Le secret du plus grand mystère de la vie

Chaques religions ont tenté de résourdre les plus grands problèmes. Chaques philosophes ont tenté de répondre aux plus grandes questions existentielles.

Il n’existe encore aucunes cartes qui mène au bonheur absolu. Personne ne pourrait vivre sans l’absence complète de défis, d’inquiétudes et de troubles.

Parfois on s’arrête et se pose les questions suivantes :

  • Qui suis-je?
  • Où vais-je?
  • Quel est le sens de ma vie?
  • Que faire pour atteindre le bonheur absolu?
  • Que faire pour atteindre une santé parfaite?

Lorsqu’on réfléchit à tout ça, c’est comme si tout le reste devenait sans importance. Des questions sans réponses, ça fait peur. Certaines personnes éviterons ces sujets toute leur vie car plus rien n’a un sens. À ce niveau, la logique n’existe plus.

Les solutions sont temporaires

Aucun changement, aucune correction n’est permanente. Les solutions ne sont que temporaires. Nous devons constamment nous réajuster.

La vérité est que peu importe la solution, de nouveaux problèmes vont apparaître dans notre vie. Personne n’a rencontré personne qui ne fait jamais d’erreurs et qui n’a pas de problèmes. 

On peut accomplir, expérimenter et apprendre, mais nous aurons toujours les défis, les obstacles, les incertitudes.

Le doute

Tout le monde doute de ses actions de temps en temps. Est-ce que j’ai perdu mon temps? Est-ce que j’ai pris la bonne décision?

Je crois que l’univers n’a pas été créé de façon à ce qu’une personne sache tout. La conception de l’univers fait en sorte que l’on puisse apprendre et se développer indéfiniment, sans quoi, l’humanité ne pourrait existée. Ça serait la déprime totale. Qui aurait le goût de vivre s’il savait tout?

Apprendre à aimer et se faire aimer

Ce qui nous rend heureux dans la vie, se sont nos expériences et nos réussites.

Dans la vie, il faut voir, apprendre et agir. Il faut suivre nos inspirations et découvrir nos passions. Il faut être à l’écoute. L’univers nous envoie constamment des messages, des idées, des inspirations. 

Si nous retournons à la base; ce qui nous rend heureux c’est d’aimer, de se faire aimer et d’apprendre continuellement. L’amour est l’émotion la plus forte. Apprendre, c’est de comprendre comment l’appliquer.

Respect, pardon, estime de soi, partage, tolérance, compassion.

Négocier pour économiser plusieurs centaines de dollars à l’achat d’une voiture neuve

Le marchandage est une discussion afin d’obtenir un accord entre 2 personnes pour acheter ou vendre quelque chose au meilleur prix. Le marchandage, c’est la négociation d’un prix. On dit que l’émotion est une partie intégrante de la négociation. Si une personne est dans un état positif, elle aura plus confiance en elle et adoptera une stratégie de coopération pour en arriver à une entente. La personne négative utilisera des stratégies plus compétitives et sera moins coopérative.

Le défi de la négociation

La plus part des gens on peur de négocier. Pourtant on le fait presqu’à tous les jours. Même les enfants le font.

  • Le père :           Papa, est-ce tu peux me donner 20$?
  • La fille :             Pour faire quoi?
  • La fille :             J’aimerais aller au cinéma avec mes amies
  • Le père :           Le cinéma n’est pas si coûteux. Alors pourquoi 20$?
  • La fille :             Allez Papa !! Le cinéma est 10$ mais je veux aussi un popcorn et une boisson
  • Le père :           Je te donne le 10$ pour le cinéma, mais tu devras travailler pour mériter l’autre partie.
  • La fille :             Bon d’accord. Merci Papa

La négociation n’est pas toujours facile. Dans la tête de certaines personnes, c’est encore moins facile de négocier avec gens qui sont spécialistes de la négociation; les vendeurs.

Dans cet article, j’ai choisi de vous décrire ma dernière expérience de négociation pour une voiture neuve, chez le concessionnaire.

Je me cherchais une nouvelle voiture. Mazda offrait ses voitures à 0% intérêt. J’avais à ce moment une Honda que je voulais vendre. Je suis allé visiter deux concessionnaires Mazda. Le vendeur du premier concessionnaire m’a laissé essayer la voiture que j’aimais. Je lui ai dit que la voiture m’intéressait mais que tout dépendait du prix qu’il allait me faire. Il m’a offert d’acheter mon ancienne voiture, mais à un prix beaucoup trop bas. Il m’a aussi fait une offre peu intéressante. J’ai essayé de négocier le prix mais sans succès. Il me racontait que puisque les taux d’intérêts étaient à 0%, c’était assez difficile pour eux de négotier le prix de vente du véhicule. Mais moi, je suis SMATTE, donc je suis allé voir ailleur.

J’ai quitté et je suis allé à un autre concessionnaire Mazda. Je savais ce que je voulais. Je suis entré et j’ai demandé à parler à un vendeur. Une heure plus tard, marché conclut! J’avais acheté la voiture que je voulais, au prix que je cherchais et en plus, le concessionnaire prenais en échange mon ancienne voiture.

La préparation.

Déterminer exactement ce que l’on veut.

On dit que 90% du résultat de la négociation provient de la préparation et non du face à face acheteur-vendeur.

Qu’est-ce qui nous fait perdre le plus de temps dans la vie? Hein bien j’ai la réponse pour vous. C’est de ne pas être préparé et de ne pas savoir ce que l’on veut. Ce n’est pas suffisant de savoir ce que l’on ne veut pas.

J’ai choisit Mazda car je croyais que c’était une voiture fiable et à bon prix. Je pouvais aussi l’avoir à 0% intérêt, un gros avantage sur les autres marques. Je savais quel modèle de Mazda je voulais. Je la voulais toute équipée avec les bancs en cuirs et chauffants, l’air climatisée et le toit ouvrant. Le modèle le plus équipé avait aussi une option appelé « groupe luxe » : un lecteur à 6 cds et des phares au Xénon. La seule chose que je ne voulais pas choisir était la couleur. Ceci me donnait plus d’option et plus de manoeuvre pour négotier une voiture déjà sur le lot. Notez que je n’aurais jamais accepté une voiture rose. Heureusement, cette couleur n’était pas disponible chez Mazda.

Lorsque je suis arrivé sur le lot du 2ème concessionnaire, j’ai aperçu cette belle Mazda grise, tout équipée et 5 vitesses. Exactement ce que je cherchais. J’étais prêt à rencontrer le vendeur et négocier.

Déterminer le prix qu’on veut payer

Avant de marchander, on doit déterminer à l’avance le prix que l’on veut payer. Ce prix sera notre point de référence tout au long de la négociation. Pour ce faire, j’ai utilisé le site internet de Mazda et j’ai construit la voiture que je voulais avoir. Le site internet m’a d’abord donné le montant à payer (par mois) pour la voiture, avec les options que j’ai choisit. J’ai ensuite fait une petite recherche à savoir combien pouvait se vendre mon ancienne voiture. J’ai déterminé que si je la vendais moi-même, je pouvais avoir autour de 7500$. J’ai donc ajouté 7500$ dans la boîte acompte sur le site internet de Mazda. Ceci a baissé le prix (après taxes) de la voiture de 7500$. Mes paiements par mois se sont réajustés. Dans le but de l’exemple, disons que le montant était de 450$/mois après l’acompte de 7500$. 450$/mois est devenu mon prix de référence pour négocier.

Je savais bien que le concessionnaire ne me donnerait pas 7500$ pour mon ancienne voiture mais s’il m’offrait de me l’acheter, ce qui était beaucoup plus simple pour moi, je connaissais assez les chiffres pour déterminer si son offre valait la peine ou non. Si le vendait m’offrait le tout pour 450$/mois ou moins et en plus, il prenait mon ancienne voiture, j’étais certain d’avoir un bon DEAL. Pourquoi? Car je gagnais autant que si j’essayais de vendre mon ancienne voiture moi-même, et je me sauvais beaucoup de temps et tout le trouble.

Le marchandage

Lorsque j’ai parlé au vendeur, je lui ai expliqué que je venais tout juste de quitter le lot d’un autre concessionnaire Mazda. Je lui ai dit que j’ai vu sur son lot une voiture qui m’intéressait. Il m’a dit que c’était une voiture démo avec environ 1000km ce qui était parfait pour moi. Ce 1000km me donnait encore plus de jeu pour négotier.

Finalement, après avoir dit non à plusieurs de ses offres, nous nous sommes entendu sur un prix. 450$/mois. J’étais très heureux car non seulement j’ai eu mon prix, mais j’avais une nouvelle voiture à 0% d’intérêt et je donnais en échange mon ancienne voiture. Pas de temps perdu pour vendre mon ancienne voiture et pas d’argent dépensée pour des annonces. J’aurais probablement eu à patienter quelques mois pour trouver un acheteur car nous étions au mois de février. Personne veut acheter un véhicule en février, à part moi biensûr.

L’avantage de donner sa voiture en échange au lieu de la vendre soi-même est que ce montant réduit la valeur de la nouvelle voiture avant les taxes. C’est encore mieux qu’un acompte qui réduit le montant après les taxes.

Soyez prêt à vous engagez

Lors du marchandage, le vendeur m’a demandé si je voulais lui donner ma carte de crédit. Il m’a dit : « si tu veux ton prix et que tu es prêt à acheter aujourd’hui, tu dois me laisser ta carte de crédit. Je prendrai un dépôt de 500$ et si l’entente ne fonctionne pas, je vous remet votre 500$. » C’était une façon pour lui de voir si j’étais sérieux et prêt à acheter maintenant. Je l’étais.

Avant d’aller magasiner pour une voiture, il faut être décidé et prêt à acheter. Il faut s’assurer que nos finances peuvent prendre le coup car dès qu’on s’entend sur un prix, le vendeur essayera de nous faire signer aujourd’hui, et non demain. Bon prix aujourd’hui, prix plus haut demain, à moins biensûr de renégocier avec un autre vendeur, mais je sais que vous n’avez pas juste ça à faire.

Magasiner à plusieurs endroits

Le magasinage n’a jamais été aussi facile. On peut tout savoir sur les voitures sans même sortir de la maison. Ensuite il nous reste qu’à essayer la voiture et négocier. Négocier une voiture, même usagée, pourrait vous faire épargner des centaines, voir des millieurs de dollars. Vous devez vous enlever de la tête que la négociation est un affrontement. Mais non! La négociation, c’est d’essayer de conclure une entente. Les vendeurs le savent très bien, n’ayez surtout pas peur d’eux.

Internet, un monde d’opportunités

Le réseau mondial

Ce que j’aime de l’internet, c’est que peu importe où nous sommes (ou presque), on peut l’accéder. Avec les ordinateurs portatifs et les satellites, on pourrait être sur une plage de la côte ouest des États-Unis et surfer le web à partir de notre ordinateur. Le WWW (World Wide Web – Réseau Informatique Mondial), c’est d’avoir des millions de fenêtres ouvertes sur le monde entier, peu importe où nous sommes.

Aujourd’hui, l’internet permet à plusieurs employés de travailler de la maison. Plusieurs grandes entreprises ont aussi profités de l’internet pour faire de la publicité et faire le commerce. L’internet a révolutionné la manière dont les gens magasinent et communiquent. L’internet c’est un endroit où l’on partage ses idées, son savoir. Tout est accessible et relativement peu dispendieux, autant pour les grandes entreprises que pour les gens ordinaires. L’échange de courriels est un important service de communication sur internet. Il est possible de communiquer avec plusieurs milliers de personnes en même temps avec un seul courriel, en quelques secondes.

Et ce n’est que le début. Imaginez ce que ça sera dans 20 ans. Imaginez comment vous pourriez profiter de ce super réseau de l’information.

La distance n’existe plus dans le monde virtuelle

Avant de partir en voyage en 2006, je m’étais créé un simple site internet personnel (je ne connaissais pas encore Facebook) pour pouvoir écrire à mes amis et aux membres de ma famille durant mon séjour en Europe. Je partais pour 1 mois et j’avais envie d’avoir mon petit journal à moi. Puisque je partais avec seulement un sac à dos, je n’avais pas l’espace requit pour un ordinateur. Donc, à tous les 2 ou 3 jours, je visitais les cybercafés et je pouvais écrire à propos des aventures de mon voyage. Ma famille et mes amis pouvaient aussi me répondre. J’avais l’impression de faire le voyage avec eux. Génial non?

Si je partais en voyage aujourd’hui, ça pourrait être encore plus intéressant. Je pourrais accéder et écrire sur mon blogue à l’aide de mon blackberry. Je suis sans cesse épaté à l’idée de pouvoir publier un article sur internet et qu’en une fraction de seconde, il est disponible à toute la planète.

Peu de gens en profites

Aujourd’hui, l’internet continue de se développer. On y retrouve des sites internet qui ont généré plus de profits que plusieurs grandes entreprises “physiques”. Internet n’est plus, depuis plusieurs années déjà, seulement qu’un centre de ressources et d’information. C’est maintenant un endroit où l’on retrouve des mégas entreprises qui ont fait des fortunes en offrant des services et produits au travers de sites internet. Je pense notamment à Google, Amazon, Ebay, Facebook.

Si on prend les 20 pays du monde où il y a le plus d’utilisateurs de l’internet, nous avons 1.2 milliards de personnes qui l’utilisent. Au total pour ces 20 pays, il y a 4.3 milliards d’habitants. Faites le calcul. Seulement 29% d’entre eux utilisent l’internet. Pouvez-vous vous imaginer ce que ça sera dans 20 ans lorsqu’il y aura 70, 80, 90% des gens qui l’utiliseront? Imaginez toutes les nouvelles technologies qui apparaîtront, les nouveaux sites internet, les nouvelles habitudes de consommer le web. Se sont eux et vous les nouveaux maîtres du web.

Plus le temps avance, plus que le réseau de l’internet s’élargie. Plus de gens l’utilisent, mais encore peu de gens en profite.

Les opportunités

Voici quelques exemples des opportunités que l’internet nous offres:

  • Carrière
  • Créer
  • Apprendre
  • S’informer
  • S’exprimer
  • Partager
  • Réseauter
  • Économiser
  • Faire des profits
  • Entreprenariat
  • Se faire connaître

Il n’y a aucun limite… ou presque.

Il y a quelques années, la photographie occupait tous mes temps libre. J’étais passionné de la photo, mais après quelques mois, je me retrouvais chez moi, devant mon ordinateur avec mes centaines de photos et je me disais : « À quoi ça sert si je n’ai personne avec qui partager mes photos? ». Quelques mois plus tard, j’avais construit mon propre site internet et je pouvais maintenant partager mes photos préférées avec le monde entier. C’était encore plus motivant de faire de la photo. Grâce à l’internet, j’ai rencontré plusieurs dizaines de photographes passionnés comme moi. Grâce à l’internet, plusieurs nouvelles occasions photographiques se sont présentées.

Imaginez l’avancement que votre entreprise pourrait avoir si vous vous trouviez une place sur l’internet. Prenons par exemple le cas d’un avocat qui démarre son entreprise. Un simple site internet serait un des moyens les moins dispendieux de se faire connaître. Ça pourrait facilement lui apporter de nouveaux clients. Aujourd’hui, c’est encore possible de se trouver un nom de domaine (www.nomdedomaine.com) qui vous donnera un certain avantage sur les engins de recherches, exemple : www.servicesavocatmaville.com www.avocatpretdechezvous.com www.avocatjuristemaville.com

Si votre site internet contient les bons mots clés, les détails de vos services, les clients visés, vous pourriez attirer les clients directement à votre entreprise. Ces clients potentiels font des recherches à tous les jours dans www.google.com, www.bing.com. La plus part d’entres eux n’hésiteraient pas à appeler l’avocat qui a un site internet bien détaillé et bien positionné dans Google par exemple. C’est beaucoup plus facile, et moins coûteux, que si vous placeriez une annonce dans un journal ou une revue. Pourquoi? Car on n’achète pas une revue pour se trouver un avocat. On achète une revue pour se divertir. Être en mode « divertissement », c’est différent que d’être en mode « recherche ». Lorsqu’on fait une recherche sur internet pour trouver un avocat, on devient automatiquement un client potentiel. On appelle le 1er avocat trouvé qui semble faire du sens. Comment on fait pour faire du sens? On fait du sens avec un site internet qui fait du sens.

Dernièrement, j’ai dû faire un peu de recherche pour trouver sur internet les juristes pratiquant de ma région. J’étais surpris de voir que le ratio de juristes qui ont un site internet était très minime. Ceci est seulement un exemple sur des milliers de types d’entreprises qui se retrouvent sur l’internet.

Faite partie de la nouvelle génération

Si vous avez une passion, une idée géniale ou une entreprise, pourquoi ne pas vous créer votre propre image virtuelle? « Je n’ai pas le temps » n’est plus vraiment une bonne excuse aujourd’hui car sur internet, vous pouvez trouver des centaines d’entreprises qui offrent des services d’hébergement gratuits. Il existe aussi plusieurs endroits où on peut trouver des gabarits de sites internet, gratuitement. Tout dépend de ce que vous voulez faire. Vous pourriez aussi vous sauver beaucoup de maux de têtes et utiliser les services de professionnels (ou semi-professionnels) du domaine. Certains sites internet, comme exemple www.elance.com, contiennent des répertoires de programmeurs en informatique qui pourraient vous construire un site internet simple, en peu de temps.

Découvrez la nouvelle génération. Profitez des technologies et exposez-vous!

Je suis leader. Je suis 100% responsable

Prendre en charge sa vie. Ça veut dire quoi? C’est de s’engager et de sortir de son état de transe. C’est d’arrêter de regarder passivement la vie filer en croyant qu’elle s’organisera toute seule. Nos rêves ne se réalisent pas sans nos actions.

La vie sur la voie rapide, c’est de prendre le contrôle du volant. C’est votre responsabilité. Si vous ne prenez pas le contrôle de votre vie, ce sera elle qui prendra le contrôle de vous.

Les deux amies

Lucie et Julie sont des amies de longue date. À 16 ans, Lucie était toujours celle qui rentrait plus tard, celle qui voulait faire le party. Les études ne l’intéressait pas autant que les garçons.

Après avoir reçu leur diplôme d’études collégiales, les deux filles se trouvent un travail chez le même employeur.

Julie est passionnée de la course à pied et aime aussi sortir de temps en temps. Lucie, tant qu’à elle, aime socialiser donc, fréquente les 5 à 7 et les bars « in » du coin. Elle se couche tard fréquemment et ça se fait voir dans ses performances au travail.

Trois ans plus tard, Julie se voit mériter le poste de chef de projet pour la section de la comptabilité de l’entreprise. Lucie, un peu jalouse, sait bien que Martin, le directeur, préfère Julie comme employée.

Après avoir apprit cette nouvelle, Lucie réfléchit:

  • Pourquoi Julie a t’elle reçu une promotion, et pas moi?
  • Qu’a-t-elle de plus que moi?
  • Julie est définitivement née sous une bonne étoile.
  • La chance se colle toujours aux mêmes personnes

Quelques années plus tard, une crise économique frappe et touche les petites entreprises. Martin, le directeur, doit faire des coupures, sinon, l’entreprise devra déclarer faillite. Lucie, perd donc son emploi. Julie, une personne clé de l’entreprise, conserve son emploi et sa position. Quelques mois plus tard, Julie se trouve un nouvel emploi dans une entreprise plus stable financièrement. Ce changement lui donne 10000$ de plus par année et 2 semaines de vacances de plus. Lucie doit se trouver un emploi rapidement. Elle se trouve un emploi dans une agence de placement et se trouve à faire 80% du salaire de son ancien emploi.

Persistance

Les bonnes amies se sont transformées en 2 personnes complètement différentes. L’une d’elle a mit beaucoup d’efforts et est consciente de la persistance dont elle a fait preuve pour réussir. L’autre cherche encore à comprendre pourquoi la vie lui a lancé un tel sort.

Qu’est-ce que Lucie a fait toute sa vie? Elle a blâmé ses profs, son employeur, ses parents, ses copains, ses amis, le gouvernement, l’économie. Elle a décidé qu’elle n’avait pas eu autant de chance que Julie dans la vie. Elle a décidé que dans la vie, on ne choisit pas mais on subit.

Quelle erreur!

Toute sa vie, Lucie s’est déresponsabilisé.

Quelle est la meilleure manière de résoudre un problème?

Où devons-nous regarder en premier?

À l’intérieur… de NOUS.

Pourquoi? Car VOUS êtes responsable. VOUS êtes 100% responsable des problèmes autour de vous, 100% responsable de votre vie.

Comment est-ce possible? Dès qu’il y a un problème dans votre vie, vous êtes toujours présent. Le problème devient le vôtre et vous en êtes responsable. Ce n’est peut-être pas de votre faute, mais VOUS êtes responsable.

Qu’elle est la première chose qu’on fait lorsque quelque chose ne fonctionne pas dans notre vie?

On tente de trouver une solution après avoir compris le problème? Parfois. Rarement.

On tente de trouver le coupable? Et voilà! La plus part du temps, on tente de trouver le coupable. Il faut trouver qui blâmer, n’est-ce pas? Faux! Et vous le savez autant que moi.

Blâmer

Le mot Blâmer vient du mot “blasmer” (Ancien Français – 16ème siècle), qui vient du Latin “blasphemare”, lié au mot “blasphème”.

Définition du mot blasphème: une parole ou un discours qui insulte violemment la divinité. D’après wikipedia, il s’agit d’un outrage, ou d’une injure envers la divinité ou ses représentants.

Le mot “blâmer”, tant qu’à lui, c’est de reprocher quelque chose à quelqu’un. Rendre cette personne responsable de ses actes.

Responsabilité

La responsabilité c’est le pouvoir de prendre des décisions et de se tenir responsable pour toutes répercussions des actions, sans blâmer personne. Une personne responsable a une abondance de pouvoir personnel. La personne responsable est celle qui contrôle sa vie. La responsabilité est le plus grand cadeau fait aux humains. Par contre, la responsabilité est un choix. La responsabilité et le blâme sont des états d’esprit. La personne responsable est puissante, la personne irresponsable, celle qui blâme, est impuissante face aux événements de la vie.

On dit que sur cette terre, dans cet univers, tout est énergie et inter relié. Personne ne peut avoir une pensée ou des sentiments sans avoir de répercussions sur l’univers. Être 100% responsable, c’est de se donner le pouvoir.

Qui sont les gens responsables? Les élites, les leaders.

Gérer son énergie, maximiser ses performances

D’après la loi de la conservation de l’énergie, l’énergie ne se crée pas. L’énergie ne se perd pas. L’énergie se transforme.

Où va toute notre énergie lorsque nous l’avons dépensé? Dans nos efforts physiques, mentales, émotionnels etc. Mais comment certaines personnes font pour garder un niveau d’énergie élevé tout au long de la journée? Comment accomplir plus et ne pas se bruler?

Il y a environ 6-7 ans, une journée typique pour moi était comme suit :

  • Me lever (6h15) et préparer pour le travail
  • Travail
  • Gym
  • Souper
  • Télé
  • Dodo (10h)

Aujourd’hui, c’est un peu différent, avec ma fille j’ai beaucoup plus de responsabilité. Je dois donc maintenir un niveau d’énergie beaucoup plus élevé :

  • Me lever (5h15) et préparer pour le travail
  • Lever notre fille et préparer
  • Travail
  • Aller chercher notre fille
  • Préparer le souper et s’occuper de notre fille
  • Souper
  • Activités en famille
  • Donner le bain et dodo de notre fille
  • Entrainement physique
  • Travailler sur mes projets personnels ou passer du temps en couple
  • Dodo (9h30 – 10h)

Mon nouveau style de vie me force à m’adapter. Si je veux un minimum d’énergie pour progresser dans mes projets personnels le soir, je dois trouver des moyens de bien gérer mon énergie.

Comparer l’énergie à l’argent

Pourquoi ne pas comparer l’énergie d’une journée complète à de l’argent ($) que contient un porte-monnaie. Disons que nous avons 1000 dollars ($) énergique au début de la journée.

Exemple des dépenses (énergiques) pour une journée:

  • Travail                             500$ énergiques
  • Famille                            150$ énergiques
  • Effort physique            250$ énergiques
  • Projets personnels     100$ énergiques

1000 –  (500 + 150 + 250 + 100) = 0$

Donc, à la fin de la journée, je n’ai plus d’énergie. À zéro, on fait dodo.

 Il est possible que nous n’ayons pas assez d’énergie pour accomplir tout ce que nous planifions faire dans une journée. Ici, ça devient une question de gestion : la gestion du temps, des énergies et des tâches à accomplir. À 0$ énergique, si possible, il faut prendre du repos. Il est aussi possible que certains événements de notre vie dépense, sans efforts, notre énergie juste par nos pensées négatives. Un exemple serait le stress causé par un divorce. Dans ce cas, le 1000$ énergique du début de la journée peu devenir 900, 800, même 700$ énergique avant même de se lever le matin. Le stress, la colère, la jalousie, la haine et toutes les autres émotions négatives sont très énergivores. Dans un cas pareil, il faut évidemment trouver la source des émotions négatives et tenter de régler le problème. Pas toujours facile.

Je connais le secret des gens performants

Le secret se résume en quelques mots:  Énergie = qualité du sommeil  +  périodes de repos  +  aliments consommés  +  exercise.

Le sommeil

Tout le monde est différent, mais en général, il me faut une bonne nuit de sommeil d’au moins 7-8h pour être en forme. Il suffit de prendre exemple sur nos amis les chats. Un chat adulte doit bien dormir un minimum de 12h par jour. Imaginez! Dormir 12h par nuit, je serais plus que reposé. Je serais tellement reposé que je ne pourrais pas dormir la nuit suivante. Par contre, remarquez bien, un chat ne dort jamais un bloc de 12h. Les chats ne font que des intervalles entre les périodes de sommeils et les périodes d’éveils. C’est une excellente habitude pour les humains de prendre des pauses fréquentes durant la journée. Un jour, après m’être plaint d’être fatigué, un grand sage m’a conseillé de me procurer le livre: The Twenty Minute Break par Ernest Lawrence Rossi Ph.D., chose que je n’ai jamais fait. Ce grand sage m’expliquait qu’après 2 heures d’activité, notre corps nous donne des signes de fatigue. D’après l’auteur, pour un maximum d’énergie et de performance, nous devrions nous reposer durant 20 minutes pour chaque 90 à 120 minutes d’activité. On m’a dit que c’était la raison pourquoi nous avions en général à l’école et au travail, des pauses de 15-20 minutes en matinée et en après midi, et un dîner d’au moins 30 minutes.

L’eau

Il a été prouvé scientifiquement que l’eau augmente les performances du cerveau. Une nouvelle eau apporte de l’oxygène et des nutriments frais aux muscles. L’eau aide à éliminer certains déchets du corps. L’eau contribue au bon fonctionnement des organes du corps. Et c’est ZÉRO calorie.

Les aliments

Pour garder un niveau d’énergie et de concentration équilibré durant la journée, il nous faut consommer la nourriture de façon modéré. Il est bon de manger lentement et d’être attentif aux signes que le corps nous donne. L’idéal est d’arrêter de manger lorsqu’on se sent bien. Le reste, admettons le, c’est de la gourmandise. Arrêter de manger lorsque qu’on en a assez, ce n’est pas toujours facile. Il est préférable de manger plusieurs petites portions au lieu de grosses portions à tous les repas. Beaucoup de notre énergie est accordée à l’estomac pour digérer les aliments consommés. Plus de nourriture on consomme d’un coup, plus que la digestion est intense, plus que nos réserves d’énergie diminuent. Vous avez surement remarqué se qui se passe après un dîner de frites et burger. Si vous devez retourner au travail, vous vous dites à chaque fois: ” Ouf, l’après-midi sera longue.”

L’exercices

Il nous arrive tous d’avoir une journée stressante. La source du stress n’est pas toujours facilement détectable et dans ce cas, j’ai une solution temporaire. L’exercice physique! ! Le jogging, le gym, la boxe sont d’excellents éliminateurs de stress. Un grand effort physique ne me fera pas gagner des $ énergiques, mais il m’évitera d’en dépenser plus qu’il ne le fallait. De plus, l’exercice me fait sentir bien et me tient en forme. Une excellente excuse pour aller prendre de l‘air.

Je connais le secret des gens performants, mais est-ce que je suis toujours à mon meilleur? Non. Lorsque notre fille a pleuré quelques fois durant la nuit et que le travail a été difficile, je risque de terminer ma journée avec une dette ($) énergique. Je suis humain et je fais de mon mieux.