7 raisons pourquoi les gens ne s’investissent dans rien

Vous vous demandez pourquoi votre conjoint, votre ami ou vos collègues de travail ne s’investissent dans aucun projet personnel en dehors du travail? 

Ou peut-être que VOUS êtes celui ou celle qui n’ose pas se fixer de nouveaux objectifs et tenter d’accomplir de nouvelles choses? 

Pourquoi au juste? C’est à cause du manque de temps? de l’argent? de la peur? de la paresse? 

Aujourd’hui, discutons des raisons pour lesquelles les gens n’osent pas entreprendre de nouveaux projets dans leur vie. 

J’ai un secret pour vous à ce sujet, mais avant, j’aimerais énumérer les raisons pourquoi les gens n’osent pas s’investir dans un projet à eux, ou entreprendre quelque chose de nouveau et différent. 

  • Peur de perdre votre argent. Vous avez peur d’investir votre capital dans le but de démarrer un nouveau projet ou faire fructifier votre argent. Voici quelques exemples d’investissements et projets qui nécessitent habituellement une certaine somme d’argent: Investissements à la bourse, investissements dans le domaine de l’immobilier, démarrage d’une entreprise ou développement d’un produit. La raison est simple, vous avez tout simplement peur de risquer ce que vous avez déjà réussit à accumuler comme capital. Pour vous, un investissement est un trop grand risque. Vous vous dites: « Je n’ai que 1400$ (1000€) à investir, ça ne vaut pas la peine de risquer cet argent pour espérer gagner une petite sommes d’argent! ». De plus, peut-être avez-vous de la difficulté à justifier une dépense pour un cours ou un “coach” qui pourrait vous aider à développer vos connaissances et à atteindre vos objectifs plus rapidement. Dommage.
  • Peur de perdre votre temps. Vous avez peur de perdre votre temps. Vous avez peur de ne plus avoir de temps pour votre famille ou de perdre votre temps personnel normalement utilisé pour relaxer devant la télévision ou jouer à vos jeux vidéo. Cette peur de perdre votre temps peut-être aussi reliée à l’argent. Peut-être que vous vous dites: « Si je prends 12 mois pour créer mon projet (ex: un site internet) et que finalement, je ne réussis pas à générer des profits à l’aide de ce dernier, j’aurai perdu tout ce temps. Mon temps est précieux et j’aurais pu faire de l’argent en travaillant pour un salaire». Dommage.
  • Sous-estimation de soi. Vous n’avez pas confiance en vous lorsque vient le temps de gérer votre argent, vos projets, vos énergies et votre futur financier. Peut-être que vous savez que vous ne seriez pas capable de suivre un programme d’entrainement physique pour plus d’un mois, alors vous n’essayez pas. Beaucoup trop de gens n’ont tout simplement pas confiance en eux lorsque vient le temps de sortir de leur zone de confort. Ils ont des bonnes idées et sauraient quoi faire pour les réaliser, mais ils abandonnent avant même d’avoir essayé. Les pires sont ceux qui ne feront jamais rien eux-mêmes, mais qui critiqueront ceux qui ont osé essayer et qui ont échoué. Dommage.
  • Impatience. Que vous soyez motivé à suivre une nouvelle diète, commencer un nouveau programme d’entrainement, démarrer une entreprise ou un nouveau projet d’envergure, c’est toujours la même chose. Au début, vous avez pleins d’idées, vous êtes excité,vous êtes motivé plus que jamais! Maaaaaaaais, après quelques jours, s’il n’y a aucun progrès, aucun résultat positif, vous avez envie de lâcher. Vous vous connaissez bien, vous l’avez déjà fait dans le passé, donc vous éviterez de vous lancer dans quelque chose de nouveau pour éviter de devoir abandonner un peu plus tard. Dommage.
  • Découragement. Lorsque vous avez vécu une mauvaise expérience dans le passé, vous avez maintenant en vous une nouvelle référence, une nouvelle croyance limitative. Vous faites vos premiers pas vers votre nouvelle aventure maaaaais, quelques semaines après avoir amorcé vos nouveaux projets, vous vous rendez compte que c’est plus difficile que vous l’aviez imaginé au départ, vous êtes découragé et vous abandonnez. Dommage.
  • Le syndrome du « savoir plus ». Il y a plusieurs raisons pourquoi vous vous retrouvez sur internet aujourd’hui. Une de ces raisons est peut-être que vous essayez de trouver plus d’information à propos du nouveau projet que vous voulez entreprendre. Vous aimeriez devenir un expert en marketing sur internet ou démarrer votre propre blogue mais avant de commencer, vous aimeriez vous assurer que vous savez tout sur le sujet. Vous voulez éviter toutes les erreurs communes. Alors vous lisez et vous lisez et vous lisez. Vous avez lu 17 livres et vous suivez 43 différents blogues sur le sujet. Vous passez la majorité de vos temps libre à vous informer sur le sujet mais pendant ce temps, vous n’avez rien accompli pour votre projet. Dommage.
  • Peur du changement. Comme je l’ai mentionné dans des articles précédents, les gens n’aiment pas le changement. Les gens aiment leurs habitudes, bonnes ou mauvaises, et s’y s’attachent comme si leur vie en dépendait. Une nouvelle idée peut vous amener à réfléchir à un nouveau projet, mais vous ne vous engagez pas dans ce projet car vous savez que vous aller devoir changer vos habitudes et peut-être même transformer votre personnalité, donc, vous laissez tomber. Dommage.

Comme vous pouvez voir, il existe plusieurs raisons pourquoi les gens n’osent pas investir leur énergie, leur temps et leur argent. Certains ont des bonnes raisons, d’autres ont des excuses, mais c’est dommage de limiter ses expériences enrichissantes en raison de mauvaises croyances. Sans aucun doute, le futur brillant et prospère appartient à celui qui ose agir. 

Essayez!!!

  • Oui, c’est très possible que le projet que vous avez choisi soit difficile à réaliser et entreprendre. Le commencement d’un nouveau projet peut parfois être tellement pénible que vous finirez par vous demander comment vous avez fait pour vous embarquer là-dedans. Lorsque toute votre énergie va à la résolution des problèmes, vous oublierez ce qu’était votre objectif initial. C’est à ce moment où vous aurez envie de démissionner. Ne démissionnez pas, foncez! Tout ira mieux demain. C’est promis.
  • Peu importe le type de projet, il faut apprendre à marcher avant de courir. Il faut faire preuve de patience et de persévérance. Peu importe le projet, je vous suggère de vous créer un plan et un horaire de choses à accomplir. Dans votre horaire, prévoyez toujours du temps pour les problèmes. Anticipez les problèmes. Si vous croyez qu’une tâche pour votre projet pourrait vous prendre 30 minutes à accomplir, réservez 60 minutes à votre agenda. Prévoyez du temps pour les difficultés, les dérangements et pour les jours où vous serez moins en forme et performant. Lorsque chaque item pour la journée/semaine a été accompli, arrêtez et continuez le lendemain. Ceci vous permet de contrôler vos efforts et votre énergie pour éviter l’épuisement et le découragement.
  • Ça me fait penser à ce qu’un expert en entreprise avait dit à mon épouse. Avant de démarrer son entreprise, Christine a utilisé les services d’un “coach” pour l’aider à écrire son plan d’affaire et lui donner des conseils pour partir du bon pied. Puisque qu’au départ Christine n’avait aucun client, elle devait appeler tous ses clients potentiels (environ 400) et essayer de leur vendre son idée, et ses services. Le premier conseil de son “coach” était le suivant: “Limite-toi à 5-10 appels par jours, car si tu fais 20 ou 30 appels et que toutes les réponses sont négatives, non seulement tu risques d’être découragée, mais tu risques de vouloir abandonner”. C’est exactement ce que mon épouse a fait. Elle s’est limité à 5 ou 6 appels par jours et ça fonctionne à merveille. Ce que vous devez retenir de ceci est que les efforts que vous pouvez mettre afin de réussir un projet sont infinis, mais si vous éprouvez plusieurs ennuis, vous risquez de céder. Prenez votre temps, ça ne sert à rien de s’épuiser.
  • Concentrez-vous sur une chose à la fois. C’est tellement facile de s’embarquer dans plusieurs différents projets en même temps, mais tellement difficile à gérer. Je dois vous avouer que j’ai ce problème. Je crois qu’il ne se passe pas une semaine sans que j’aie une nouvelle idée de projet. La première personne à me le faire remarquer, c’est mon épouse. Lorsque je discute avec elle et que je lui mentionne une nouvelle idée, elle me demande gentiment ce qui s’est passé avec l’idée que j’ai eu la semaine précédente. Je crois que c’est possible de gérer plusieurs projets en même, mais c’est quasi impossible de démarrer plus d’un projet à la fois. Concentrez vos énergies. Le lancement est toujours plus difficile que la maintenance. Réfléchissez à ce qui est vraiment important pour vous, choisissez le projet qui a le plus d’avantage.
  • C’est tout à fait normal de lire et de s’informer sur un sujet particulier avant de lancer son nouveau projet, mais croyez-moi, vous allez apprendre beaucoup plus rapidement si vous travaillez sur votre projet au lieu de passer tout votre temps à chercher de l’information. Peu importe le projet, vous allez absorber beaucoup plus d’information si vous essayez de le faire vous-même, comparativement à si vous ne faites que le lire. Stop thinking, start acting!
  • Vous avez peur de perdre votre argent, votre temps? Je me souviens très bien de mes premières expériences comme investisseur à la bourse. Ouf, ce n’était pas très beau à voir. En quelques mois, j’ai perdu des milliers de dollars ($). J’ai réussit par la suite à regagner une partie de mon argent mais, je n’ai fait aucun profit. Un peu plus tard, j’ai dû accepter le fait que je n’avais aucune idée comment investir de l’argent. J’achetais lorsque le marché était à la hausse et je vendais lorsqu’il était à la baisse. Mais j’ai lu et essayé et lu et essayé et finalement, j’ai comprit. Je ne suis pas maître de l’investissement boursier mais j’ai maintenant une meilleure idée du “comment” et du “pourquoi”. Aujourd’hui, je suis fier de dire que je peux investir intelligemment et générer des profits. Croyez-moi, si vous voulez réussir dans quelque chose de significatif, il faut essayer et parfois prendre quelques risques. À long terme, c’est toujours payant.

Vous voulez connaître le secret des gens d’action? Vous voulez que je vous dise ce qu’il va se passer dès que vous amorcerez votre nouveau projet? 

Même si vous croyez avoir tout lu sur le sujet de votre prochain projet, inévitablement, vous allez faire des erreurs! Vous allez prendre des mauvaises décisions! Vous allez dépenser plus d’argent que prévu! Vous allez dépasser le temps prévu! Maaaaaaaaaiis, même si vous avez dépensé plus de temps et plus d’argent que prévu au départ, vous allez avoir gagné. Vous serez maintenant plus près de vos objectifs. Vous aurez apprit énormément de vos erreurs et échecs. À cette étape, vous aurez accomplit plus de la moitié de votre travail. 

Dans la vie, il existe très peu de “shortcuts” et je ne connais personne qui a tout réussit du premier coup. 

Votre projet, imaginez-le! Travaillez-le! Lancez-le! Démarrez-le! Faites quelque chose! Dès que vous aurez commencé, vous pourrez vous féliciter car vous aurez déjà une bonne partie de faite. Vous avez une imagination et des idées, osez vous investir au lieu de rester inactif. 

Voici une chanson de Pennywise, un groupe de style punk revival de que j’adore. Premièrement, j’adore ce groupe pour son énergie et la motivation que leur musique me procure lorsque je m’entraine. Si vous avez eu la chance de voir Pennywise en spectacle, vous me comprendrez lorsque je dis que Pennywise est synonyme du mot « énergie ». Le titre de cette chanson est « TRY ». Essayez !!!! 

  

Bonne journée ! 

Christian 


Ces idées qui collent

Vous avez envie de mieux communiquer vos messages? Vous croyez qu’une simple présentation Powerpoint sera suffisante? Détrompez-vous! Il existe 6 différentes façons de passer des messages qui collent:

  • Simplicité;
  • Étonnement;
  • Concrétisation;
  • Crédibilité;
  • Émotions;
  • Histoires;

Ces éléments semblent être très simples mais ils sont pourtant très peu utilisés. Pensez à la dernière présentation que vous avez vu. Vous vous souvenez des détails?

Les frères Chip et Dan Heath ont créé un excellent livre qui vous permettra de comprendre pourquoi certaines idées survivent (collent) tandis que les autres meurent. Le livre est simple à lire et rempli d’idées et d’exemples. Je recommande ce livre à tous ceux qui veulent apprendre à communiquer plus efficacement (présentations, blogues, marketing etc.).

J’ai écouté la version audio deux fois et je vais certainement l’écouter de nouveau bientôt. Ce livre est parfait pour tous les gens qui cherchent quelques conseils et trucs pratiques pour mieux communiquer leur message, que ce soit au travail, à la maison ou entre amis.

Ces idées qui collent (« Made to stick« ): Fortement recommandé

En France:
Le livre (version française)

L’audiobook (version anglaise)

Au Canada:
Le livre

Au Canada:
L’audiobook

La sous-estimation de soi

Estime de soi

Y a t’il des moments dans votre vie où vous vous êtes sous-estimé?

Un ami vous encourageait à aller voir une fille ou un garçon, et vous lui avez répondu: “Es-tu fou? Elle (Il) est si belle (beau)? Jamais dans cette personne pourrait avoir le moindre intérêt pour moi!”.

Vous vous en souvenez, j’en suis certain.

La vérité est que tout le monde a l’estime de soi un peu fragile. La plus part d’entre-nous avons au moins une faiblesse dans un certain élément de notre vie. Dans cet élément, notre estime de nous-même n’est pas à son meilleur. Pour ma part, c’est de parler devant un groupe. Aujourd’hui, je n’ai pas besoin d’être conférencier et de parler devant de grands groupes mais c’est un aspect de ma vie dont je devrai m’investir énormément si je veux m’améliorer au moins un peu. Je me souviens des exposés oraux lorsque j’étais à l’école. J’étais terrifié d’aller à l’avant et de parler durant 4 minutes. Ouff.

La carrière, les rencontres (social et amour) et les finances sont surement les éléments de la vie où beaucoup de gens on l’estime d’eux-mêmes un peu basse: demander une augmentation à son patron, parler d’un sujet très personnel à son conjoint, croire qu’on ne pourrait jamais devenir riche. Remarquez que certaines personnes peuvent très bien maîtriser leur estime d’eux-mêmes au travail et dans leur finance mais ont certaines croyances limitatives pour leur santé par exemple: “Jamais je ne réussirai à perdre tout ce poids. J’ai honte de me baigner. J’ai peur de ce que les gens pourraient penser de moi. Etc.”. Pour d’autres personnes, c’est autre chose.

L’expert des rénos

Un ami à moi est expert en rénovation de maisons. Luc est une personne très enthousiaste et a une très bonne estime de lui-même. Il a une excellente attitude et est très compétent dans son domaine. Luc m’ a avoué quelque chose de très important récemment. Il m’a avoué que dans le passé, il avait peur de ne pas satisfaire ses clients. Il avait tendance à sous-évaluer ses travaux par peur de ne pas contenter le client. En autres mots, il se sous-évaluait lui-même. Luc finissait par faire un prix d’ami à tous ses clients. Une très bonne recette pour l’échec en entreprise. Non seulement il était sous-payé pour son travail, mais son estime de lui-même était aussi affectée. Biensûr, ça ne lui empêchait pas de se trouver des clients. Au contraire! Cependant, il continuait d’attirer les clients qui profitaient de lui et qui n’étaient pas prêt à payer le prix d’un excellent service.

Résolution 2010 de Luc: Apprendre à dire “non” et augmenter ses tarifs (même pour ses amis). Luc a décidé de continuer de faire des travaux mais d’être payé pour ce qu’il mérite vraiment.

Je prédis beaucoup de succès pour Luc en 2010.

Réduire son niveau d’exigence de soi

Que se soit au travail, en amour ou en négociation, nous finissons tous perdant lorsque nous réduisons notre niveau d’exigence. Au service à la clientèle, la sous-estimation de soi donne automatiquement l’impression à notre client que nous ne sommes pas à la hauteur. C’est le meilleur moyen de convaincre notre client que nous ne sommes pas un élite du métier.

Si j’avais nommé mon blogue “jesuisperdant.com”, vous auriez surement une différente opinion de moi et du contenu de ce blogue, même si ça ne change absolument rien de qui je suis comme personne. Vous n’auriez peut-être même jamais lu mes articles. De plus, j’aurais problablement attiré des perdants plus que des gagnants.

Imaginez que vous êtes concepteur de sites internet et qu’un nouveau client vous demande: Combien ce projet va t’il me coûter? Et vous répondez:

  • Hmm. Je crois que..
  • Ahh là je ne sais pas..
  • Hmm, laissez-moi pensez à ça..
  • Je ne suis pas certain.. Hmmm..

Cette attitude déclare à votre client que vous n’avez pas confiance en votre travail. Ceci peut même lui donner l’impression que vous n’êtes pas compétent. L’énergie d’une personne qui a une mauvaise estime de lui-même est facilement détectable.

Exemple: Un jour, que ce soit pour votre voiture, votre santé, votre maison, vous aviez besoin des services d’un spécialiste en la matière.

Un ami vous réfère au meilleur peintre en ville. Vous réussissez à le rejoindre et prendre un rendez-vous avec lui. Tout est parfait, il pourra peinturer votre maison en un temps record. Cependant, lorsqu’il vous informe de son tarif, vos yeux deviennent grands comme des pommes. “2000$ !?!?!” vous vous exclamez. Votre peintre vous regarde et vous dit: “C’est mon tarif horaire. Excusez-moi mais si vous n’avez pas les moyens de payer, j’ai d’autres clients à aller voir.” Vous pouvez refuser son offre mais même si vous le faite, vous allez avoir l’impression d’avoir perdu le meilleur peintre en ville et que vous devrez engagé quelqu’un de moins compétent. Ce n’est peut-être qu’une illusion, mais voyez-vous comment l’estime de soi peut être payant? Ce peintre pourrait quitter votre maison en vous laissant croire que vous venez de laisser aller le meilleur peintre en ville et que vous avez manqué votre chance.

C’est tout à fait normal de manque de confiance en soi dans certaines situations, mais c’est à votre avantage de l’ignorer (si possible) et d’agir comme si vous aviez confiance en vous.

Gagnez confiance en soi ne s’enseigne pas. Toutefois, c’est possible de développer ses compétences pour gagnez de la confiance en soi. Finalement, nous le savons tous; mettre en pratique ses connaissances est le meilleur moyen de réussir à éliminer ses peurs et ses croyances limitatives.

Qu’est-ce que c’est le manque de confiance en soi? C’est la peur. La peur du ridicule, de l’humiliation, de l’échec.

Dites-vous une chose; tout le monde a peur autant que vous. La prochaine fois que vous devrez affronter une de vos peurs, posez-vous la question suivante: “Qu’est-ce que je perds vraiment à essayer?”

Laissez-moi énumérer quelques opportunités que vous pourriez perdre si vous n’essayez pas:

  • faire la rencontre de votre âme soeur;
  • avoir une augmentation de salaire;
  • travailler sur un projet super intéressant;
  • payer moins cher pour votre prochaine voiture;
  • avoir un beau corps et vous sentir bien dans votre peau;
  • être heureux;

Christian

Voici un clip (live) de The Offspring – Self Esteem


Ces idées qui collent

Vous avez envie de mieux communiquer vos messages? Vous croyez qu’une simple présentation Powerpoint sera suffisante? Détrompez-vous! Il existe 6 différentes façons de passer des messages qui collent:

  • Simplicité;
  • Étonnement;
  • Concrétisation;
  • Crédibilité;
  • Émotions;
  • Histoires;

Ces éléments semblent être très simples mais ils sont pourtant très peu utilisés. Pensez à la dernière présentation que vous avez vu. Vous vous souvenez des détails?

Les frères Chip et Dan Heath ont créé un excellent livre qui vous permettra de comprendre pourquoi certaines idées survivent (collent) tandis que les autres meurent. Le livre est simple à lire et rempli d’idées et d’exemples. Je recommande ce livre à tous ceux qui veulent apprendre à communiquer plus efficacement (présentations, blogues, marketing etc.).

J’ai écouté la version audio deux fois et je vais certainement l’écouter de nouveau bientôt. Ce livre est parfait pour tous les gens qui cherchent quelques conseils et trucs pratiques pour mieux communiquer leur message, que ce soit au travail, à la maison ou entre amis.

Ces idées qui collent (“Made to stick“): Fortement recommandé

En France:
Le livre (version française)

L’audiobook (version anglaise)

Au Canada:
Le livre

Au Canada:
L’audiobook