L’instant présent.

Vivre le présent
L'automne. Photo de mon épouse.

Vous avez déjà observé attentivement le comportement d’un chien? Le chien veut s’amuser, il veut marcher, il veut sentir, il veut manger, il veut dormir. Y a t’il un autre être vivant sur cette planète qui vit le présent mieux qu’un chien? Lorsque le chien a un maître qui prend bien soin de lui, il se sent en sécurité donc il vit constamment le moment présent sans se soucier de se qui pourrait lui arriver demain, ou de se qui s’est passé hier. Le chien vit tellement bien le moment présent qu’il n’est conscient d’aucun danger et n’a peur d’aucun échec.

Biensûr, comparer un chien à un humain, c’est comme comparer des pommes et des oranges, mais ne devrait-on pas prendre exemple sur ces bêtes? Imaginez comment votre vie serait différente si vous n’aviez pas de mémoires. Vous n’auriez certainement pas peur d’échouer, d’essayer des nouvelles choses et de prendre des risques.

Le passé est nos mémoires

Notre passé est-il important? Je crois que oui. Le passé est important dans le sens où il nous permet de nous arrêter et de revoir ce que nous avons accomplit. Les accomplissements de notre passé sont notre fierté, et être fier de nous-même, c’est excellent pour augmenter notre estime de soi. Le passé est important aussi pour les souvenirs que nous avons de nos échecs. Nos échecs sont nos leçons de vie et nos meilleures expériences. Ce sont ceux-ci qui nous permettent de grandir et de nous rapprocher de nos objectifs.

Connaissez-vous des gens qui vivent dans le passé? Ces gens qui racontent toujours les mêmes vieilles histoires, ceux qui se souviennent de tous vos erreurs et de vos échecs, ceux qui ne changent jamais? Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que ces gens utilisent mal leurs mémoires du passé.

Le passé est utile lorsqu’on s’en sert de manière constructive pour demain.

Retour vers le futur

Je connais un gars qui est toujours très occupé. Il investit beaucoup de son énergie maintenant, pour bien vivre le présent, plus tard. Ce gars là, c’est moi. Comme moi, les gens préoccupés par le futur veulent économiser leur argent pour demain, ils veulent travailler fort aujourd’hui pour être récompensé demain, ils veulent prendre soin de leur santé aujourd’hui pour bien vivre plus tard. Je crois que c’est tout à fait normal d’investir beaucoup de son temps et son énergie aujourd’hui, et d”en tirer les bénéfices plus tard.

Ce qui est moins normal, c’est d’être toujours trop préoccupé par le futur et de ne jamais vivre se laisser vivre le présent. Si c’est le cas pour vous, posez-vous la question suivante: “Quand est-ce que je vais profiter de l’instant présent?”.

La plus grande erreur que les gens font, c’est de penser à leur travail lorsqu’ils sont avec leur famille, et de penser à leur famille lorsqu’ils sont au travail. Il existe un temps pour chaque chose et un temps pour chaque temps. Il faut apprendre à concentrer notre temps et nos énergies efficacement. Il faut aussi apprendre à profiter de ces petits moments précieux du présent.

Le présent, qu’est-ce que c’est?

Si l’histoire est le passé et l’avenir est le futur, où sommes-nous en ce moment? Nous sommes dans le présent. Le moment présent est cet espace coincé entre le passé et le futur. Je crois que dès maintenant, c’est possible de mieux vivre sa vie si nous réussissons à apprécier le moment présent.

Ça vous ai déjà arrivé de regarder votre montre et de réaliser qu’il est beaucoup plus tard que vous ne le croyiez? Peut-être étiez-vous en pleine discussion avec un ami ou concentré à un projet personnel. Peu importe, vous viviez pleinement le moment présent sans vous soucier du passé, sans vous soucier du futur.

Vivre le moment présent, c’est de se sentir bien, maintenant. Durant ces moments, vous n’êtes pas anxieux de prendre une décision et vous n’avez aucun compte à régler à personne.

Vivre le moment présent c’est d’aimer, d’apprécier, d’être reconnaissant, de voir, d’entendre, de respirer, de rire.

Personnellement, les moments où je vis le mieux le moment présent, c’est lorsque je suis avec ma famille, seul avec mon épouse, dans la nature, loin du bruit, loin de la course contre le temps et loin des gens négatifs.

De temps en temps, pour mon travail, j’ai la chance de travailler à partir de la maison. Même si je n’ai aucun problème à travailler chez mon employeur, j’apprécie beaucoup le temps où je travaille de la maison. Chez moi, j’ai l’impression de pouvoir mieux vivre le moment présent. Pas de trafic, moins de bruits, moins de distractions et personne ne vient me déranger dans mon travail. L’énergie est totalement différente. Lorsque je travaille à la maison, je suis Zen car ma concentration est dirigée vers un but seulement. C’est ça vivre le moment présent.

Comment vivre le moment présent?

Il y a plusieurs façons de vivre l’instant présent. Voici quelques exemples de moments où j’aime bien profiter du présent:

  • Le temps en famille, entre amis, entre amoureux;
  • Dans la voiture vers le travail;
  • Lorsque je suis seul;
  • Lorsque je travaille sur mes projets personnels;
  • Lecture, film, musique;
  • Entrainement (gym,jogging,sac de boxe);
  • Seul dans l’ascenceur, dans la douche, à la salle de bain (vous pouvez rire, mais avouez que vous appréciez ces quelques minutes ha ha! La paix!);

J’aime bien profiter de ces moments pour être reconnaissant d’être en vie, d’être en santé et d’avoir tout ce dont j’ai besoin pour bien vivre. C’est le moment parfait pour remercier l’univers de toutes les opportunités que j’ai dans ma vie et pour me concentrer sur ce qu’il va bien.

Je crois que le meilleur moyen d’appécier le moment présent, c’est de se conscientiser et de réaliser que nous sommes bien maintenant, la plus part du temps. C’est d’oublier nos échecs du passé et nos peurs du futur.

Aujourd’hui, j’ai véçu une expérience inhabituelle. À 9h30 ce matin, j’avais un rendez-vous chez le dentiste pour me faire extraire quatre dents. Mes dents sont en santé mais pas très droite, alors mon orthodontiste m’installera des broches d’ici deux semaines. Puisqu’il n’y a pas assez d’espace pour avoir les dents droites, je devais donc me faire enlever quatre dents. À 9h15, j’étais assis dans la salle d’attente et croyez-moi, je n’avais vraiment pas envie de vivre le moment présent. Je n’aime pas les aiguilles! Mon imagination était très fertile et me faisait revoir dans ma tête toute sorte d’images que je n’avais pas vraiment envie de voir. J’étais quelque peu stressé. Heureusement, j’avais apporté avec moi mon iPod. J’écoutais Zig Ziglar – How to stay motivated et je mettais toute ma concentration sur l’audiobook pour éviter de penser à ce qu’il allait m’arriver. Ensuite, j’ai réalisé que ce que je devais faire, c’est de me concentré sur le moment présent. Oui, car à ce moment, j’étais seulement dans la salle d’attente. Rien ne m’était encore arrivé. Décidément, j’étais stressé pour quelque chose dans le futur. Ceci m’a vraiment aidé à diminuer mon stresse.

Plus tard, lorsque je me suis assis sur la chaise, le dentiste m’a gelé la bouche au grand complet. Les aiguilles étaient incorfortables mais moins pire que j’avais pensé. Pour me changer les idées, je pensais à ma fille et à mon épouse. Ensuite, j’ai écouté quelques-unes de mes meilleures chansons, celles qui me donnent un maximum d’énergie lorsque je m’entraine. Et j’ai passé au travers! Yahoo! Maintenant c’est du passé, et des mémoires que je n’ai absolument pas besoin de garder. 🙂

Six trucs pour bien vivre le moment présent

Sur le site internet http://www.psychologytoday.com, j’ai découvert un excellent article de Jay Dixit. Jay est un journaliste Canadien, qui habite aujourd’hui les États-Unis (New York).

Dans son article, The Art of Now – Six Steps to Living in the Moment, Jay décrit 6 étapes pour apprendre à vivre au moment présent. Voici un résumé des étapes (en français):

  1. Réduisez votre conscientisation de vous-même. Lorsque vous êtes anxieux de faire une présentation ou de rencontrer une nouvelle personne par exemple, essayer de diminuer votre concentration sur vous-mêmes et concentrez-vous sur ce qui se passe autour: la musique, les gens, le paysage. Utilisez tous vos sens.
  2. Évitez de vous soucier du futur. Savourez le présent. La plus part des émotions négatives concernent le passé ou le futur. La caractéristique de la dépression et de l’anxiété, c’est de s’inquièter de quelque chose qui n’est pas encore arrivé ou qui ne pourrait ne pas arriver. Si vous vous concentrez sur le présent, vous éliminez peu à peu vos inquiétudes. Des recherches prouvent que lorsque les gens prennent le temps de manger, de marcher, de parler, ils éprouvent plus de joie, de bonheur et d’émotions positives.
  3. Respirez. Vivre le moment présent nous rends moins agressifs. La conscientisation du présent augmente le contrôle de soi. Au lieu de se mettre en colère instantanément, nous avons l’opportunité de se demander: “Je vis présentement cet émotion, comment dois-je réagir?”  Les Bouddhistes appelent cette idée : ” Reconnaître l’étincelle avant la flamme”.
  4. Évitez de vous soucier du temps. Les psychologues s’entendre pour dire que le meilleur moyen de vivre de moment présent c’est d’être dans un état d’absorption. Nous nous retrouvons dans cet état lorsque nous sommes complètement absorbé par une tâche. Dans cet état, nous perdons le fil de ce qui se passe autour de nous. Pour se mettre dans cet état, il faut se fixer un objectif stimulant et réalisable. En accomplissant une tâche stimulante, notre concentration devient plus étroite et notre conscientisation de nous-même disparaît. Même si la tâche est difficile, nous ressentons un sentiment de maîtrise personnelle et nos actions semblent faciles.
  5. Réglez vos problèmes. Si quelque chose vous dérange, avancez vers le problème, ne reculez pas. Il faut être ouvert aux situations négatives et accepter nos émotions au lieu de les repousser. Il faut accepter que certaines choses sont hors de notre contrôle.
  6. Sachez ce que vous ne savez pas. La consientisation du présent n’est pas un but, car un but est dans le futur, mais nous devons porter attention à ce qui se passe dans le moment présent. Soyez conscient de ce que vous faites maintenant. Concentrez-vous sur votre respiration. Rien ne se passe après. Ce n’est pas une destination, c’est maintenant que ça se passe.

Réflexion sur le “moment présent”

Vivre le moment présent, c’est d’apprécier et d’être pleinement engagé dans ce que l’on fait sans se soucier du reste. Toutefois, en réfléchissant à mon sujet d’article, j’ai compris pourquoi il y a tant de gens qui abusent de certaines choses dans la vie. Puisque le moment présent est un état de confort et de bien-être, libre de soucis, ceci explique pourquoi certaines personnes passent beaucoup trop de temps devant la télévision et les jeux vidéos. D’autres consomment de l’alcool, de la drogue ou mangent excessivement. Tout ce que ces gens veulent faire, c’est de se sentir bien “maintenant”, au moment présent. Ils veulent oublier le passé et le futur, ils ont envie de se sentir bien immédiatement, présentement. Mais le font-ils de la bonne façon?

Peut-on s’entendre qu’une personne qui passe ses soirées à boire de l’alcool, consommer de la drogue, jouer sur ses consoles de jeux avec de la musique en arrière plan, utilise quatre différents moyens pour vivre l’instant présent? Peut-on s’entendre aussi que ce n’est pas la meilleure façon de le faire? Ce style de vie peut-être très plaisant pour le présent mais le sera t’il plus tard?

Donc, est-ce qu’on peut dire que “vivre le moment présent” est le synonyme de “fuire la réalité“? Pour répondre à cette question, il faut définir “fuire la réalité“. “Fuir” c’est de s’éloigner rapidement pour échapper à quelque chose, ou quelqu’un. Donc, “fuir la réalité” serait d’essayer d’échapper à ses problèmes (personne veut fuir le bonheur). Le réel problème est lorsque certains le font avec la drogue et l’alcool, d’autres le font en mangeant ou en dépensant excessivement. Je crois que “vivre le moment présent” et “fuire la réalité” sont deux actions bien distinctes. “Vivre le moment présent“, c’est de profiter du présent, en paix, sans nécessairement fuir quelque chose.

Finalement, qu’on le fasse pour fuir notre réalité ou simplement pour profiter du présent, on le fait pour se sentir bien, maintenant.

Je vous laisse sur ce beau petit vidéo. Disons que les animaux ont beaucoup de choses à apprendre aux humains: voici comment bien profiter du moment présent.

Christian


Cet article s’inscrit dans le cadre du « Festival à la croisée des blogs », organisé par Guillaume du blogue www.sameliorer.com.

Le thème de ce mois est : Comment vivre l’instant présent?


How to stay motivated

Zig Ziglar

Zig Ziglar est certainement un des meilleurs conférenciers que j’ai entendu. Il est plein d’énergie, motivant, optimiste et je crois sincèrement qu’il peut convaincre n’importe qui sur ses concepts et idées de la vie. Ses idées sont simples et peuvent s’appliquer à tout le monde.

J’adore sa façon de conter ses histoires et j’apprécie beaucoup son humour.

Zig saura certainement vous convaincre vous aussi que vous êtes né pour gagner.

Voici un vidéo de Zig Ziglar:


En France:

Au Canada:

7 Replies to “L’instant présent.”

  1. Bonjour Christian,
    La photo de ton épouse est magnifique!
    Utiliser tous ses sens, c’est sans doute la clé pour s’ancrer dans le présent, seul temps qui existe vraiment, et pourtant si insaisissable, quand nous sommes englués dans la passé ou l’avenir. Les sens sont très efficaces pour en détourner notre attention:)

  2. Eyh Christian, il y a d’autres espèces vivantes sur cette planète qui savent vivre l’instant présent et surement mieux que les chiens. Il y a tous les végétaux et surtout les fleurs. Quand elles s’épanouissent, elles sont dans le moment présent. Les poissons aussi qui eux ont une mémoire de l’ordre de 3 secondes, c’est pour ça qu’ils peuvent vivre en aquarium ;-).
    Souvent les animaux mammifères domestiques et surtout les chiens vivent au rythme de leur maître. Si le maître va bien, tout va bien pour eux, enfin …!!! Les chiens font même de la projection sur celui qui le nourrit. Il en est donc dépendant. il fait aussi du mimétisme vers lui et vice versa. S’il n’a peur d’aucun échec, comme tu le dis (ce qui est faux) comme chez son maître c’est qu’il n’a quasiment pas de néo-cortex. C’est ce qui se passe pour l’enfant quand il apprend à marcher.
    Ah!!! Ils n’ont pas de mémoire…Mais les gnoux dans la savanne n’ont pas de mémoire. Et de générations en générations, ils vont chaque soir boire à la même rivière, au risque de se faire manger par le lion. Ils ne sont pas comme les humains, ils n’ont pas de pouvoir créateur et c’est ce qui nous distingue des bêtes ou des animaux si tu préfères. Alors, redevenir des animaux pour se faire croire que de cette façon nous pourrions vivre le moment présent, c’est pour moi faire abstraction de tout notre pouvoir créateur et de notre immense potentiel inexploité. Mieux que de s’abaisser ou de vouloir se prétendre au-dessus de toutes les espèces intelligentes de cette planète, c’est de se taire et d’être. Surtout ne le prends pour toi, mais juste faire avec ce qu’on est, à condition de le savoir. Comme la fleur, elle est pâquerette des champs ou rose de collectionneur. Ça ne change rien. À chacun de prendre sa place et de l’assumer avec humilité.

  3. bonjour,

    Vos articles m’ont beaucoup intéressé, je viens de lire pour la 3 eme fois ! le livre d’Ekhart Tolle ” le pouvoir du moment présent ” et cela rejoint votre pensée .Mais j’ai été ”gênée par le paragraphe : Réduisez votre conscientisation de vous-même , utiliser ses sens pour être à ”l’extérieur de soi-même ” n’est ce pas une façon de fuir l’instant présent puisque le profond contact avec soi est rompu ? qui vit alors cet instant ? …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *