La première étape de la responsabilité financière.. Économiser son argent.

Vos parents avaient raisons. Économiser son argent est un bon départ pour réussir financièrement.

Lorsque j’étais jeune, mes parents me disaient : « C’est avec des cennes qu’on fait des piastres ». Rien de plus vrai.

Une chose qui m’énerve, c’est lorsque je suggère à quelqu’un d’économiser et que cette personne me répond: “C’est impossible, je n’ai pas assez d’argent”. Ça m’énerve aussi lorsque je suggère de commencer par économiser 10$ par semaine et qu’on me répond: “Voyons, 10$ par semaine, ça n’en vaut pas la peine!”.

Beaucoup de gens ont tendance à croire que la seule façon qu’ils pourraient être financièrement indépendants, c’est en gagnant à loto. Vous savez autant que moi que c’est totalement faux!

Une fortune commence avec 1$.

Pourquoi ne pas commencer par économiser 1$ par jour? Vous verrez que c’est facile et vous aurez surement envie d’augmenter vos économies à 4 et 5$ par jour.

Personnellement, si j’avais économisé à partir de 18 ans, alors que j’avais un bon salaire et que j’habitais chez mes parents, je crois qu’aujourd’hui, je serais riche. Mais mieux vaut tard que jamais. Maintenant, je m’assure de toujours surveiller mes finances personnelles et je réussis très bien. C’est beaucoup plus facile qu’on le croit.

Il y a environ trois ans, j’ai décidé de reprendre le contrôle de mes finances. Pour ce faire, j’ai décidé de créer un système pour m’aider à économiser et réduire mes dépenses.

Voici ce que j’ai fait :

Réduisez vos dépenses

Afin de déterminer combien d’argent je pouvais économiser tous les mois, je me suis d’abord concentré sur mes dépenses. J’ai fait le tour de toutes mes factures mensuelles (télévision, téléphone, sans fil, internet, assurances, etc..) et je me suis posé les questions suivantes :

  • J’écoute rarement la télévision, est-il possible de réduire les coûts de mes services de câblodistribution?
  • Est-il possible de changer de service de téléphonie et de jumeler ce service avec d’autres services (ex. : internet)?
  • Un ami paye moins pour son service de téléphonie sans fil, est-ce que je peux avoir une réduction de tarifs?
  • Est-ce que je peux trouver des assurances (habitation et voiture) à meilleur marché?

La seule façon d’avoir des réponses à ces questions était d’appeler, et c’est ce que j’ai fait. À ma grande surprise, j’ai réussi à réduire presque toutes mes factures. En quelques minutes seulement, j’ai eu un meilleur prix pour mes assurances de voiture et habitation, car j’ai appelé deux différents assureurs. J’ai aussi ajouté la voiture de ma conjointe à mon assurance pour avoir un meilleur tarif. De plus, j’ai jumelé mon service de téléphonie, d’internet, de télévision, et ce, sans aucun frais, même si j’ai dû changer de compagnie pour le service téléphonique. J’ai réduit le nombre de chaînes en services pour la télévision, car nous l’écoutons rarement. J’ai aussi appelé mon fournisseur de téléphonie sans fil pour demander une réduction des frais de gestion. Je leur ai tout simplement dit que leur plus grand concurrent avait des tarifs plus compétitifs, et j’ai réduit ma facture d’environ 15%.

Quelques heures de mon temps pour économiser plusieurs centaines de dollars par année.

Voici d’autres habitudes que j’ai adopté afin de réduire mes dépenses:

  • Préparer mes repas pour le travail;
  • Cesser de boire du café au travail (avantageux pour la santé aussi);
  • Acheter des vêtements de qualité et au rabais;
  • Négocier;
  • Acheter sur internet;
  • Consommer moins d’alcool (excellent pour la santé aussi).

Économiser sans objectif, c’est comme une vie sans plan. Mes objectifs personnels étaient tout d’abord d’économiser pour Noël, les anniversaires, les immatriculations, les urgences, etc.

Créez votre système

La méthode la plus simple que je peux vous suggérer est la suivante :

  • Décision. Déterminez combien vous voulez économiser par mois, ou le jour de la paye.
  • Démarrage. Ouvrez un compte épargne ING Direct (au Canada nous avons aussi l’option d’ouvrir un compte épargne libre d’impôt (CELI)). Avec ING Direct, vous avez l’option d’ouvrir plusieurs comptes sans frais pour vous permettre de gérer différents objectifs.
  • Action. Initialisez des transferts automatiques de votre compte de banque à votre compte ING Direct. Je vous conseille fortement de régler ces transferts au jour de la paye. « Pay yourself first! ». C’est le seul moyen de conserver une part de votre argent. Pour gagner en compétition, il faut être le premier. Dans cette compétition, vos adversaires sont les banques, vos factures de services et le démon lui-même (votre petite voix intérieure qui vous encourage à dépenser). Soyez le premier à mettre la main sur votre argent.

Chez ING direct, je me suis ouvert trois comptes d’épargnes différents. Voici mes distributions :

  • Compte investissements. Celui-ci occupe 70% de mes économies et il est utilisé seulement pour mes investissements.
  • Compte dépenses. J’utilise ce compte pour les dépenses annuelles prévues comme Noël et mes frais d’immatriculation de voiture.
  • Compte récompense. Celui-ci est utilisé uniquement pour m’offrir une récompense et pour les dépenses personnelles. J’adore ce compte!

ING direct est simple et génial. Dans un compte ING direct, notre argent est accessible sans toutefois, trop l’être. C’est à dire qu’il y aura un court délai (quelques heures) pour transférer votre argent de ING direct à votre compte de banque. Résultat: moins d’achats impulsifs.

Pour les gens qui voudraient remplacer leur compte de banque par un compte d’épargne ING direct, je crois qu’il est possible d’avoir une carte de débit utilisable dans les guichets automatiques.

Passez à l’action. Économisez!

Quelques conseils à propos de votre argent

Évitez d’exagérer vos économies. Si vous économisez, mais que vous êtes endetté ailleurs, c’est très mauvais. Vos dettes de consommation trainent avec eux des intérêts, parfois très élevés (surtout avec les cartes de crédit). C’est possible d’économiser si vous avez des dettes à faible taux d’intérêt mais, votre objectif devrait aussi être de repayer vos dettes.

N’oubliez pas de vous faire plaisir de temps en temps. La dernière chose que vous voulez, c’est de réduire vos dépenses et de tout économiser votre argent sans penser à vous. Je vous promets que vous allez être malheureux si vous ne vous gâtez jamais. Un fond personnel, c’est génial, et ce, même si ce n’est que pour amasser 30$ par mois. Vous allez vite l’oublier et après quelques mois, vous aurez quelques centaines de dollars d’amassées. Cette année, je me suis procuré une nouvelle montre pour me récompenser de ma promotion au travail. Pour Noël, je me suis procuré un manteau d’hiver très chaud et de nouvelles bottes que j’adore. Tout ça, sans utiliser la carte de crédit. Essayez pour voir!

J’utilise seulement les comptes d’épargne de ING, car mon argent doit bouger souvent. Pour quelqu’un qui ne veut pas investir son capital, un compte de placement garanti est une excellente solution. Les taux d’intérêt sont beaucoup plus élevés qu’avec les comptes d’épargne ING.

Si vous êtes Canadien et que vous êtes tenté d’ouvrir un compte ING Direct, utilisez la clé orange suivante : 17454074S1 et ensemble nous gagnerons 25$. Génial non?

Note: Je ne crois pas que ça fonctionne pour la France puisque mon compte ING Direct est canadien, mais vous ne perdez rien à essayer.

ING Direct au Canada – utilisez cette clé orange ( 17454074S1 ) pour gagner de l’argent

ING Direct en France

Bon succès!

Christian

À 150 km/h vers le succès. 5 techniques de course applicables à votre vie

Ce jour là, j’ai réalisé un rêve. Elle venait tout juste de sortir de la salle d’opération. On lui avait installé un nouveau coeur. Ce coeur était mainteant beaucoup plus puissant et performant. On avait commandé ce dernier directement d’un marchand de pièces du Japon. Elle était maintenant exactement comme je la voulais, comme je l’avais imaginé. Elle respirait mieux, courait beaucoup plus vite et était très énergique. Du système d’échappement au radiateur, tout avait été changé. Ma Honda n’était plus la même.

Ça faisait déjà quelques années que je rêvais d’avoir ma propre voiture performante. Ce n’était ni une Porsche, ni une Ferrari, mais elle était parfaite pour moi. Ce jour là, j’ai réalisé un rêve. Le rêve d’avoir ma petite voiture de course à moi. Jamais je n’avais essayé une voiture aussi plaisante et excitante à conduire.

Mon prochain objectif était d’amener ma Honda sur le circuit routier. Biensûr, les pistes de 400m étaient excitantes, mais je n’avais pas construit cette voiture pour aller en ligne droite, j’avais envie de rouler sur les circuits routiers.

J’étais excité à l’idée de pouvoir me lancer dans les courbes à 100km/h, frôler les murs de bétons, poursuivre les autres voitures à plus de 150 km/h et prendre les virages rapides sur 3 roues. Cependant, je dois vous avouer que ma mère était un peu moins excitée par cette idée.

Ma première expérience sur le circuit

Je me suis inscript à une journée “lapping” pour rouler ma voiture sur un circuit fermé. Éléments requis: une voiture, un pilote et un casque. J’avais tout ça, j’étais prêt et confiant. Mon objectif était d’avoir du plaisir et d’apprendre.

Pour vouloir apprendre, j’ai appris! J’ai vite compris que c’était plus difficile que ça en avait l’air.

Ce jour là, tout c’est bien passé mais au 5ème tour, quelque chose d’inattendu est arrivé. Je suis entré dans un virage trop rapidement et j’ai mal dosé mon freinage. Résultat: ma voiture s’est retrouvé dans le gazon en glissant dans tous les sens. Je ne pouvais absolument rien voir à cause de la poussière qui entourait ma voiture et tout d’un coup…. BANG!!  J’ai heurté quelque chose!

Quand la voiture s’est arrêté, je pouvais très bien voir le gros baril de fer que j’avais frappé, mais je ne pouvais voir les dommages sur ma voiture. J’ai donc dû retourner dans les paddocks en m’imaginant le pire: une carrosserie très endommagée. Dans les paddocks, je suis sorti de la voiture et je n’en croyais pas mes yeux. Il n’y avait pratiquement aucun dommage sur ma voiture à part quelques bonnes égratignures sur mon pare-choc arrière. C’était mon jour de chance.  C’était probablement une leçon pour me faire réaliser qu’il y avait un réel danger sur le circuit et que je devais être très prudent.

Je sentais que je devais retourner sur le circuit pour éliminer la peur qui venait tout juste de s’installer en moi. J’y suis retourné et tout c’est bien déroulé. Disons que sur le circuit, on apprend vite de ses erreurs.

Cette journée a définitivement été une des plus belle de ma vie. J’avais réalisé un deuxième rêve; celui d’amener ma Honda sur un circuit de course.

Autodrome St-Eustache
Au repos, chez moi
Circuit routier Sanair
Circuit routier Sanair

Après cette première expérience sur le circuit, j’ai décidé de m’inscrire à une école de pilotage. Le programme se déroulait sur une période de trois jours et croyez-moi, je crois en avoir appris plus sur la conduite en trois jours que sur mes dix années de conduite urbaine.

Ce cours s’est avéré être une autre de mes plus belles expériences de vie. Les professeurs, des pilotes d’expériences, nous ont enseigné les meilleures techniques de conduite sur circuit routier.

Aujourd’hui, je réalises que ces mêmes techniques peuvent être appliqué à notre vie, au quotidien.

Techniques de course applicables à votre quotidien

Voici 5 techniques, que j’ai appris à l’école de pilotage automobile, qui peuvent être interprétées et utilisées dans la vie de tous les jours. Sous chacunes des techniques, j’ai ajouté ma propre interprétation. Libre à vous d’interpréter ces techniques comme vous le voulez.

Technique #1

Il faut toujours regarder là où on veut aller. Ce conseil peut vous sembler très simple, mais laissez-moi vous dire que lorsque vous perdez le contrôle de votre voiture et que celle-ci se dirige droit sur un mur de béton, votre premier réflexe est de sauter sur les freins et de regarder droit vers le mur en criant: “Maaaamaaaaan!”. Erreur! Lorsque vos yeux fixent ce mur, votre cerveau répond. Il fait bouger vos mains et pieds de façon à ce que vous alliez droit vers ce mur. Je me souviens très bien d’une expérience où ma voiture était en dérapage vers l’extérieur du circuit. Je me suis efforcé de regarder là où je désirais aller (sur la piste) et comme par miracle, mes mains ont doucement tourné le volant et ma voiture est revenue sur la piste sans perdre le contrôle. J’étais très surpris! Comme si mes yeux avaient donné le signal à mon cerveau: “C’est ici que je dois aller” et mes mains se sont automatiquement ajustés.

Interprétation: Concentrez-vous sur ce que vous voulez dans la vie, et non sur ce que vous ne voulez pas.

Technique #2

Donnez des pauses à votre voiture. Un excellent moyen de suivre une voiture longtemps sur le circuit est de suivre cette dernière de près et de bénéficier de l’aspiration. Dans cette position, vous pouvez suivre votre adversaire très longtemps. Vrai et faux. Peut-être vous pourriez la suivre quelques tours, mais votre voiture risque de manquer d’air. Une voiture sans air c’est comme un poisson sans eau. Il survivra quelques minutes mais… La voiture qui suit risque d’avoir une déficience en air ce qui empêchera le radiateur et les freins de se refroidir. Et sur le circuit, une voiture qui à chaud et qui n’a plus de freins, c’est dangeureux.

Interprétation: Permettez-vous des pauses de temps en temps, votre corps et votre esprit en ont besoin. Acceptez que vous avez des limites.

Technique #3

Slow in, fast out. Sur le circuit, un des meilleurs moyens de faire des bons temps est de bien réussir ses virages. Le secret des impressionnantes sorties de courbes est d’aborder les entrés de virages en douceur. Celui qui entre trop rapidement dans les courbes aura de la difficulté à garder l’équilibre et suivre une belle ligne de course.

Interprétation: Celui qui s’empresse de faire ses choses finira par commettre des erreurs et prendre du retard sur ceux qui prennent leur temps. Prenez votre temps.

Technique #4

Garder son équilibre dans les courbes. Le freinage et la rétrogradation doivent se faire avant d’entrer en virage et lorsque les roues sont encore droites. Plus vous serez doux avec vos freins et l’accélérateur, moins la voiture aura tendance à plonger. Un coup engagé dans un virage, il faut se concentrer pour bien doser l’accélérateur tout en évitant de déséquilibrer la voiture. Il est fortement conseillé de ne pas freiner et rétrograder à aucun moment dans une courbe.

Interprétation: Concentrez-vous sur vos objectifs et gardez un oeil sur la récompense. Éviter les commentaires des gens négatifs qui pourraient vous déstabiliser et vous faire perdre de vue vos objectifs.

Technique #5

Garder le contrôle en perte de contrôle. Le meilleur moyen de reprendre le contrôle lors d’une perte de contrôle sur le circuit, c’est de rester calme. Ça ne sert absolument à rien de s’énerver, il est déjà trop tard. Il n’y a que deux options: se laisser aller ou essayer de calmement reprendre le contrôle de sa voiture à l’aide de mouvements légers. La pire chose à faire en perte de contrôle, c’est de paniquer.

Interprétation: Lorsque les choses ne vont pas comme vous l’aviez prévu, restez calme, reprenez le contrôle de vous-même et de la situation, ensuite, continuez votre chemin. Paniquer ne vous apportera rien de bon.


Vidéo

Voici un petit vidéo qui me donne le goût de retourner sur le circuit. Toyota Ae86 vs Honda Type-R. Vous ne comprennez pas le Japonais? Moi non plus.


Nouvelle génération des stratégies marketing

E-Riches 2.0 de Scott Fox

E-Riches 2.0 est un excellent livre pour les gens qui ont une entreprise (sur le web ou non), qui ont un produit à vendre ou qui ont tout simplement envie d’élargir leur présence sur le web. Dans ce livre, Scott Fox explique comment utiliser les médias sociaux qui s’offrent à nous sur internet pour nous permettre de propulser notre entreprise vers le succès et la prospérité. E-Riches 2.0 contient plusieurs stratégies de marketing dont une section entière sur les relations publiques où Fox explique comment fonctionne le système des médias d’aujourd’hui. Le livre contient aussi plusieurs histoires inspirates d’entreprises qui ont eu du succès en utilisant les stratégies que Fox nous propose. J’ai bien apprécié E-Riches 2.0 pour tous ses idées et ses stratégies, mais aussi pour ses histoires inspirantes.

En France:

Au Canada:

Êtes-vous prêt à atteindre de nouveaux sommets?

Mindset

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi certaines personnes réussissent mieux que d’autres? Pourquoi certains sont riches et d’autres sont pauvres? Pourquoi certains sont en amour avec la même personne toute leur vie et d’autres vivent divorce après divorce.  Pourquoi certains on plusieurs amis et d’autres n’ont pas d’amis? Pourquoi certains atteignent leurs objectifs et d’autres on constamment des échecs?

Laissez-moi vous dire que je me suis souvent posé ces questions. Je croyais que ceux qui réussissaient le mieux dans la vie étaient les gens intelligents et chanceux, ainsi que ceux qui avaient reçu la meilleure éducation et avaient des parents exemplaires.

Est-ce que j’avais raison de penser ça? Oui et non.

C’est vrai que d’être intelligent et chanceux, ça aide, mais je dirais que les gens qui réussissent bien dans la vie on tous une façon de pensée et d’agir qui est différente des autres. En anglais, nous appelons cette façon de penser: un “mindset”. Un “mindset” des finances, un “mindset” en amour, un “mindset” de sportif, un “mindset” d’entrepreneur, un “mindset” de champion.

Un “mindset” c’est une façon de penser, une façon de voir les choses, une mentalité qui fonctionne bien dans notre univers actuel.

Un “mindset”, c’est une façon de penser qui entraîne la création d’opportunités et qui nous pousse ensuite à agir de façon productive sur ces opportunités.

Êtes-vous prêt?

Avoir une mentalité de gagnant, ça aide! Mais, êtes-vous prêt à recevoir ce que vous demandez de la vie?

L’univers donne à ceux qui sont prêt. Vous êtes prêt consciemment, mais êtes-vous prêt inconsciemment? Même si votre objectif est de devenir un prêtre ou la personne la plus gentille du monde, il existe peut-être des croyances limitatives en vous qui continueront de vous mettre des bâtons dans les roues. Peut-être qu’inconsciemment, devenir la personne la plus gentille du monde, c’est trop de responsabilité pour vous. Peut-être auriez-vous trop d’attention car tout le monde voudrait être votre ami. Peut-être votre grande générosité entraînerait les gens à profiter de vous et ça vous fait peur?

Tout ça peut sembler un peu bizarre pour quelqu’un qui n’a jamais porté attention à ces signes. Vous vous dites, pourquoi aurais-je des croyances intérieures qui limites mes passions et mes objectifs? Après tout, une passion est quelque chose à quoi je tiens vraiment non?

À mon avis, ces croyances intérieures sont des signes qui nous aideront à prendre les bonnes décisions dans la vie.

Il suffit de se poser des questions comme:

  • C’est vraiment ce que je veux faire dans la vie?
  • C’est vraiment la personne que je veux devenir?

En posant les bonnes questions, notre conscient et subconscient se mettent en marche pour nous trouver les bonnes réponses. Si nous décidons que nous voulont aller de l’avant même si nos croyances limitatives bloquent notre chemin, il faut se poser une dernière question:

  • Qu’est-ce que je dois faire pour éliminer mes peurs, mes craintes et les croyances limitatives qui m’empêchent d’atteindre mes objectifs?

Pour vous aidez à mieux comprendre, réfléchissez à certaines choses que vous auriez toujours aimé avoir dans votre vie, mais que vous n’avez jamais eu. Réfléchissez à la personne que vous auriez aimé devenir mais que vous n’êtes jamais devenu. Un docteur, un rockstar, un entrepreneur, un artiste, un professeur, un voyageur, un danceur, un pilote d’avion, un architecte… Réfléchissez à ce que vous auriez aimé essayer au moins une fois dans votre vie. Un saut en parachute, piloter sur un circuit de course, chanter pour une foule, voyager. Essayer de récupérer dans votre mémoire les croyances qui vous ont empêché de devenir cette personne.

Quelles étaient vos raisons, vos excuses?

  • Je n’ai pas le talent nécessaire
  • Je n’ai pas l’argent nécessaire
  • Je n’ai pas le temps nécessaire
  • Je n’ai pas l’éducation
  • J’ai peur d’être ridiculisé
  • J’ai peur d’avoir trop de succès
  • J’ai peur de tout perdre
  • J’ai peur de changer
  • J’ai peur de l’échec
  • J’ai peur d’être jugé

Vous n’êtes pas seul. Dernièrement, j’ai dû éliminer plusieurs mémoires de mon subconscient pour la création de ce blogue. Voici quelques-unes d’entre elles:

  • Je n’ai aucun talent en écriture
  • Je n’ai pas le temps
  • Qui suis-je pour écrire sur le développement personnel?
  • J’ai peur d’être ridiculisé
  • J’ai peur de faire des erreurs
  • J’ai peur d’être jugé

Nous avons tous des centaines de croyances limitatives enregistrées dans notre subconscient qui nous empêchent d’accomplir des choses. La plus part de ces croyances ont été enregistrées après nos mauvaises expériences de vie. Nos familles, nos amis, la musique et les films ont aussi eu une grande influence sur nos croyances.

Les gens ont tous une personnalité et une identité propre à eux. La vérité est que nous tombons tous en amour avec notre identité et nous ne voulons pas l’échanger. Les idées que nous avons de nous même peuvent facilement nous paralyser lors de prise de décisions. Vous vous êtes déjà dit les choses suivantes?

  • Je suis toujours en retard, donc je ne suis pas une personne ponctuel
  • Mes parents avaient des problèmes de santé, donc j’ai un problème de santé
  • Ma famille est pauvre, c’est pour ça que je suis pauvre

“We live in a belief driven universe”. Je n’oublierai jamais cette affirmation de Joe Vitale. Nous vivons dans un univers contrôlé par nos croyances.

Un jour, vous n’aviez pas de partenaire dans votre vie probablement car vous n’étiez pas prêt pour en prendre la responsabilité. Peut-être aviez-vous peur de perdre votre liberté?

Un jour, vous n’avez pas gagné le poste dont vous rêviez d’avoir. Vous aviez peut-être une croyance qui allait à l’encontre de votre objectif. Consciemment, vous pouviez vous imaginez dans ce poste, mais inconsciemment, vous aviez peur d’avoir à ajuster votre identité, vous ne vous sentiez pas prêt ou vous aviez peur d’accepter de nouvelles responsabilités.

Aujourd’hui, êtes-vous prêt à réussir? Êtes-vous prêt pour l’amour? Êtes-vous prêt à devenir riche? Êtes-vous prêt à vous transformer?

Laissez aller vos anciens programmes. Faites le nettoyage. Questionnez votre subconscient, peut-être vous répondra t’il qu’il y a plusieurs raisons pour lesquels vos n’avez pas encore atteint vos objectifs.