Dites-vous une chose; tout le monde a peur autant que vous. La prochaine fois que vous devrez affronter une de vos peurs, posez-vous la question suivante: “Qu’est-ce que je perds vraiment à essayer?”

Laissez-moi énumérer quelques opportunités que vous pourriez perdre si vous n’essayez pas:

  • faire la rencontre de votre âme soeur;
  • avoir une augmentation de salaire;
  • travailler sur un projet super intéressant;
  • payer moins cher pour votre prochaine voiture;
  • avoir un beau corps et vous sentir bien dans votre peau;
  • être heureux;

Christian

Voici un clip (live) de The Offspring – Self Esteem


Ces idées qui collent

Vous avez envie de mieux communiquer vos messages? Vous croyez qu’une simple présentation Powerpoint sera suffisante? Détrompez-vous! Il existe 6 différentes façons de passer des messages qui collent:

  • Simplicité;
  • Étonnement;
  • Concrétisation;
  • Crédibilité;
  • Émotions;
  • Histoires;

Ces éléments semblent être très simples mais ils sont pourtant très peu utilisés. Pensez à la dernière présentation que vous avez vu. Vous vous souvenez des détails?

Les frères Chip et Dan Heath ont créé un excellent livre qui vous permettra de comprendre pourquoi certaines idées survivent (collent) tandis que les autres meurent. Le livre est simple à lire et rempli d’idées et d’exemples. Je recommande ce livre à tous ceux qui veulent apprendre à communiquer plus efficacement (présentations, blogues, marketing etc.).

J’ai écouté la version audio deux fois et je vais certainement l’écouter de nouveau bientôt. Ce livre est parfait pour tous les gens qui cherchent quelques conseils et trucs pratiques pour mieux communiquer leur message, que ce soit au travail, à la maison ou entre amis.

Ces idées qui collent (“Made to stick“): Fortement recommandé

En France:
Le livre (version française)

L’audiobook (version anglaise)

Au Canada:
Le livre

Au Canada:
L’audiobook

Mini-entrevue – Mikaly Gagnon, d’aboulique à athlétique

Mikaly Gagnon, Team in training

Mikaly Gagnon est un ami à moi et je crois qu’il pourrait en inspirer plusieurs. J’admire beaucoup les grands changements qu’il a apporté à sa vie pour se sentir mieux et améliorer sa qualité de vie.   

Voici son histoire:

Le 19 février 2009, je pesais 256 livres. J’étais sédentaire et toujours amorphe. J’ai 2 jeunes enfants et je n’étais pas capable de m’amuser avec eux pour une  longue période sans être essoufflé. Je n’avais aucune confiance en moi et je n’aimais pas du tout l’image que je projetais! J’ai toujours pensé que je pouvais me sortir de mes mauvaises situations seul. Je suis un joueur compulsif et il y a de cela 8 ans, j’ai atteint le fond. En fait, j’ai perdu près de 70,000$ au casino! À ce moment, je n’avais pas le choix de changer si je ne voulais pas tout perdre: travail, famille et amis. J’étais devant une situation critique et j’ai décidé de m’auto-exclure du casino. Je n’ai jamais sentit le besoin d’aller chercher de l’aide et j’y suis parvenu seul. Par contre, pour ce qui est du surplus de poids, je réalisais que je compromettais ma santé et que j’inculquais de mauvaises habitudes à mes enfants. Le vrai déclencheur, je crois que ça a été mon père. Il a toujours été obèse et a une santé fragile. Il y a quelques années, il a même eu des problèmes cardiaques. Même si ma quête vers la santé n’a pas débuté à ce moment, je crois que c’est le moment clé dans ma poursuite d’une bonne santé.    

Qui es-tu?

Mon nom est Mikaly Gagnon, j’ai 34 ans, je fais 184 cm, 200 livres et je suis en pleine santé 🙂    

Quelle est ta définition du mot “succès”?

Je sais que c’est cliché, mais pour moi le succès c’est d’être heureux en famille. J’ai un bon emploi, je suis bien rémunéré et j’ai beaucoup de biens matériels. Je dois l’admettre, j’attache beaucoup d’importance à l’image que je projette. Mais au-delà de tout cela, ma plus grande réussite dans la vie c’est d’avoir toujours rendu mes parents fiers de moi. Si je réussis à entretenir une relation saine avec mes enfants comme je l’ai eu de mes parents, j’aurai réussi ma vie.    

Quelle est la plus grande leçon de vie que tu as appris?

Je crois que c’est un ensemble de chose. Ma mère et mon père mon toujours appuyé, mais ils m’ont aussi laissé commettre des erreurs. Croyez-moi, j’en ai fait! Le casino, les excès de vitesse en voiture et beaucoup d’autres. Tout cela m’a rendu plus fort et mieux équipé à affronter les défis qui se posent à moi. Pour paraphraser, ma leçon de vie est d’apprendre de ces erreurs, mais surtout, de ne pas avoir peur d’en commettre.    

Où te vois-tu dans 20 ans?

Comme ton blogue est à propos du succès, je vais te répondre sur le plan personnel et non professionnel. Dans 20 ans, mes enfants seront de jeunes adultes. Je me vois participer à un marathon avec mes 2 enfants. Ce serait formidable! Mais peu importe leurs intérêts dans la vie, je les supporterai. Dans 20 ans, je serai un jeune retraité qui profitera de la vie au maximum avec ma femme et mes enfants!    

Quelle est ta définition du mot “richesse”?

La richesse est pour moi la famille et la santé. Si j’aborde le coté financier de la question, pour moi, la richesse est la sécurité. J’ai un emploi au sein du gouvernement et je pense que si tel est ma décision, je pourrai poursuivre ma carrière longtemps. Cela étant dit, j’envisage dans les années à venir à me bâtir une meilleure sécurité en ayant différentes sources de revenus. J’ai quelques idées en têtes et je m’y mettrai sous peu. Pour l’instant, ma situation m’empêche d’investir le temps requis pour mener à terme mes projets.    

Quel est ton plus grand défaut?

Je parle trop! J’ai tendance à tout ramener à moi et je n’écoute pas toujours bien les autres. Je ne fais pas ça pour être irrespectueux, je crois que c’est parce que je m’aime trop ha ha. 🙂    

En 2010, tu as l’objectif d’amasser 7500$. Pourquoi?

En effet, j’amasse des fonds pour la société de Leucémie et Lymphome du Canada. Au départ, j’avais sous estimé la tache à accomplir. Je dois dire que je travail très fort et que si je mettais autant d’effort à me bâtir un revenu additionnel, je serais riche. 🙂  Avec Team in Training, j’ai réalisé que je pouvais tout accomplir! Pour atteindre mon objectif, j’ai fait beaucoup de choses. Entre autres, une entrevue avec la revue Dernière Heure pour parler de ma perte de poids. Je n’aurais jamais fais cela si ce n’étais pas pour attirer des dons pour ma cause. Continuellement approcher les gens pour demander un don est très difficile. À titre d’exemple, dans les dernières années, j’ai investie près de 30,000$ dans une compagnie. Tout récemment, je les ai approché pour qu’ils m’aident avec ma cause. Après deux semaines et demi d’attente, deux suivis en personnes et de nombreux coups de téléphone, j’attends toujours de leur nouvelle. Tout ça peut devenir très décourageant. Heureusement, la majorité des gens ont été généreux et me supportent. Je suis à environ 40 % de mon objectif et avec les évènements à venir, je vais atteindre mon objectif. L’échec n’est pas une option!    

Merci beaucoup Mikaly pour ton temps.    

Voici le site internet (blogue) de Mikaly:   http://www.mikpower.com    

Courir pour sauver des vies!

Mon nom est Mikaly Gagnon. Je m’entraîne présentement pour courir le marathon de Paris en Avril 2010. À la fin de ma longue préparation, je pourrai dire comme Félix Leclerc : “moi mes souliers ont beaucoup voyagé” … En effet, près de 1000 kilomètres en entraînement pour bien performer en France! Cela représente de la course à pied 5 fois par semaine en plus des séances d’entrainement en salles.    

Mais cela n’est pas très difficile si je me compare aux gens qui vivent avec la maladie. Pour eux, c’est une bataille à tous les instants. Mais il y a de l’espoir! Je prends part à cet événement au nom de tous ceux qui se battent contre un cancer du sang. Ces personnes sont les véritables héros de notre équipe, et nous avons besoin de votre soutien pour franchir la ligne d’arrivée et trouver un remède! Je vous demande de faire un don pour m’appuyer lors de l’événement Team In Training et ainsi aider la SLLC à accomplir sa mission.    

J’espère que vous visiterez mon site internet afin de suivre mes progrès. Merci de votre appui! Et, si la course à pied vous intéresse, vous pouvez me lire sur http://www.mikpower.com    

+ + FAIRE UN DON + +

Christian    


There’s no reason for you to live with lack, unhappiness, or dissatisfaction – no matter how great or small. At any moment, you can choose to transform any circumstance in your life. The Day That Turns Your Life Around will give you the tools and information to achieve any change you want to. And you’ll be astonished by how quickly and easily it happens.

 

 

L’instant présent.

Vivre le présent
L'automne. Photo de mon épouse.

Vous avez déjà observé attentivement le comportement d’un chien? Le chien veut s’amuser, il veut marcher, il veut sentir, il veut manger, il veut dormir. Y a t’il un autre être vivant sur cette planète qui vit le présent mieux qu’un chien? Lorsque le chien a un maître qui prend bien soin de lui, il se sent en sécurité donc il vit constamment le moment présent sans se soucier de se qui pourrait lui arriver demain, ou de se qui s’est passé hier. Le chien vit tellement bien le moment présent qu’il n’est conscient d’aucun danger et n’a peur d’aucun échec.

Biensûr, comparer un chien à un humain, c’est comme comparer des pommes et des oranges, mais ne devrait-on pas prendre exemple sur ces bêtes? Imaginez comment votre vie serait différente si vous n’aviez pas de mémoires. Vous n’auriez certainement pas peur d’échouer, d’essayer des nouvelles choses et de prendre des risques.

Le passé est nos mémoires

Notre passé est-il important? Je crois que oui. Le passé est important dans le sens où il nous permet de nous arrêter et de revoir ce que nous avons accomplit. Les accomplissements de notre passé sont notre fierté, et être fier de nous-même, c’est excellent pour augmenter notre estime de soi. Le passé est important aussi pour les souvenirs que nous avons de nos échecs. Nos échecs sont nos leçons de vie et nos meilleures expériences. Ce sont ceux-ci qui nous permettent de grandir et de nous rapprocher de nos objectifs.

Connaissez-vous des gens qui vivent dans le passé? Ces gens qui racontent toujours les mêmes vieilles histoires, ceux qui se souviennent de tous vos erreurs et de vos échecs, ceux qui ne changent jamais? Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que ces gens utilisent mal leurs mémoires du passé.

Le passé est utile lorsqu’on s’en sert de manière constructive pour demain.

Retour vers le futur

Je connais un gars qui est toujours très occupé. Il investit beaucoup de son énergie maintenant, pour bien vivre le présent, plus tard. Ce gars là, c’est moi. Comme moi, les gens préoccupés par le futur veulent économiser leur argent pour demain, ils veulent travailler fort aujourd’hui pour être récompensé demain, ils veulent prendre soin de leur santé aujourd’hui pour bien vivre plus tard. Je crois que c’est tout à fait normal d’investir beaucoup de son temps et son énergie aujourd’hui, et d”en tirer les bénéfices plus tard.

Ce qui est moins normal, c’est d’être toujours trop préoccupé par le futur et de ne jamais vivre se laisser vivre le présent. Si c’est le cas pour vous, posez-vous la question suivante: “Quand est-ce que je vais profiter de l’instant présent?”.

La plus grande erreur que les gens font, c’est de penser à leur travail lorsqu’ils sont avec leur famille, et de penser à leur famille lorsqu’ils sont au travail. Il existe un temps pour chaque chose et un temps pour chaque temps. Il faut apprendre à concentrer notre temps et nos énergies efficacement. Il faut aussi apprendre à profiter de ces petits moments précieux du présent.

Le présent, qu’est-ce que c’est?

Si l’histoire est le passé et l’avenir est le futur, où sommes-nous en ce moment? Nous sommes dans le présent. Le moment présent est cet espace coincé entre le passé et le futur. Je crois que dès maintenant, c’est possible de mieux vivre sa vie si nous réussissons à apprécier le moment présent.

Ça vous ai déjà arrivé de regarder votre montre et de réaliser qu’il est beaucoup plus tard que vous ne le croyiez? Peut-être étiez-vous en pleine discussion avec un ami ou concentré à un projet personnel. Peu importe, vous viviez pleinement le moment présent sans vous soucier du passé, sans vous soucier du futur.

Vivre le moment présent, c’est de se sentir bien, maintenant. Durant ces moments, vous n’êtes pas anxieux de prendre une décision et vous n’avez aucun compte à régler à personne.

Vivre le moment présent c’est d’aimer, d’apprécier, d’être reconnaissant, de voir, d’entendre, de respirer, de rire.

Personnellement, les moments où je vis le mieux le moment présent, c’est lorsque je suis avec ma famille, seul avec mon épouse, dans la nature, loin du bruit, loin de la course contre le temps et loin des gens négatifs.

De temps en temps, pour mon travail, j’ai la chance de travailler à partir de la maison. Même si je n’ai aucun problème à travailler chez mon employeur, j’apprécie beaucoup le temps où je travaille de la maison. Chez moi, j’ai l’impression de pouvoir mieux vivre le moment présent. Pas de trafic, moins de bruits, moins de distractions et personne ne vient me déranger dans mon travail. L’énergie est totalement différente. Lorsque je travaille à la maison, je suis Zen car ma concentration est dirigée vers un but seulement. C’est ça vivre le moment présent.

Comment vivre le moment présent?

Il y a plusieurs façons de vivre l’instant présent. Voici quelques exemples de moments où j’aime bien profiter du présent:

  • Le temps en famille, entre amis, entre amoureux;
  • Dans la voiture vers le travail;
  • Lorsque je suis seul;
  • Lorsque je travaille sur mes projets personnels;
  • Lecture, film, musique;
  • Entrainement (gym,jogging,sac de boxe);
  • Seul dans l’ascenceur, dans la douche, à la salle de bain (vous pouvez rire, mais avouez que vous appréciez ces quelques minutes ha ha! La paix!);

J’aime bien profiter de ces moments pour être reconnaissant d’être en vie, d’être en santé et d’avoir tout ce dont j’ai besoin pour bien vivre. C’est le moment parfait pour remercier l’univers de toutes les opportunités que j’ai dans ma vie et pour me concentrer sur ce qu’il va bien.

Je crois que le meilleur moyen d’appécier le moment présent, c’est de se conscientiser et de réaliser que nous sommes bien maintenant, la plus part du temps. C’est d’oublier nos échecs du passé et nos peurs du futur.

Aujourd’hui, j’ai véçu une expérience inhabituelle. À 9h30 ce matin, j’avais un rendez-vous chez le dentiste pour me faire extraire quatre dents. Mes dents sont en santé mais pas très droite, alors mon orthodontiste m’installera des broches d’ici deux semaines. Puisqu’il n’y a pas assez d’espace pour avoir les dents droites, je devais donc me faire enlever quatre dents. À 9h15, j’étais assis dans la salle d’attente et croyez-moi, je n’avais vraiment pas envie de vivre le moment présent. Je n’aime pas les aiguilles! Mon imagination était très fertile et me faisait revoir dans ma tête toute sorte d’images que je n’avais pas vraiment envie de voir. J’étais quelque peu stressé. Heureusement, j’avais apporté avec moi mon iPod. J’écoutais Zig Ziglar – How to stay motivated et je mettais toute ma concentration sur l’audiobook pour éviter de penser à ce qu’il allait m’arriver. Ensuite, j’ai réalisé que ce que je devais faire, c’est de me concentré sur le moment présent. Oui, car à ce moment, j’étais seulement dans la salle d’attente. Rien ne m’était encore arrivé. Décidément, j’étais stressé pour quelque chose dans le futur. Ceci m’a vraiment aidé à diminuer mon stresse.

Plus tard, lorsque je me suis assis sur la chaise, le dentiste m’a gelé la bouche au grand complet. Les aiguilles étaient incorfortables mais moins pire que j’avais pensé. Pour me changer les idées, je pensais à ma fille et à mon épouse. Ensuite, j’ai écouté quelques-unes de mes meilleures chansons, celles qui me donnent un maximum d’énergie lorsque je m’entraine. Et j’ai passé au travers! Yahoo! Maintenant c’est du passé, et des mémoires que je n’ai absolument pas besoin de garder. 🙂

Six trucs pour bien vivre le moment présent

Sur le site internet http://www.psychologytoday.com, j’ai découvert un excellent article de Jay Dixit. Jay est un journaliste Canadien, qui habite aujourd’hui les États-Unis (New York).

Dans son article, The Art of Now – Six Steps to Living in the Moment, Jay décrit 6 étapes pour apprendre à vivre au moment présent. Voici un résumé des étapes (en français):

  1. Réduisez votre conscientisation de vous-même. Lorsque vous êtes anxieux de faire une présentation ou de rencontrer une nouvelle personne par exemple, essayer de diminuer votre concentration sur vous-mêmes et concentrez-vous sur ce qui se passe autour: la musique, les gens, le paysage. Utilisez tous vos sens.
  2. Évitez de vous soucier du futur. Savourez le présent. La plus part des émotions négatives concernent le passé ou le futur. La caractéristique de la dépression et de l’anxiété, c’est de s’inquièter de quelque chose qui n’est pas encore arrivé ou qui ne pourrait ne pas arriver. Si vous vous concentrez sur le présent, vous éliminez peu à peu vos inquiétudes. Des recherches prouvent que lorsque les gens prennent le temps de manger, de marcher, de parler, ils éprouvent plus de joie, de bonheur et d’émotions positives.
  3. Respirez. Vivre le moment présent nous rends moins agressifs. La conscientisation du présent augmente le contrôle de soi. Au lieu de se mettre en colère instantanément, nous avons l’opportunité de se demander: “Je vis présentement cet émotion, comment dois-je réagir?”  Les Bouddhistes appelent cette idée : ” Reconnaître l’étincelle avant la flamme”.
  4. Évitez de vous soucier du temps. Les psychologues s’entendre pour dire que le meilleur moyen de vivre de moment présent c’est d’être dans un état d’absorption. Nous nous retrouvons dans cet état lorsque nous sommes complètement absorbé par une tâche. Dans cet état, nous perdons le fil de ce qui se passe autour de nous. Pour se mettre dans cet état, il faut se fixer un objectif stimulant et réalisable. En accomplissant une tâche stimulante, notre concentration devient plus étroite et notre conscientisation de nous-même disparaît. Même si la tâche est difficile, nous ressentons un sentiment de maîtrise personnelle et nos actions semblent faciles.
  5. Réglez vos problèmes. Si quelque chose vous dérange, avancez vers le problème, ne reculez pas. Il faut être ouvert aux situations négatives et accepter nos émotions au lieu de les repousser. Il faut accepter que certaines choses sont hors de notre contrôle.
  6. Sachez ce que vous ne savez pas. La consientisation du présent n’est pas un but, car un but est dans le futur, mais nous devons porter attention à ce qui se passe dans le moment présent. Soyez conscient de ce que vous faites maintenant. Concentrez-vous sur votre respiration. Rien ne se passe après. Ce n’est pas une destination, c’est maintenant que ça se passe.

Réflexion sur le “moment présent”

Vivre le moment présent, c’est d’apprécier et d’être pleinement engagé dans ce que l’on fait sans se soucier du reste. Toutefois, en réfléchissant à mon sujet d’article, j’ai compris pourquoi il y a tant de gens qui abusent de certaines choses dans la vie. Puisque le moment présent est un état de confort et de bien-être, libre de soucis, ceci explique pourquoi certaines personnes passent beaucoup trop de temps devant la télévision et les jeux vidéos. D’autres consomment de l’alcool, de la drogue ou mangent excessivement. Tout ce que ces gens veulent faire, c’est de se sentir bien “maintenant”, au moment présent. Ils veulent oublier le passé et le futur, ils ont envie de se sentir bien immédiatement, présentement. Mais le font-ils de la bonne façon?

Peut-on s’entendre qu’une personne qui passe ses soirées à boire de l’alcool, consommer de la drogue, jouer sur ses consoles de jeux avec de la musique en arrière plan, utilise quatre différents moyens pour vivre l’instant présent? Peut-on s’entendre aussi que ce n’est pas la meilleure façon de le faire? Ce style de vie peut-être très plaisant pour le présent mais le sera t’il plus tard?

Donc, est-ce qu’on peut dire que “vivre le moment présent” est le synonyme de “fuire la réalité“? Pour répondre à cette question, il faut définir “fuire la réalité“. “Fuir” c’est de s’éloigner rapidement pour échapper à quelque chose, ou quelqu’un. Donc, “fuir la réalité” serait d’essayer d’échapper à ses problèmes (personne veut fuir le bonheur). Le réel problème est lorsque certains le font avec la drogue et l’alcool, d’autres le font en mangeant ou en dépensant excessivement. Je crois que “vivre le moment présent” et “fuire la réalité” sont deux actions bien distinctes. “Vivre le moment présent“, c’est de profiter du présent, en paix, sans nécessairement fuir quelque chose.

Finalement, qu’on le fasse pour fuir notre réalité ou simplement pour profiter du présent, on le fait pour se sentir bien, maintenant.

Je vous laisse sur ce beau petit vidéo. Disons que les animaux ont beaucoup de choses à apprendre aux humains: voici comment bien profiter du moment présent.

Christian


Cet article s’inscrit dans le cadre du « Festival à la croisée des blogs », organisé par Guillaume du blogue www.sameliorer.com.

Le thème de ce mois est : Comment vivre l’instant présent?


How to stay motivated

Zig Ziglar

Zig Ziglar est certainement un des meilleurs conférenciers que j’ai entendu. Il est plein d’énergie, motivant, optimiste et je crois sincèrement qu’il peut convaincre n’importe qui sur ses concepts et idées de la vie. Ses idées sont simples et peuvent s’appliquer à tout le monde.

J’adore sa façon de conter ses histoires et j’apprécie beaucoup son humour.

Zig saura certainement vous convaincre vous aussi que vous êtes né pour gagner.

Voici un vidéo de Zig Ziglar:


En France:

Au Canada: